• L'histoire du bateau

     Histoire du domaine public, adaptée et conçue par le pasteur Gabriela Pache des Fiuza.

     
    Figure 1
    Stephen était un enfant qui aimait tout ce qui était lié aux bateaux. Il aimait passer des heures à la recherche de dessins de bateaux et allait parfois près des étangs avec son père pour regarder les petits navires. Le père de Stephen était un charpentier qui aimait ses enfants. Stephen appréciait voir son père travailler. Il était fasciné par la transformation des souches de bois en objets précieux et utiles. Un jour, son père lui dit: - "Stephen! Pourquoi ne pas construire ton propre bateau? Je vais t'aider et te donner le matériel nécessaire à la construction de ton bateau! Tu peux travailler dans ma menuiserie "!

    Figure 2
    Quand il a entendu la suggestion de son père, Stephen a sauté de joie! J'aurai mon propre bateau! a-t-il crié et chanté tout au long de la menuiserie. Il a cherché les outils nécessaires et a commencé à travailler avec son père. Le travail devait être fait avec dévouement et amour.

    Figure 3
    Après plusieurs jours, Stephen a commencé à faire la finition de son bateau. J'imagine que Stephen a plus aimé son bateau que n'importe quel autre jouet, car il l'avait conçu et construit. Il avait travaillé dur toute la journée, de retour de l'école pour terminer son bateau. Et il était presque prêt, il nemanquait que la voile.

    Figure 4
    À sa grande surprise sa petite sœur est venue très joyeuse disant - "Maman et moi parlions de ton bateau et on a décidé de faire une belle voile avec les initiales de ton nom brodées dessus. Regarde, Stephen"! - "Quelle gentille petite sœur! Je te remercie! C'était le détail qui manquait dans mon bateau! "

    Figure 5
    Le bateau était merveilleux. Toute la famille était très heureuse de la joie de Stephen. Bien sûr, c'était un petit bateau pour le transport de personnes, mais c'était parfait pour la navigation et les étangs, en particulier dans la gigantesque fontaine qui se trouvait sur la place dans son quartier.

    Figure 6
    Le lendemain, Stephen s'est réveillé et a regardé par la fenêtre. C'était un samedi, et il faisait beau, un temps splendide pour amener le bateau sur la place et faire quelques essais avec. Imaginez comme Stephen était fier quand il a vu son bateau flottant dans la fontaine parfaitement bien. Il avait fait ce beau bateau de ses propres mains.

    Figure 7
    Stephen jouait très heureux et concentré quand tout à coup ... UHUHUHUH ... UHUHUHUHUH ... UHUHUHUHUH. Il y avait un camion de pompiers dont on entendait la sirèn, à nviron deux pâtés de maisons. Bientôt, plusieurs personnes ont couru pour voir ce qui se passait, car ême de loin, on voyait des grandes flammes et beaucoup de fumée. Stephen était très curieux et il a pensé: "Je vais regarder ce qui se passée" «Mais mon petit bateau ... Je sais. Je vais l'attacher ici à cet arbre pendant quelques minutes et je vais jeter un coup d'oeil à ce feu. "

    Figure 8
    Stephen était en marche pour voir de près le grand incendie. Il était très inquiet, cherchant bien, sans rien perdre de ce qui s'est passé. Il était très absorbé, et il avait complètement oublié son bateau. Après une heure, quand l'incendie a été contrôlé par les pompiers, Stephen se souvint de son bateau
    et a courru vers la place.

     
    Figure 9
    Stephen est allé droit à l'arbre où il avait amarré son bateau. Et quand il est venu ... il n'était plus là! Il était désespéré et avait le coeur lourd. Puis il a recherché à travers la place, mais rien! Le bateau avait disparu! Inconsolable, il est rentré à la maison et son père a essayé de le calmer en disant qu'il allait acheter un autre bateau, encore une fois. Mais Stephen lui a dit qu'il ne trouverait jamais un bateau comme ça.

    Figure 10
    Plusieurs semaines ont passé, mais Stephen était encore très triste. Une jour, il marchait dans le centre commercial quand soudain il a vu quelque chose dans la vitrine d'un magasin de jouets.

    Figure 11
    - «Mon petit bateau"! - "C'est mon bateau!" - «Mais comment a-t-il atterri dans cet endroit?" - "Je vais prendre mon bateau à nouveau"! Et Stephen est entré dans le magasin.

    Figure 12
    Le garçon est allé voir le propriétaire du magasin et lui a dit: - "Monsieur, ce bateau là dans la fenêtre n'est pas le vôtre, il est à moi! Moi et mon père on l'a fait, et la voile sont les initiales de mon nom, brodées par ma mère et ma sœur! " Stephen a dit le propriétaire avec des détails comme le bateau avait fait. Mais le propriétaire a dit que le jour de l'incendie un homme était entré dans le magasin et avait proposé le bateau, alors il l'avait acheté en toute bonne foi, sans savoir quoi que ce soit. Le propriétaire a regardé Stephen et lui dit: - «J'ai payé un bon prix pour le bateau et il n'est pas juste que je doive perdre de l'argent dans cette affaire. Si tu veux récupérer ton bateau, il faut payer pour cela "! Stephen avait l'air déçu et dit: - "J'ai de l'argent dans ma tirelire. Conservez le bateau pour moi, je vais venir le récupérer! "

    Figure 13
    À la maison Stephen a dit à sa famille qu'il était très heureux avec la possibilité de récupérer le bateau. Stephen a dit: - «J'ai mes économies, que j'ai recueilli pendant près de deux ans, je vais casser ma tirelire pour obtenir de l'argent et payer pour avoir mon bateau à moi. "

    Figure 14
    Stephen a compté les pièces de monnaie, une par une, et il est rapidement retourné au magasin. L'argent donné était la valeur exacte du bateau. Puis Stephen a amené un sac plein de pièces de monnaie pour le commerçant et a ensuite pris son bateau dans ses bras.

    Figure 15
    Avec son propre argent, Stephen est retourné acheter le bateau qu'il avait lui-même fait. Il a pris le bateau, l'a serré dans ses bras, et ses yeux se sont remplis de larmes. Son père l'a entendu dire:
    "Mon cher bateau,...
    Mon petit bateau! Tu es doublement le mien! D'abord parce que je t'ai fait, et ensuite parce que je t'ai acheté! Tu es mon double !"

    Enfants: Chacun de nous est éloigné de Dieu, comme une brebis perdue, comme le petit bateau de Stephen. Plein de péchés qui nous éloignent de Dieu. Mais Dieu nous aime tellement qu'il a envoyé son Fils bien-aimé, le Seigneur Jésus-Christ, avec son propre sang pour payer le prix de notre liberté - la croix du Calvaire.
    Base biblique: Genèse 1:26-27, Romains 5:12, Ésaïe 53:6, Éphésiens 1:7.
    « Jésus et les enfants (leçon, visuels)Spectacle "Dans les rues de Londres..." »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter