• extrait de Je suis enfant de Dieu

    Objectif

    Aider les enfants à apprécier et à respecter leur corps physique.

    Preparation

    1. 1. 

      Etudiez, en vous aidant de la prière, Daniel 1.

    2. 2. 

      Matériel nécessaire:

      1. a. 

        Une Bible.

      2. b. 

        Images Famille avec un bébé, Daniel refuse les mets et le vin du roi, enfants jouant avec une balle.

    3. 3. Faites les préparatifs nécessaires pour les idées supplémentaires que vous voulez utiliser.

    Note à l’instructeur: Soyez sensible aux sentiments des enfants de votre classe qui ont un handicap. Concentrez-vous sur ce que leur corps peut faire et non sur leurs incapacités.

    Idees pour la leçon

    Invitez un enfant à faire la prière d’ouverture.

    Pour susciter l’attention

    Demandez aux enfants de se mettre debout. Aidez-les à chanter et à faire les gestes de «La tête, les épaules, les genoux, les pieds». Chantez suffisamment lentement pour indiquer où déplacer les parties du corps à mesure qu’elles sont mentionnées. Par exemple, hochez la tête, secouez les épaules, pliez les genoux.

    La tête, les épaules, les genoux, les pieds, les genoux, les pieds, les genoux, les pieds, La tête, les épaules, les genoux, les pieds, les oreilles, la bouche, les yeux, le nez!

    Expliquez aux enfants qu’ils ont utilisé leur corps pour mieux chanter.

    Notre Père céleste a prévu que chacun de nous ait un corps physique

    Il fallait que nous venions sur la terre obtenir un corps physique. Notre Père céleste a pris des dispositions pour que nous venions au monde sur la terre et que nous ayons des parents terrestres pour s’occuper de nous.

    Montrez l’image Famille avec un bébé.

    • Qui sont les personnes de cette image?

    • Qui a voulu que nous venions sur la terre pour obtenir un corps et avoir une famille?

    Activité

    Demandez aux enfants de se lever et d’imiter vos gestes pendant que vous expliquez que notre corps va du sommet de notre tête (touchez votre tête) jusqu’à l’extrémité des pieds (touchez vos orteils). Notre visage(souriez) et nos doigts (agitez les doigts) font partie de notre corps. Dites aux enfants de se retourner une fois et de s’asseoir.

    Expliquez que notre corps peut faire beaucoup de choses. Chaque partie du corps a un travail particulier à faire.

    • Que pouvez-vous faire avec vos yeux?

    • Que pouvez-vous faire avec vos oreilles?

    • Que pouvez-vous faire avec votre bouche?

    • Que pouvez-vous faire avec vos mains?

    • Que pouvez-vous faire avec vos pieds?

    Activité

    Demandez aux enfants de se tenir debout et de faire le poème mimé suivant:

    J’ai un corps merveilleux

    J’ai un corps merveilleux (mettez les mains sur la poitrine)
    Que mon Père céleste a fait pour moi.
    Il m’a donné des oreilles pour entendre (mettez la main en forme de coupe autour de l’oreille)
    Et des yeux pour que je voie (montrez les yeux).
    J’ai deux mains que je peux battre (battez des mains),
    Deux pieds qui peuvent tourner (Tournez sur vous-même).
    Quand je le veux, je peux toucher Mes orteils relevés (penchez-vous et touchez vos orteils).
    Quand je pense à mon corps (mettez un doigt contre la tête),
    Ce que je trouve bien (asseyez-vous silencieusement)
    C’est que mon Père céleste l’a fait Pour qu’il ressemble au sien.

    Notre Père céleste et Jésus-Christ veulent que nous prenions soin de notre corps

    Expliquez que du fait que notre corps est si important, notre Père céleste et Jésus nous ont donné des règles pour nous aider à en prendre soin et pour veiller à ce qu’il reste fort et en bonne santé. Expliquez que ces paroles de Sagesse se trouvent dans la Bible.

    Parlez des sortes de nourriture dont la Parole de Sagesse nous dit qu’elles nous aideront à garder notre corps en bonne santé, comme les fruits, les légumes et les céréales. Ensuite, de ce que notre Père céleste et Jésus nous ont dit de ne pas utiliser: tabac, alcool. Faites comprendre aux enfants que quand nous obéissons à la Parole de Sagesse et mangeons une nourriture correcte, notre Père céleste et Jésus sont contents de nous et nous bénissent.

    Histoire

    Racontez l’histoire de Daniel dans le premier chapitre de Daniel où celui-ci mange la nourriture que notre Père céleste voulait qu’il mange. Montrez, au moment approprié, l’image de Daniel qui refuse les mets et le vin du roi.

    • Que fait Daniel quand le roi lui dit de manger des choses qui ne sont pas bonnes pour lui? (Voir Daniel 1:8, 12–13.)

    • Quelle bénédiction Daniel et ses amis ont-ils pour avoir suivi les règles de notre Père céleste concernant ce qu’ils devaient manger? (Voir Daniel 1:15, 17, 20.)

    • Quels aliments sains mangez-vous?

    • Pourquoi devez-vous manger une nourriture saine?

    • Comment vous sentez-vous lorsque vous mangez des aliments qui sont bons pour vous?

    Expliquez que nous devons aussi faire d’autres choses pour que notre corps reste fort et en bonne santé.

    Montrez l’image Enfants jouant avec une balle.

    • Qu’est-ce que ces enfants font?

    • Pourquoi est-il important de donner de l’exercice à notre corps?

    • De quelles autres façons pouvons-nous donner de l’exercice à notre corps?

    Mettez les mains l’une contre l’autre d’un côté de votre visage et fermez les yeux comme si vous dormiez.

    • Qu’est-ce que je fais semblant de faire?

    • Pourquoi est-il important d’avoir suffisamment de sommeil?

    Faites semblant de vous laver les mains.

    • Qu’est-ce que je fais semblant de faire?

    • Quand devons-nous nous laver les mains?

    • Quand devons-nous prendre un bain?

    • Quand devons-nous nous brosser les dents?

    • Pourquoi devons-nous être propres?

    Parlez d’autres règles de santé importantes, comme s’habiller convenablement en fonction du temps, prendre de bonnes habitudes de sécurité et s’aérer.

    Notre Père céleste et Jésus-Christ veulent que nous protégions notre corps

    Expliquez que notre Père céleste et Jésus veulent que nous protégions notre corps pour qu’il ne lui arrive aucun mal. Interrogez les enfants sur les dangers qu’ils pourraient rencontrer, en utilisant les questions suivantes ou en inventant les vôtres:

    • Que risque-t-il d’arriver si vous jouez avec des allumettes?

    • Qu’est-ce qui risque d’arriver si vous jouez dans la rue ou près des voitures?

    • Qu’est-ce qui risque d’arriver si vous ne manipulez pas prudemment des objets coupants tels que couteaux et ciseaux?

    • Pourquoi portons-nous une ceinture de sécurité quand nous allons en voiture?

    Expliquez que nous devons protéger notre corps. Nous ne devons pas faire des choses qui sont dangereuses pour notre corps et pourraient nous faire du mal. Expliquez que notre Père céleste et Jésus veulent que nous nous sentions en sécurité et que nous soyons heureux. Ils veulent que nous prenions soin de notre corps pour qu’il soit sain.

    Témoignage

    Exprimez votre reconnaissance pour votre corps physique. Exprimez votre reconnaissance de ce que les enfants prennent soin de leur corps de manière à être forts et en bonne santé.

    Idees Supplementaires

    Faites quelques-unes de ces activités.

    1. 1. 

      Chantez un chant sur les articulations en faisant les gestes suggérés par les paroles. Dites combien vous êtes reconnaissant d’avoir un corps qui peut faire tant de choses.

    2. 2. 

      Apportez des images de différents aliments et de différentes boissons. Demandez aux enfants de dire si ces aliments sont bons ou mauvais pour leur corps. Expliquez qu’il y a des choses qui sont bonnes, mais ne le sont pas si nous en prenons trop. Par exemple, les caramels ont bon goût, mais si nous en mangeons trop, cela nous rend malades. Montrez les images des bons produits.

    3. 3. 

      Dans un sac ou une boîte, apportez des objets qui nous aident à prendre soin de notre corps. Mettez-y un objet qui nous aide à rester propres, par exemple du savon, un gant, une serviette de toilette, ou une brosse à dents. Mettez-y un échantillon de bonne nourriture, une petite couverture représentant le sommeil et quelque chose qui représente l’exercice, par exemple une petit balle. Donnez aux enfants des indices concernant l’un des objets et qu’ils devinent ce que c’est. Montrez-le leur une fois qu’ils ont bien deviné. Continuez jusqu’à ce que tous les objets aient été révélés.

    4. 4. 

      Demandez aux enfants de se lever et de mimer ce qu’ils font pour garder leur corps propre et le soigner. Qu’ils fassent semblant de se laver les mains, de se brosser les dents, de se coiffer. Ensuite qu’ils miment leur manière favorite de se donner de l’exercice, comme sauter, sautiller ou lancer une balle.

    5. 5. 

      Expliquez aux enfants que certaines personnes ont un corps qui a des problèmes. Nous ne devons ni nous moquer de ces personnes ni les montrer du doigt ni nous moquer d’elles. Expliquez comment nous devons traiter les personnes qui ont un handicap physique (leur parler, être amis avec elles, les traiter normalement, les aider si elles en ont besoin).

    6. 6. 

      Que chaque enfant se dessine. Mettez sur chaque feuille: Je suis reconnaissant de mon corps.

    Adaptation pour les tout-petits

    1. 1. 

      Montrez l’image Famille avec un bébé, et que les enfants en parlent.

      •  

        Avez-vous déjà été bébé?

      •  

        Est-ce qu’un bébé peut marcher ou parler?

      Rappelez aux enfants qu’ils ont un jour été bébés, mais que maintenant leur corps a grandi et qu’il y a beaucoup plus de choses qu’ils peuvent faire. Leur corps va encore grandir et ils pourront faire encore plus.

      Montrez l’image de La Nativité, et rappelez aux enfants que même Jésus a un jour été bébé.

    2. 2. 

      Montrez votre bouche et dites: «Voici ma bouche». Ensuite demandez: «Est-ce que vous pouvez me montrer votre bouche?» et aidez les enfants à montrer leur bouche. Répétez pour les yeux, le nez, les oreilles, les mains et les pieds. Ensuite montrez chaque partie du corps sans en dire le nom et que les enfants la nomment. Si les enfants peuvent citer toutes ces parties, vous pourriez également demander le nom de certaines parties du corps moins connues des enfants, comme les coudes, les genoux, les poignets et les chevilles.

    3. 3. 

      Inventez une histoire simple concernant un petit enfant de votre région. Parlez du réveil de l’enfant le matin, de son habillage, de son petit déjeuner et ainsi de suite jusqu’au bout de la journée. A mesure que vous parlez des activités, demandez aux enfants quelles parties du corps l’enfant utilise.

    4. 4. 

      Dites aux enfants de se mettre debout et de chanter le chant suivant sur l’air de «Bonhomme de neige». Accroupissez-vous pour le premier couplet et étirez-vous pour le deuxième.

      Avant j’étais bébé, bébé, bébé,
      Avant j’étais tout petit, petit, petit.
      Maintenant, je deviens plus grand, plus grand,
      Maintenant, je deviens plus grand, grand, grand!
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Merci pour les oiseaux et les insectes

    extrait de Je suis enfant de Dieu

    Objectif

    Aider les enfants à être reconnaissants à leur Père céleste et à Jésus-Christ des oiseaux, des insectes et de ce qui rampe sur la terre.

    Preparation

    1. 1. 

      Etudiez, en vous aidant de la prière, Genèse 1:20–25 et 1 Rois 16:29–17:6.

    2. 2. 

      Matériel nécessaire:

      1. a. 

        Une Bible.

      2. b. 

        Si possible, procurez-vous des images d’oiseaux, d’insectes et de reptiles communs dans votre région.

      3. c. 

        Découpes 1-20 à 1-25, Oiseaux et insectes.

      4. d. 

        Image Elie nourri par les corbeaux

    3. 3. 

      Faites les préparatifs nécessaires pour les idées supplémentaires que vous voulez utiliser.

    Idees pour la leçon

    Invitez un enfant à faire la prière d’ouverture.

    Pour susciter l’attention

    Donnez les indices suivants et demandez aux enfants de deviner la réponse à la question: «Qu’est-ce que je suis?»

    1. 1. 

      J’ai un bec.

    2. 2. 

      J’ai des plumes.

    3. 3. 

      J’ai des ailes.

    4. 4. 

      Je vole dans le ciel.

    Quand les enfants ont deviné que c’est un oiseau, dites-leur de vous suivre et de faire semblant d’être des oiseaux qui volent dans la salle. Reconduisez-les à leurs sièges.

    Notre Père céleste a demandé à Jésus de créer les oiseaux

    Expliquez que notre Père céleste a demandé à Jésus de créer les oiseaux pour notre plaisir et pour rendre la terre agréable. Montrez la Bible et dites aux enfants que la Bible nous parle de la création des oiseaux (voir Genèse 1:20-23).

    Expliquez qu’il y a toutes sortes d’oiseaux dans le monde. Montrez une à une les images d’oiseaux que vous vous êtes procurées et les découpes d’oiseaux.

    • Est-ce un oiseau?

    • A quoi le voyez-vous? (Il a des ailes, des plumes et un bec.)

    Que les enfants parlent d’expériences qu’ils ont eues avec des oiseaux.

    Les oiseaux peuvent nous aider

    Histoire

    Montrez l’image 1-31, Elie nourri par les corbeaux, et racontez l’histoire des corbeaux nourrissant le prophète Elie, que vous trouverez dans 1 Rois 17:1–6. Faites comprendre aux enfants que notre Père céleste et Jésus ont pouvoir sur tout, même sur les oiseaux. Jésus dit aux oiseaux de prendre soin d’Elie quand il devait se cacher du méchant roi Achab.

    • Comment les corbeaux savaient-ils qu’ils devaient apporter de la nourriture à Elie? (Voir 1 Rois 17:4.)

    • Quelle sorte de nourriture les corbeaux ont-ils apportée? (Du pain et de la viande; voir 1 Rois 17:6.)

    Activité

    Choisissez un enfant qui sera Elie. Que les autres enfants fassent semblant d’être les corbeaux qui apportent de la nourriture le matin et le soir.

    Notre Père céleste a demandé à Jésus de créer les insectes et les reptiles

    Dites que Jésus-Christ a aussi créé les insectes et les animaux qui rampent tels que les araignées et les serpents. Ces créatures font partie du plan de notre Père céleste.

    Activité

    Demandez aux enfants de deviner les insectes et les êtres qui rampent décrits dans les devinettes suivantes. A chaque devinette résolue, montrez et commentez la découpe appropriée.

    1. 1. 

      Je suis jaune et je bourdonne.

      D’une fleur à l’autre je papillonne. Mon miel est une merveille. Je suis une _________________. (Abeille; faites un bourdonnement.)

    2. 2. 

      Je tisse une toile pour me nourrir.

      J’ai huit pattes pour courir. Souvent les gens ne m’aiment pas. Qui voulez-vous que je sois? (Une araignée; bougez les doigts comme des pattes.)

    3. 3. 

      Avant, j’étais une chenille.

      Je vole où j’en ai envie. Mes ailes ont tous les tons. Je suis un _________________. (Papillon; agitez doucement les doigts comme des ailes.)

    • Que savez-vous de ces créatures?

    Expliquez que les insectes ont été créés pour de nombreuses raisons. Certains insectes peuvent être mangés par les oiseaux, des animaux ou d’autres insectes; certains sont beaux à voir et agréables à entendre. Les abeilles font du miel que nous mangeons et elles aident les fruits, les fleurs et les légumes à pousser.

    Activité

    Montrez la découpe d’une abeille et les images d’abeilles ou de ruches que vous vous êtes procurées. Expliquez comment les abeilles recueillent le nectar sur les fleurs pour en faire du miel et demandez ensuite aux enfants de faire semblant d’être des abeilles qui vont de fleur en fleur se procurer du nectar pour faire du miel.

    • Quels insectes aimez-vous? Pourquoi?

    Montrez les images d’insectes que vous vous êtes procurées. Expliquez que certains insectes nous gênent. Ils mangent notre nourriture et peuvent nous piquer ou nous mordre. 

    Expliquez qu’habituellement quand les insectes nous font du tort, ils ne font qu’essayer de se protéger.

    Témoignage

    Rappelez aux enfants que les oiseaux, les insectes et les autres êtres qui rampent sont une partie importante de notre terre. Exprimez votre reconnaissance pour ces créatures.

    Idees Supplementaires

    Faites quelques-unes de ces activités.

    1. 1. 

      Faites le jeu du papillon. Les enfants s’assoient en cercle. Choisissez-en un qui sera la papillon. Il agite un papillon de papier au-dessus de la tête des autres enfants tout en marchant à l’extérieur du cercle. Pendant qu’il fait le tour du cercle, récitez ce poème:

      Un petit papillon s’est envolé
      Par un beau jour d’été.
      Dans le ciel je le vois,
      Voilà qu’il se pose, et c’est sur toi!

      Quand vous dites: «C’est sur toi», l’enfant qui fait le papillon met le papillon de papier sur les genoux d’un autre enfant. Cet enfant-là est maintenant le papillon. Répétez le poème jusqu’à ce que tous les enfants, tour à tour, aient été le papillon.

    2. 2. 

      Expliquez en termes simples comment une chenille devient papillon. Que les enfants fassent semblant d’être des chenilles tissant des cocons. Dites-leur de s’asseoir sur leur chaise ou par terre et de passer les bras autour de leurs jambes, faisant semblant d’être endormis. Dites-leur que quand une chenille se transforme en papillon, ses ailes commencent à bouger et à s’étirer. Que les enfants tendent les bras. Rappelez-leur que les papillons sont très silencieux, même quand ils bougent. Que les enfants se lèvent et fassent semblant de voler silencieusement dans la pièce.

    3. 3. 

      Avec les enfants, dites les paroles de «Le monde est si beau». Faites les gestes ci-dessous:

      Le monde est si beau!
      Je suis rempli de joie (formez un grand cercle avec les bras)
      Par tout ce que Jésus a créé pour moi.
      Les fleurs (mettez les mains en forme de fleur),
      Le soleil (mettez les mains en forme de cercle et levez les bras),
      L’étoile au firmament (pointez au loin),
      Mon foyer, mes parents (mettez les mains sur le cœur),
      Je les aime tant (serrez-vous dans vos bras)!
    4. 4. 

      Dites les paroles d'un chant sur les oiseaux.

    5. 5. 

      Apportez un pot de miel et faites-le voir ou goûter aux enfants. (Assurez-vous auprès des parents qu’aucun des enfants n’est allergique au miel.)

    6. 6. 

      Aidez les enfants à faire l’un ou l’autre de ces jeux de doigts ou les deux:

      Deux tout petits oiseaux
      Deux tout petits oiseaux sont sur un toit (mettez un doigt sur chaque épaule),
      L’un s’appelle Pierre (levez le doigt gauche),
      L’autre s’appelle Eloi (levez le doigt droit).
      Va-t’en, Pierre (mettez le doigt gauche derrière le dos);
      Va-t’en, Eloi (mettez le doigt droit derrière le dos).
      Reviens, Pierre (remettez le doigt gauche sur l’épaule);
      Reviens, Eloi (remettez le doigt droit sur l’épaule).

      La ruche

      Voici la ruche (mettez la main gauche en forme de coupe tournée vers le bas).
      Où sont les abeilles?
      Cachées pour que personne ne les réveille (couchez les doigts de la main droite sous la main gauche en forme de coupe).
      Elles voleront bientôt vers les fleurs (sortez la main droite et levez un doigt à la fois pendant que les enfants comptent).
      Une, deux, trois, quatre, cinq sœurs!

    Adaptation pour les tout-petits

    1. 1. 

      Montrez une image simple, une découpe ou un dessin d’oiseau. Dites aux enfants que notre Père céleste a demandé à Jésus-Christ de créer les oiseaux (voir Genèse 1:20–23). Exprimez votre reconnaissance pour les oiseaux.

    2. 2. 

      Expliquez que les oiseaux ont un bec spécial qui les aide à prendre leur nourriture. Demandez aux enfants de mettre les mains devant leur bouche comme un bec et de faire semblant de becqueter leur nourriture. Expliquez que les oiseaux ont aussi des ailes qui les aident à voler. Demandez aux enfants de battre des bras et de faire semblant de voler.

    3. 3. 

      Dites les paroles de «Nous allons trouver un nid», en faisant les gestes indiqués ci-dessous:

      Nous allons trouver un nid (mettez les mains ensemble en forme de coupe)
      Sur un arbre dans les bois (tenez les bras en rond au-dessus de la tête).
      Comptons les œufs qu’on y voit: Ils sont un, deux, trois (dressez un, deux et trois doigts).
      Pour couver ses petits œufs (tenez en l’air les trois doigts)
      La maman est sur son nid ( mettez la main gauche en forme de coupe; mettez la main droite dessus).
      Le papa, volant, joyeux, (bouger les bras comme pour voler) Garde sa famille.
    4. 4. 

      Aidez les enfants à faire le jeu de doigts suivant:

      L’araignée

      Sur mon chapeau monte une araignée (utilisez deux doigts d’une main pour «grimper» sur l’autre bras).
      Arrive la pluie qui la fait tomber (levez les mains au-dessus de la tête, ensuite baissez-les tout en agitant les doigts).
      Le soleil revient et sèche toute l’eau (faites un cercle avec les bras au-dessus de votre tête).
      Et voilà l’araignée qui remonte sur mon chapeau (répétez les gestes du premier vers).
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Merci pour les animaux

    extrait de Je suis enfant de Dieu

    Objectif

    Aider les enfants à être reconnaissants à leur Père céleste et à Jésus-Christ pour les animaux.

    Preparation

    1. 1. 

      Etudiez, en vous aidant de la prière, Genèse 1:24–25 et 6:5–8:19.

    2. 2. 

      Matériel nécessaire:

      1. a. 

        Une Bible.

      2. b. 

        Les découpes 1-6 à 1-19, Animaux.

      3. c. 

        Image La création – Les êtres vivants, La construction de l’arche, Noé et l’arche des animaux.

    3. 3. 

      Faites les préparatifs nécessaires pour les idées supplémentaires que vous voulez utiliser.

    Idees pour la leçon

    Invitez un enfant à faire la prière d’ouverture.

    Pour susciter l’attention

    Mettez les découpes d’animaux par terre ou sur une table devant les enfants. Aidez un enfant à ramasser une découpe, à dire quel animal c’est et à le montrer à la classe. Continuez jusqu’à ce que chaque enfant ait eu au moins une fois son tour.

    Notre Père céleste a demandé à Jésus-Christ de créer les animaux

    Rappelez aux enfants que notre Père céleste a demandé à Jésus-Christ de créer notre belle terre, notamment le jour et la nuit, les océans et la terre ferme et les plantes et les arbres. Montrez la Bible et rappelez que ce livre nous a parlé de la création. Expliquez que la Bible nous dit que notre Père céleste a demandé à Jésus de créer tous les animaux et de les mettre sur la terre.

    Montrez l’image 1-28, La création – Les êtres vivants.

    • Qui a créé les choses que vous voyez sur cette image?

    • Comment s’appellent les animaux de cette image?

    Expliquez que Jésus a créé toutes sortes d’animaux sur la terre. Certains animaux vivent à la ferme et dans nos maisons. D’autres vivent dans la forêt, d’autres encore dans les montagnes, et d’autres dans le désert. Certains animaux vivent dans les régions froides du monde, d’autres dans les régions chaudes.

    • Quels animaux vivent à la ferme?

    • Quels animaux vivent dans la forêt, dans les montagnes ou dans le désert?

    • Quel est votre animal préféré?

    Activité

    Demandez aux enfants de se lever et de faire semblant d’être leur animal préféré.

    Les animaux nous aident

    Expliquez que notre Père céleste a demandé à Jésus de mettre les animaux sur la terre pour nous aider. Nous utilisons certains animaux comme nourriture, d’autres travaillent pour nous, d’autres encore sont intéressants à regarder ou pour jouer.

    • Comment les animaux nous aident-ils?

    • Quels sont les animaux qui nous fournissent de la nourriture, comme le lait, les œufs ou la viande?

    • Quels sont les animaux qui nous fournissent de quoi nous habiller?

    • Quels sont les animaux qui sont agréables comme animaux de compagnie? • Sur quels animaux pouvons-nous monter?

    Que les enfants parlent des expériences qu’ils ont eues avec différentes sortes d’animaux.

    Les animaux ont été sauvés du déluge

    Racontez l’histoire de Noé et de l’arche, que vous trouverez dans Genèse 6:5–8:19. Montrez l’image de la construction de l’arche, et l’image Noé et l’arche des animaux. Vous pourriez aussi utiliser les découpes pour illustrer l’histoire.

    • Comment Noé et sa famille ont-ils été bénis pour avoir obéi à Dieu?

    • Comment les animaux ont-ils été sauvés?

    • Quand nous voyons un arc-en-ciel, qu’est-ce qu’il nous rappelle?

    Activité

    Demandez aux enfants de se mettre debout et de faire les gestes avec vous pendant que vous récitez le poème suivant:

    Noé

    Noé a bâti une arche (écartez les bras).
    Il savait ce qu’il faisait (mettez le doigt sur la tempe).
    Il sciait, coupait, mesurait (faites les gestes indiqués)
    Comme Dieu le lui commandait (hochez la tête).
    Il a crié à sa famille (faites le geste d’appeler)
    De monter dans le bateau (faites du sur place silencieusement).
    Et deux par deux les animaux (dressez deux doigts)
    Sont montés tout en haut (faites avec les mains le geste de monter).
    Les gros nuages noirs sont arrivés (mettez les mains au-dessus de la tête),
    La pluie se mit à tomber (agitez les doigts pour imiter la pluie).
    Elle a recouvert toute la terre (faites un grand geste de la main et du bras);
    Le sol a été tout inondé (tournez la tête de côté et d’autre).
    L’arche a flotté sur l’eau (faites le geste de flotter avec les mains)
    Bien des jours et des nuits (appuyez un côté du visage sur les mains),
    Jusqu’à ce que le soleil vienne de nouveau (mettez les bras en cercle au-dessus de la tête)
    Et chasse la pluie.
    Toute l’eau s’est évaporée (geste de la main vers le haut);
    La terre sèche est apparue (ouvrez les bras et tendez les mains).
    La famille de Noé a remercié (inclinez la tête et croisez les bras)
    Parce que Dieu l’avait secourue.
    (Adapté d’un poème de Beverly Spencer.)

    Témoignage

    Exprimez votre reconnaissance pour le monde si beau que Jésus-Christ a créé selon le plan de notre Père céleste. Dites combien vous êtes reconnaissant des animaux qui ont été mis sur cette terre pour notre usage et notre plaisir.

    Idees Supplementaires

    Faites quelques-unes de ces activités.

    1. 1. 

      Faites le jeu «Animal, animal, qui es-tu?». Demandez aux enfants de se mettre en cercle. Chacun des enfants se tient au milieu du cercle et fait semblant d’être un animal. Les autres enfants lèvent la main pour deviner quel animal l’enfant imite. Lorsqu’un des enfants devine l’animal, il vient dans le cercle et en imite un autre. Vous pourriez demander à chaque enfant de vous chuchoter d’abord le nom de l’animal qu’il va imiter pour être certain que l’enfant en a une idée claire.

    2. 2. 

      Jouez à «Qu’est-ce que cet animal?». Donnez aux enfants des indices sur un certain animal. Les indices peuvent indiquer où l’animal vit, quelle est sa taille, quel bruit il fait, quelle est sa couleur et comment il aide les gens. Dites aux enfants de lever la main quand ils pensent savoir de quel animal vous parlez. Répétez avec différents animaux autant de fois que vous le voulez.

    3. 3. 

      Avec les enfants, chantez ou dites les paroles de «Le monde est si beau». Faites les gestes comme indiqué ci-dessous:

      Le monde est si beau!

      Je suis rempli de joie (formez un grand cercle avec les bras)
      Par tout ce que Jésus a créé pour moi.
      Les fleurs (mettez les mains en forme de fleur),
      Le soleil (mettez les mains en forme de cercle et levez les bras),
      L’étoile au firmament (pointez au loin),
      Mon foyer, mes parents (mettez les mains sur le cœur),
      Je les aime tant (serrez-vous dans vos bras).
    4. 4. 

      Invitez les enfants à parler des animaux qu’ils ont ou qu’ils voudraient avoir. Discutez avec les enfants de la façon dont nous devons traiter et soigner nos animaux.

    5. 5. 

      Donnez aux enfants un papier et des crayons de couleur. Chaque enfant dessine une image de son animal préféré. Ecrivez sur chaque image: Je suis reconnaissant des animaux.

    Adaptation pour les tout-petits

    1. 1. 

      Montrez l’image La création – Les êtres vivants. Racontez en vos propres termes l’histoire de la création des animaux (voir Genèse 1:24–25). Exprimez votre reconnaissance pour les animaux.

    2. 2. 

      Choisissez quelques animaux que les enfants connaissent bien. Qu’ils fassent semblant d’être chacun de ces animaux. Qu’ils disent à quoi les animaux ressemblent, quel bruit ils font et à quoi ils sont utiles.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Merci pour les poissons

    extrait de Je suis enfant de Dieu

    Objectif

    Amener les enfants à être reconnaissants à leur Père céleste et à Jésus-Christ des poissons et des animaux aquatiques.

    Preparation

    1. 1. 

      Etudiez, en vous aidant de la prière, Genèse 1:20–23, Jonas 1-3, Matthieu 14:15–21 et Luc 5:1–11.

    2. 2. 

      Matériel nécessaire:

      1. a. 

        Une Bible.

      2. b. 

        Des poissons en papier (voir modèle à la fin de la leçon).

      3. c. 

        Une «canne à pêche», baguette à laquelle vous avez attaché une ficelle et, à l’extrémité de celle-ci, un trombone, un morceau de papier collant ou un aimant (conservez cette canne pour les leçons futures).

      4. d. 

        Un récipient dans lequel vous mettrez les poissons en papier.

      5. e. 

        Si possible, procurez-vous des images de poissons ou d’autres animaux qui vivent dans l’eau.

      6. f. 

        La découpe 1-5, poisson.

      7. g. 

        Images représentant Le monde, Jésus et les pêcheurs, Poissons, Grenouille, Tortue.

    3. 3. 

      Faites les préparatifs nécessaires pour les idées supplémentaires que vous voulez utiliser.

    Idees pour la leçon

    Invitez un enfant à faire la prière d’ouverture.

    Pour susciter l’attention

    Demandez aux enfants de faire semblant de se trouver sur un pont surplombant une rivière ou un lac.

    • Qu’est-ce que vous voyez quand vous regardez dans l’eau?

    Demandez aux enfants de se mettre debout et de faire semblant de nager dans l’eau comme un poisson.

    Notre Père céleste a demandé à Jésus-Christ de créer les poissons et les autres animaux aquatiques

    Montrez l’image du Monde, et passez en revue les choses que notre Père céleste a demandé à Jésus de créer et dont il a été question dans les précédentes leçons. Dites que Jésus a aussi créé les poissons (voir Genèse 1:20–23). Les poissons font partie du plan que notre Père céleste a fait pour la terre. Montrez l’image des poissons, et expliquez où vivent les poissons.

    • Avez-vous déjà vu un poisson?

    Que les enfants parlent des poissons qu’ils ont vus.

    Montrez la découpe 1-5 et les autres images de poissons que vous vous êtes procurées. Parlez de différentes sortes de poissons, comme le poisson rouge, la truite, le thon, le requin ou tout autre poisson que les enfants de la classe connaissent bien.

    • Quels autres animaux que les poissons vivent dans l’eau?

    Montrez l’image Grenouille, et l’image Tortue. Parlez des grenouilles et des tortues et des endroits où elles vivent. Parlez aussi des baleines, des crabes, des phoques et d’autres animaux marins. Expliquez que certains animaux aquatiques vivent dans l’océan, d’autres dans des lacs et d’autres dans des rivières.

    Activité

    Aidez chaque enfant à penser à un animal aquatique et à faire semblant de marcher, de sauter ou de nager comme lui.

    Histoire

    Montrez la Bible et expliquez que les Ecritures nous parlent des poissons. Racontez l’histoire de Jonas, qui se trouve dans Genèse 1:3. Expliquez que Jésus a préparé un grand poisson pour qu’il avale Jonas afin que celui-ci ne se noie pas. Dieu avait du travail pour lui. Vous pourriez lire à haute voix un verset ou deux comme Jonas 1:17 ou Jonas 2:1, pendant que vous racontez l’histoire.

    • Qui a envoyé le gros poisson avaler Jonas? (Voir Jonas 1:17.)

    • Qu’est-ce que Jonas a fait lorsque le poisson l’a avalé? (Voir Jonas 2:1.)

    • Qu’est-ce que Jonas a fait lorsqu’il est sorti du poisson? (Voir Jonas 3:1–3.)

    • Est-ce que les gens ont cru Jonas et est-ce qu’ils se sont repentis? (Voir Jonas 3:5, 10.)

    Dites aux enfants que certains poissons sont très gros, comme celui qui a avalé Jonas et que certains sont très petits et peuvent même vivre dans un bocal.

    Activité

    Aidez les enfants à faire le jeu de doigts suivant:

    Le poisson rouge

    Mon cher petit poisson rouge n’a pas de pieds (touchez vos pieds).
    Il nage sans bruit et se cogne le nez (montrez votre nez).
    Il ne peut pas sortir pour jouer avec moi, ni moi entrer pour nager (faites le geste de nager).
    Et quand je dis: «Sors, viens jouer», Il a l’air de dire: «Entrez» (faites de la main le signe «entrez»).

    Histoire

    Montrez de nouveau la Bible et racontez l’histoire de Simon Pierre qui se trouve dans Luc 5:1–11. Montrez au moment propice l’image Jésus et les pêcheurs.

    • Pourquoi Jésus est-il monté dans le bateau de Simon Pierre? (Voir Luc 5:3.)

    • Qu’est-ce que Jésus a dit à Simon Pierre de faire? (Voir Luc 5:4.)

    • Qu’est-ce que Simon Pierre a attrapé dans son filet? (Voir Luc 5:6.)

    Notre Père céleste a demandé à Jésus-Christ de créer les poissons et les animaux aquatiques pour notre usage

    Expliquez que notre Père céleste a demandé à Jésus de créer les poissons et les animaux aquatiques pour que nous puissions les utiliser pour nous nourrir et pour d’autres choses.

    Histoire

    Montrez de nouveau la Bible et racontez l’histoire qui se trouve dans Matthieu 14:15–21. Vous pouvez lire à haute voix un ou deux versets, comme Matthieu 14:16–17, pendant que vous racontez l’histoire.

    • Qu’est-ce que Jésus a fait lorsque les gens ont eu faim? (Voir Matthieu 14:15–16.)

    • Qu’est-ce que Jésus a donné à manger aux gens? (Voir Matthieu 14:19.)

    Activité

    Montrez à la classe la canne à pêche que vous avez préparée et invitez un des enfants à s’avancer pour pêcher. Mettez des découpes de poissons dans le récipient et lorsque l’enfant fait danser la ficelle au-dessus du récipient, fixez un poisson au trombone, au papier collant ou à l’aimant et que l’enfant le détache. Faites pêcher chaque enfant à tour de rôle.

    Demandez aux enfants de parler d’occasions où ils ont pêché ou mangé du poisson.

    Témoignage

    Exprimez votre appréciation pour les poissons et les animaux aquatiques.

    Idees Supplementaires

    Faites quelques-unes de ces activités.

    1. 1. 

      Que les enfants colorient les poissons de papier qu’ils ont attrapés lors de l’activité de pêche (répétez l’activité si vous le voulez). Ecrivez au dos de chaque poisson: "Je suis reconnaissant des poissons."

    2. 2. 

      Demandez aux enfants de s’asseoir en demi-cercle. Mettez par terre, devant eux, les poissons que les enfants ont coloriés. Dites le poème suivant ensemble:

      Petit poisson dans le ruisseau,
      Je vais te sortir de l’eau.

      Indiquez un enfant et demandez-lui de choisir son poisson en utilisant la canne à pêche ou en indiquant du doigt le poisson. L’enfant dit: «J’en ai pris un _________________» en précisant la couleur du poisson. L’enfant garde alors le poisson et le reprend chez lui. Continuez jusqu’à ce que chaque enfant ait eu son tour.

    3. 3. Chantez avec les enfants un chant sur les poissons.

    4. 4. 

      Aidez les enfants à faire le jeu de doigts suivant. Expliquez qu’un goujon est un poisson minuscule.

      La petite tortue

      J’ai une petite tortue.
      Elle vit dans son trou (mettez les mains en coupe).
      Elle nage dans la rivière (faites semblant de nager)
      Et grimpe sur les cailloux (avancez les doigts vers le haut comme en grimpant).
      Elle veut mordre le goujon (tapez dans les mains).
      Elle veut mordre le poisson-chat (tapez dans les mains).
      Elle veut mordre un puceron (tapez dans les mains),
      Elle veut me mordre, moi (tapez dans les mains)!
      Elle attrape le goujon (tapez dans les mains);
      Elle attrape le poisson-chat (tapez dans les mains);
      Elle attrape le puceron (tapez dans les mains);
      Mais moi, elle ne m’attrape pas!
      (D’après Vachel Lindsay, Collected Poems of Vachel Lindsay. © 1920 Mcmillan Publishing Co., Inc., renouvelé en 1948, par Elizabeth C. Lindsay. Utilisé avec la permission du propriétaire du copyright.)
    5. 5. 

      Aidez les enfants à dire les paroles du poème suivant.

      Cinq petits poissons

      Invitez cinq enfants à se tenir devant la classe, chacun tenant un poisson en papier.

      Cinq petits poissons nagent dans le ruisseau. L’un d’eux va se cacher sous l’eau (un des enfants retourne à sa place en «nageant»). Petits poissons, petits poissons, qui aiment jouer, Petits poissons, petits poissons, qui aiment nager.

      Chantez un autre couplet avec quatre poissons, puis trois, puis deux. Chaque fois, l’un des enfants s’éloigne en nageant. Quand il ne reste qu’un seul enfant, utilisez le couplet suivant:

      Un petit poisson nage dans le ruisseau; Il va se cacher sous l’eau. Petit poisson, petit poisson, qui aime jouer; Petit poisson, petit poisson, qui aime nager.

    Idees Supplementaires

    1. 1. 

      Montrez l’image Poisson, l’image Grenouille et l’image Tortue. Racontez en vos propres termes l’histoire de la création des poissons et des animaux aquatiques (voir Genèse 1:20–23). Exprimez votre reconnaissance pour les poissons et les autres animaux aquatiques.

    2. 2. 

      Dites aux enfants que beaucoup d’animaux vivent dans ou près de l’eau. Qu’ils devinent à quel animal vous pensez tandis que vous donnez les indices suivants:

      1. a. 

        Ma peau est verte, lisse et gluante. Je saute. Je vis près des lacs, des cours d’eau et des étangs. Devinez qui je suis? (Quand les enfants ont deviné «grenouille», montrez l’image Grenouille, ou dessinez une grenouille au tableau.)

      2. b. 

        Je suis très lente. Je porte une carapace sur le dos. Quand j’ai peur, je cache ma tête, mes bras et mes jambes dans ma carapace. Que suis-je? (Quand les enfants ont deviné «tortue», montrez l’image Tortue, ou dessinez une tortue au tableau.)

      Quand les enfants auront deviné les deux animaux, faites-les sauter comme des grenouilles; puis faites-les avancer lentement comme des tortues.

    3. 3. 

      Chantez avec les enfants un chant sur les mers, les océans,...

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire