• 3 questions à poser sur votre stratégie de recrutement

    3 questions à poser sur votre stratégie de recrutement

     

    1) Sommes-nous en train de recruter à la vision ou au besoin?

    Lorsque nous définissons et recrutons selon une vision convaincante, nous attirons des personnes qui souhaitent faire partie de cette vision. Lorsque nous recrutons simplement pour un besoin, nous avons tendance à recruter des personnes qui se sentent obligées d’y être.

    Quel groupe préféreriez-vous avoir?

    2) Invitons-nous ou mendions-nous?

    Le ministère passe mieux par les relations. Le recrutement se passe mieux par le biais de relations . Lorsque nous avons une relation, nous avons tendance à partager ce qui est important pour nous, ce qui conduit à inviter d'autres personnes à se joindre à nous dans la poursuite d'une grande vision. Sentant notre enthousiasme, et grâce à la confiance construite par notre relation, les autres acceptent plus facilement notre invitation.

    Quand quelqu'un rejoint notre équipe à cause de notre appel à l'aide (mendicité), nous renonçons en grande partie à notre capacité à exiger des normes élevées, à nous concentrer sur la vision et à maintenir la responsabilité. En substance, nous abdiquons une grande partie de notre capacité à diriger efficacement cette personne.

    3) Soutenons-nous ou abandonnons-nous?

    Connaissez-vous la meilleure méthode de recrutement, en dehors de la solution de Jésus à vos problèmes de recrutement? C'est garder les volontaires que vous avez déjà. Trop souvent, je vois des responsables du ministère des enfants recruter de grands volontaires pour les abandonner dans leur ministère.

    Soutenez ceux que vous avez - encouragez-les, priez pour eux, ressourcez-les - et vos défis de recrutement vont diminuer de manière significative.

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Suivez-vous le modèle de Jésus pour un recrutement réussi au ministère?

    Suivez-vous le modèle de Jésus pour un recrutement réussi au ministère?

     

     

    Recrutement. Peut-être le plus grand défi dans le ministère des enfants. Avez-vous vécu cela? Si vous êtes responsable de ministère auprès des enfants depuis plus de quelques semaines, c'est certainement le cas.

    Un manque d'ouvriers n'est pas nouveau. C'était un défi même à l'époque de Jésus.

    Regardez ce que dit cela dans Matthieu 9:36:

    "Quand il a vu les foules, il a eu de la compassion pour elles parce qu'elles étaient confuses et impuissantes, comme des moutons sans berger."

    Cela ressemble-t-il au ministère de vos enfants? Les «foules» pour vous pourraient être les enfants et les parents de votre ministère, «comme des moutons sans berger» à cause du manque d'aide.

    Maintenant, ce que la plupart d’entre nous faisons quand nous nous trouvons avec un manque de travailleurs, c’est mendier, emprunter et plaider. 

    • Nous supplions à la congrégation, par le biais de vidéos émotionnelles, d’affiches et d’histoires sincères, de «servir» dans le ministère des enfants. Parfois, nous obtenons une réponse de personnes qui sont tombées coupables. Malheureusement, ces volontaires servent rarement bien ou longtemps.
    • Nous empruntons des volontaires d'un secteur pour servir dans un autre, en comblant des créneaux horaires afin de pouvoir maintenir notre ration adultes / enfants. Cela ressemble plus à une garde d'enfants qu'à un ministère axé sur la vision.
    • Nous plaidons avec ceux que nous savons susceptibles de nous remplacer, même à court terme. Les anciens volontaires, ces amis qui ont un cœur en or et qui ne peuvent pas nous dire non, ou notre famille. Soyez prudent cependant, car ces personnes pourraient commencer à faire le tour du bâtiment pour enfants juste pour éviter vos supplications!

    J'admettrai que parfois ces tactiques sont nécessaires. Lorsque 300 enfants se présentent au service de Pâques au lieu des 100 que vous espériez, allez-y, implorez, empruntez et plaidez! Mais s'il s'agit de la procédure d'utilisation standard, vous avez des problèmes. Cela vieillira très vite avec les gens et vous épuiserez probablement encore plus votre épuisement.

    Heureusement, il existe un meilleur moyen. Jésus a modelé une méthode de «recrutement» qui fonctionne beaucoup mieux. Il n'a pas mendié, emprunté et plaidé, mais à la place, il nous a montré de prier, de demander et de diriger.


    Modèle de Jésus pour un recrutement de ministère réussi

    Prier

    Jésus a offert une réponse - une réponse qui, trop souvent, est ignorée au profit des annonces de bulletin, des vidéos de haute technologie ou de la mendicité à l'ancienne. Voici ce qu'il a dit:

    Il a dit à ses disciples: «La moisson est grande, mais les travailleurs sont peu nombreux. Alors priez le Seigneur qui est responsable de la moisson; demandez-lui d'envoyer plus d'ouvriers dans ses champs.

    Cela ne réconfortera peut-être pas beaucoup, mais il est bon de réaliser que même Jésus a reconnu que les ouvriers sont peu nombreux.

    Il n’y a rien de mal à utiliser des «techniques» pratiques de recrutement (la mendicité n’entre pas dans cette catégorie). Cependant, Jésus nous a donné la première et première solution - "prie le Seigneur" .

    La prière est-elle votre «première option» lorsque vous avez besoin de travailleurs? Cela devrait être le cas pour vous et votre équipe.

    Un bon rappel vient d'une citation que nous avons déjà partagée sur le blog et qui se lit comme suit:

    La prière ne nous prépare pas pour de plus grandes œuvres - la prière est le plus grand des travaux . » Oswald Chambers, mon meilleur pour son plus haut

    Tout dans notre ministère doit découler de notre relation avec Dieu, car c’est Dieu qui fait le travail, pas nous. Recrutement inclus.

    Alors…

    • Tout d’abord et avant tout, en tant que responsable de votre ministère, engagez-vous à prier pour davantage de travailleurs.
    • Informez le personnel, les parents et les autres personnes ne faisant pas partie de votre ministère de vos besoins et demandez-leur de prier avec vous.
    • Créez des plans de prière spécifiques avec votre équipe. Vous avez peut-être une heure de prière mensuelle pour les volontaires, ou une heure avant les services le week-end, ou envoyez un courriel de prière régulier. Mais créez des occasions formelles pour les autres de prier avec vous spécifiquement pour les besoins du ministère.

    Demander

    En lisant les Evangiles, vous voyez comment Jésus a "recruté" les disciples. Il a demandé.

    Mais voici ce que nous devons savoir sur ce que Jésus a demandé:

    • La première partie de sa "demande" était de le suivre. Marc 1:17 dit: «Viens. Suivez-moi… ”  Nous devons, en fin de compte, désirer que ceux que nous recrutons se rapprochent de Jésus à la suite de leur service avec notre ministère. Alors, quel est votre plan pour investir dans la marche spirituelle de ceux que vous recrutez?
    • La deuxième partie de la "demande" de Jésus était qu'il "vous fasse des pêcheurs d'hommes" . En d'autres termes, il leur a dit précisément à quoi il les appelait. C'était le travail qu'ils feraient pour réaliser la vision de sa venue. Les gens savent-ils ce que vous leur demandez de faire quand vous leur demandez de servir dans votre ministère? Soyez précis et assurez-vous qu'ils comprennent comment cela va soutenir la vision.

    Ne pas recruter des personnes pour un besoin désespéré. Plutôt, invitez-les à une grande vision.

    Conduire

    Une fois que les disciples étaient à bord, Jésus ne les a pas abandonnés. Au lieu de cela, il les a conduits de trois manières différentes:

    1. Il a modelé la vie de service qu'il voulait qu'ils affichent également. Il y a de nombreux exemples de cela, qu'il s'agisse de s'épancher alors qu'il servait la foule, de faire preuve d'humilité lorsqu'il a lavé les pieds et, finalement, de se laisser sacrifier sur la croix. Comment modélisez-vous ce que vous demandez aux volontaires de faire dans votre ministère?
    2. Il leur a appris. De temps en temps, nous voyons dans l'évangile où Jésus a investi dans les disciples. Trop souvent, dans le ministère des enfants, les personnes que nous recrutons sont laissées dans la classe et n'apprennent jamais comment faire ce que nous leur demandons de faire. Ne faites pas ça. Laissez-moi le répéter, ne faites pas ça! Quel est votre plan pour équiper ceux que vous demandez à servir?
    3. Il leur a donné le pouvoir. Après leur avoir montré qu'il était là avec eux, et après leur avoir appris à servir, il les envoya. Il n'insista pas pour tout faire exactement comme il l'avait fait, mais leur dit plutôt l'objectif final («faire des disciples») et leur donna le pouvoir d'aller faire le travail. En fin de compte, notre travail en tant que dirigeants d'église consiste à donner aux gens les moyens de faire le travail du ministère. Fais-le et envoie-les sur leur chemin.

    Prier. Demander. Conduire. Le modèle de Jésus pour le recrutement. Suivez-vous son exemple?

    Qu'avez-vous appris sur la mise en œuvre du modèle de recrutement de Jésus?

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique