• Ma véritable identité en ChristQuand quelqu'un parle de guerre spirituelle, je lève parfois un sourcil. La vérité est… que c'est très réel. Il est souvent évident de voir dans notre monde qui semble s'effondrer et devenir fou. Au cours des 28 dernières années de ministère, je l'ai vu devenir de plus en plus répandu. J'ai commencé à remarquer qu'il y a une intensité d'attaques contre nos enfants. Il y a environ 17 ans, j'étais directeur de camp au Nouveau-Mexique. C'était un camp pour les 8 à 12 ans. Chaque année, nous semblions avoir beaucoup de problèmes avec des enfants ayant des problèmes émotionnels. Un soir, pendant notre heure d'adoration autour du feu de camp, je leur ai enseigné la guerre spirituelle et la captivité des pensées vers Christ. J'ai demandé aux enfants: «Combien d'entre vous pensent que vous ne valez rien ou que vous n'avez aucune valeur ici sur Terre?» Plus de la moitié d'entre eux ont levé la main. L'été dernier, lors d'un de nos voyages missionnaires, j'ai posé la même question. Cent pour cent des enfants (préadolescents et étudiants) ont levé la main! Comment pouvons-nous aider les enfants à surmonter les attaques contre leur esprit et leurs pensées?

    Voici quelques suggestions que j'ai utilisées pour former les enfants à la guerre spirituelle et à la bataille pour leur esprit:





     

    1. La Parole de Dieu est la principale source de guérison et de liberté. Jésus nous dit: «Si vous continuez dans ma parole, alors vous êtes vraiment mes disciples; et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres »(Jean 8: 31-32). La Parole de Dieu a les réponses sur qui nous sommes en Christ, et notre identité personnelle. Si vous ne le croyez pas, vous ne devriez pas enseigner aux enfants.
    2. Apprenez-leur à amener leurs pensées captives au Christ. Lorsque j'enseigne sur la guerre spirituelle, je demande aux enfants: «Combien d'entre vous, si vous êtes honnête, diraient que votre esprit a été ailleurs pendant notre temps d'enseignement?» La majorité d'entre eux lèveront la main. Je leur apprends à demander au Seigneur de prendre le contrôle de leurs pensées. Paul nous dit: « Nous  détruisons les spéculations et toute chose élevée soulevée contre la connaissance de Dieu, et  nous  emmenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ» (2 Corinthiens 10: 5).

    La chose la plus importante est que chaque enfant doit être quotidiennement dans la Parole de Dieu et faire la mémoire biblique quotidienne. Cela semble difficile, mais cela leur donne la capacité de discerner des pensées qui viennent du Seigneur ou de l'ennemi. J'utilise un ballon pour illustrer quand j'enseigne. Je fais rebondir le ballon dans les airs. Je leur dis que ce ballon est comme une pensée. «Imaginons que je pense à une pensée que je devrais blesser quelqu'un. Que dois-je faire avec cette pensée? Je la rejette et la repousse. Maintenant, je pense que je ne vaux rien et que je ne suis pas bon. Cela vient-il de Dieu? Non! Je suis un enfant de Dieu, mes péchés ont été pardonnés et une nouvelle vie m'a été donnée. » Je saisis la pensée et la repousse. Si c'est une bonne pensée, je la saisis et m'attarde sur cette pensée.

    Juste parce que j'ai une pensée, cela ne définit pas qui je suis en Christ. Le problème, c'est quand nous pensons à une pensée et la considérons comme une vérité. Ensuite, elle peut contrôler notre vie de pensée. Mais lorsque nous rejetons la pensée et ne l'acceptons pas, alors nous pouvons nous en libérer.

    Vous pouvez créer vos propres illustrations ici. L'idée est de les aider à reconnaître les pensées qui ne viennent PAS de Dieu et comment les rejeter. Lorsque la pensée s'aligne sur les Écritures, nous voulons nous y accrocher.

    1. Aidez les enfants à comprendre qui ils sont en Christ. Nous avons une étude biblique intitulée «Mon identité en Christ». Des dirigeants et des enfants ainsi que des parents sont venus me voir et me dire que cette étude a complètement changé leur vie. Le problème dans de nombreux cas est que la plupart des enfants et leurs parents ne connaissent que le salut. Ils ont accepté le Christ, mais ils n'ont rien appris au-delà de cela. La vérité est… une fois qu'une personne reçoit le don de Dieu de la vie éternelle, il fait des choses étonnantes dans sa vie.

    Voici une liste de ce que Dieu fait pour les croyants. Lorsque des enfants ou des adultes sont tentés d'évaluer leur valeur indépendamment de Christ, je les emmène dans les Écritures pour voir ce que la Parole de Dieu dit à leur sujet. Demandez à vos enfants de lire cette liste et de revendiquer les promesses de Dieu dans leur vie quotidienne:

    QUI JE SUIS EN CHRIST

    • Je suis l'enfant de Dieu. (Jean 1:12)
    • Je suis né de nouveau. (Jean 3: 3)
    • J'ai eu une nouvelle vie. (Jean 10:10)
    • J'ai un Père céleste. (Rom.8: 14-15)
    • Je ne suis plus un esclave de Satan; Je suis l'enfant de Dieu. (Col.1: 13-14)
    • J'ai été délivré des ténèbres et je fais maintenant partie du royaume de Dieu. (Colossiens 1:13)
    • Je suis une nouvelle création. (2 Cor.5: 17)
    • J'ai été crucifié avec Christ, et Jésus vit maintenant en moi. (Gal. 2:20)
    • Je suis un saint mis à part par Dieu. (1 Cor.1: 2)
    • Je suis scellé par le Saint-Esprit. (Éph.1: 13-14)
    • Le Christ vit en moi. (Colossiens 2: 6-10)
    • J'ai reçu toutes les bénédictions spirituelles du ciel. (Éph.1: 3)
    • Je suis assis avec Christ au Ciel. (Éph.2: 6)
    • J'ai un accès direct à Dieu par le Christ. (Éph.3: 12)
    • Mon corps est le temple du Saint-Esprit. (1 Cor. 6: 19-20)
    • Je suis un ambassadeur du Christ. (2 Corinthiens 5:20)
    • Celui qui vit en moi est plus grand que celui qui vit dans le monde. (1 Jean 4: 4)

    Ce ne sont là que quelques-unes des choses que les Écritures disent au sujet du croyant en Christ.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • «La crainte de l'Éternel est le commencement de la sagesse» (Proverbes 9:10). La sagesse et la connaissance sont très différentes. La connaissance accumule des faits. La sagesse est de savoir quoi en faire.

    1. Les parents doivent enseigner à leurs enfants les voies de Dieu. Deutéronome 4: 9 ordonne aux parents d'enseigner les lois de Dieu «à vos enfants et à leurs enfants après eux».

    2. Deutéronome 4:10 instruit le peuple de Dieu de se rassembler afin qu'il «puisse apprendre à vénérer (Dieu) tant qu'il vit dans le pays et peut enseigner (les lois de Dieu) à ses enfants».

    3. Les responsables des enfants dans l'église ont le privilège et la priorité d'aider les parents à élever leurs enfants «dans la formation et l'instruction du Seigneur» (Éphésiens 6: 4) afin qu'ils apprennent à aimer Dieu et sa Parole.

    Les enfants se demandent: «Pourquoi craindre Dieu?» Bien que les enfants entendent souvent parler de l'amour de Dieu, ils apprennent rarement la crainte du Seigneur. Ils ignorent en grande partie que Dieu commande à tout le monde de le craindre et de le vénérer. En conséquence, de nombreux enfants montrent des attitudes irrespectueuses, indifférentes ou désinvoltes envers Dieu.

    À ceux qui le craignent, Dieu promet la délivrance, l'amour, la protection, la restauration et la récompense. Ceux qui connaissent le Seigneur Dieu Tout-Puissant possèdent une profonde révérence et une profonde admiration pour Lui. La «crainte du Seigneur» donne un accès exclusif à la connaissance et à la sagesse. En fait, l'apprentissage ne peut avoir lieu que lorsque nous craignons le Seigneur! (Proverbes 1: 7). 

    Idée pratique

    (Luc 12: 4-5; Philippiens 2:12.)
    Enseignez aux enfants la majesté de Dieu - Son caractère, ses attributs et sa nature. Plus ils en sauront sur la sainteté de Dieu, plus ils le vénéreront et l'aimeront. Le nom même de Dieu est saint; parlez de Lui avec une grande révérence (Exode 20:20). «La crainte du Seigneur» distingue les enfants de Dieu de ceux qui profanent le Tout-Puissant.

    Dans la culture d'aujourd'hui, il est particulièrement essentiel que nous apprenions à nos enfants à respecter l'autorité. Enseigner Dieu à un enfant se traduit souvent par un lien permanent avec lui. «Entraînez un enfant dans la voie qu'il doit suivre, et quand il sera vieux, il ne s'en détournera pas» (Proverbes 22: 6). 
    Les enfants ont besoin de voir que leurs parents et dirigeants d'église aiment sincèrement Dieu et sa Parole. Ils ont besoin de nous voir accorder une haute priorité à la famille, étudier la Parole de Dieu et adorer le Seigneur. Ils ont besoin de nous voir respecter nos aînés et valoriser toutes les personnes créées à l'image de Dieu.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Présente les histoires des enfants/jeunes de la Bible parmi les plus connnues.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • "Il est là", a balbutié une volontaire qui m'a suivi dans la salle des ressources en faisant des photocopies. "Qui?" j'ai demandé, en pensant que c'était quelqu'un d'une grande importance. À bout de souffle, tout ce qu'elle pouvait dire était «Lui», car elle m'a attrapé mon bras et m'a conduit vers l'entrée arrière de l'église. Quand je suis arrivé, je me suis joint à d'autres qui se tenaient là-bas, tout simplement sans avoir l'impression de répondre. Il était là. C'était comme si l'une de ces affiches de l'école du dimanche était revenue à la vie; La longue robe blanche, la ceinture bleue, le sourire chaleureux et les yeux qui rayonnaient une paix au-delà de la description.

    Après avoir bégayé un salut gêné, j'ai demandé au Maître s'il aimerait visiter le ministère de nos enfants. Il a simplement hoché la tête alors que je commençais à le conduire faire le tour de l'église. Les cours, déjà en session, ont à peine remarqué mon invité alors que je le menais dans les couloirs. Je lui ai montré notre espace de ministère des enfants à thème avec des peintures murales et des décorations tridimensionnelles. Je lui ai montré les consoles de jeu vidéo et les vidéos en surbrillance jouant sur les moniteurs à écran plat montés au mur. Je l'ai emmené dans la salle d'église de nos enfants qui serait bientôt remplie d'enfants. J'ai souligné le projecteur et l'écran, le théâtre de marionnettes, le système de son et le magasin de prix. Après lui avoir montré toutes les pièces et les façons dont nous avions investi pour attirer des enfants et des familles dans notre église, j'ai terminé la tournée sur l'aire de jeux thématique de l'arche de Noé. Après un silence gênant, le Maître a finalement parlé.

    "Il est clair pour moi de tout ce que vous m'avez montré que c'est un endroit où les enfants sont aimés et où vous êtes disposés à faire beaucoup pour les attirer de façon créative dans Ma maison. Mais il n'y a qu'une chose que je viens voir. Veuillez montrer mes disciples. "

    J'ai balbutié, "Qu'est-ce que tu veux dire? Nous avons conduit beaucoup d'enfants vers vous, et même maintenant ils apprennent beaucoup sur vous et la Parole de votre père. Parmi ces enfants, beaucoup d'entre eux sont tes disciples, mon seigneur.

    Ses prochaines paroles ont été prononcées avec douceur et amour, mais elles sont encore à l'oreille. "Vous faites beaucoup de bonnes choses ici, mais je vous ai seulement demandé de faire une chose. Va et fais des disciples. "Et puis il a été englouti dans une lumière aveuglante et il a disparu. La lumière a continué à croître jusqu'à ce que je me suis rendu compte que c'était le soleil du matin qui me réveillait ce dimanche matin là.

    À l'église ce jour-là, j'étais ébloui alors que je regardais nos enfants heureux, tellement occupés à jouer, à apprendre et à rire. Je me demandais: «Quels étaient ses disciples? Est-ce que je pourrais savoir? "Je me suis rendu compte que dimanche, on ne m'a pas demandé d'attirer les enfants, d'enseigner les enfants ou même de sauver les enfants. Le Grand Mandat était aller dans le monde entier et faire des disciples. Jamais plus je ne serais content, à moins que Jésus ne vienne à nouveau, et qu'alors je pourrais répondre: "Celui-ci, mon seigneur, et ce garçon là-bas, et cette fille assise là-bas." J'avais cessé de vouloir atteindre et enseigner aux enfants, à partir de maintenant, ma passion motrice est de faire des disciples.

    Jésus a dit de FAIRE DES DISCIPLES ... Le sommes-nous? Pourrions-nous leur signaler ses disciples s'il visitait notre église?

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique