• La foi face à… n'importe quoi! (Hébreux 11: 1-12: 3)

    Vidéos

     

    Leçon

    Les enfants apprennent parfois mieux par l'exemple. Lorsque nous parlons de définitions de la «foi», il peut parfois sembler encore être un terme déroutant. Nous voulons nous assurer que notre foi est dans la bonne chose - dans la fiabilité de Dieu seul. Mais comment cela se passe-t-il dans la vie quotidienne pratique?

    Il y a beaucoup de distractions et de directions contradictoires qui tirent sur leur attention, surtout en période de transition, comme le retour à l'école. L'un des grands principes de la foi est qu'elle attend avec impatience les promesses à venir. La foi n'est pas basée sur ce que nous faisons ou ce que nous voyons, mais sur qui est Dieu. Cette leçon vise à rappeler aux étudiants que notre espérance est fixée sur Dieu et qu'il est notre boussole et notre guide quoi qu'il arrive. Nous devenons anxieux ou confus, mais Il est notre public ultime. À titre d'exemples, nous allons jeter un coup d'œil à quelques personnages clés que la Bible énumère comme exemples de vivre la foi.

    Objectif de la leçon: Nous pouvons regarder des exemples dans les Écritures pour en apprendre davantage sur la foi en action et contempler comment nos vies font preuve de foi lorsque nous nous tournons vers Dieu pour espérer et aider.  

    Passage: Hébreux 11: 1-12: 3, essentiellement

    Public cible: de la pré-maternelle à la cinquième année (adaptable)

    Matériaux nécessaires: découpes rondes en carton (ou papier de construction); fil; matériaux décoratifs; barbe à papa; caramel / beurre d'arachide; noms et descriptions des personnages de la Bible.

     

    Leçon de l'école du dimanche de la foi (Hébreux 11: 1-12: 3)

    Ouverture de la leçon: Il existe toujours plusieurs excellentes façons d'illustrer ou d'illustrer la foi, mais voici quelques déclencheurs potentiels pour amener les élèves à réfléchir au sens de la foi:

    • "Me fais-tu confiance?" Dites aux élèves qu'ils devront effectuer diverses actions (se tenir debout sur un pied, tourner environ douze fois, faire le tour de la salle, etc.) de votre choix. Expliquez qu'il y a un prix à la fin, ce qui sera formidable… mais ne décrivez pas ce qu'est le prix. Les enfants veulent-ils toujours participer, sans connaître le prix exact?
    • Jeu de mémoire des héros de la foi: c'est une excellente introduction pour cette leçon particulière, et peut être fait de deux manières ... si vous êtes capable d'écrire des noms et de brèves descriptions de ces "héros hébreux" sur des cartes, de les présenter et de permettre aux élèves à un à la fois, inversez les noms et essayez de faire correspondre les descriptions dans un jeu de mémoire. Retournez une paire de cartes à la fois et essayez d'identifier qui sont les héros. Ou, vous pouvez simplement lire la description et demander aux élèves de deviner le nom du personnage en fonction de cela.
    • La foi… est-ce de la barbe à papa ou du caramel? Expliquez que certaines personnes ont une conception confuse ou incertaine de ce qu'est la foi. Avez-vous déjà mangé de la barbe à papa? Vous pourriez mettre une grosse goutte dans votre bouche, pour la faire disparaître apparemment lorsque le sucre s'évapore sur votre langue. Si notre foi est dans les contes de fées, cela pourrait être un peu comme cette expérience de barbe à papa qui disparaît. Permettez aux élèves de goûter la barbe à papa. D'un autre côté, essayez quelque chose qui collera, comme le caramel ou le beurre d'arachide (attention aux allergies!). Ce sont des choses qui vous tiennent vraiment à cœur. La vraie foi en Dieu repose sur quelque chose de substantiel. Il colle avec vous et vous satisfait, comme le beurre d'arachide! (Ou caramel. Ou… quelque chose d'autre collant, votre choix!)

    * Remarque: ces activités peuvent être intégrées à la leçon ou utilisées comme suivis également.

    Leçon biblique:

    Alors, qu'est-ce que la foi? Nous en avons parlé un peu et l'avons lié à la façon dont vous pourriez faire confiance à un adulte ou à quelque chose qui va se produire. Que signifie la foi, selon la Bible? Demandez aux élèves de lire ou d'écouter à tour de rôle les passages des Écritures. Commencez avec Hébreux, au début du chapitre 11:

    Maintenant, la foi est la confiance dans ce que nous espérons et l'assurance de ce que nous ne voyons pas.  C'est pour cela que les anciens ont été félicités. -Hébreux 11: 1-2

    Qu'est-ce que ça veut dire? Cela signifie que nous attendons avec impatience quelque chose qui ne s'est pas encore produit. Si vous étiez prêt à suivre les instructions sans connaître le prix, cela signifie que vous aviez foi que tout ce qui allait arriver en valait la peine. Si vous faites confiance et espérez en quelque chose à l'avenir, vous avez la conviction que ce sera quelque chose de précieux. Pouvez-vous penser à un moment de votre vie où vous deviez avoir foi ??

    Et dans la Bible? Demandez aux élèves de faire un remue-méninges sur des exemples bibliques de foi, puis jetez un coup d'œil à quelques-uns des Hébreux:

    Par la foi, Noé, averti de choses qui n'étaient pas encore vues, a construit une arche dans la sainte crainte pour sauver sa famille. Par sa foi, il a condamné le monde et est devenu l'héritier de la justice conforme à la foi.  Par la foi, Abraham, appelé à se rendre dans un endroit qu'il recevrait plus tard comme héritage, obéit et partit, même s'il ne savait pas où il allait.  Par la foi, il a élu domicile dans la terre promise comme un étranger dans un pays étranger; il vivait dans des tentes, tout comme Isaac et Jacob, héritiers avec lui de la même promesse. 10  Car il attendait avec impatience la ville avec des fondations, dont l'architecte et le constructeur est Dieu. 11 Et par la foi, même Sarah, qui avait dépassé l'âge de procréer, a été autorisée à porter des enfants parce qu'elle le considérait comme fidèle qui avait fait la promesse. 12  Et ainsi de cet homme unique, et mort comme un mort, descendirent des descendants aussi nombreux que les étoiles dans le ciel et aussi innombrables que le sable au bord de la mer.

    Alors, qu'ont fait ces «héros de la foi»? Ils croyaient aux promesses de Dieu. Ils ne savaient pas exactement comment ces promesses se réaliseraient, mais ils étaient prêts à faire des choses folles parce qu'ils étaient convaincus que le résultat serait formidable. Ils n'ont pas fait des choses incroyables par leur propre pouvoir, mais par leur confiance et leur espérance en Dieu. Dieu a fait le travail. Regardons quelques autres pères de foi:

    Par la foi, Moïse, quand il avait grandi, a refusé d'être connu comme le fils de la fille de Pharaon. 25  Il a choisi d'être maltraité avec le peuple de Dieu plutôt que de jouir des plaisirs éphémères du péché. 26  Il considérait la honte pour le Christ comme plus importante que les trésors de l'Égypte, parce qu'il attendait sa récompense. 27  Par la foi, il quitta l'Égypte, sans craindre la colère du roi; il a persévéré parce qu'il l'a vu qui est invisible. 28  Par la foi, il a observé la Pâque et l'application de sang, afin que le destructeur des premiers-nés ne touche pas les premiers-nés d'Israël. Par la foi, le peuple a traversé la mer Rouge comme sur la terre ferme; mais quand les Égyptiens ont essayé de le faire, ils se sont noyés.

    30  Par la foi, les murs de Jéricho tombèrent, après que l'armée eut marché autour d'eux pendant sept jours. 31  Par la foi, la prostituée Rahab, parce qu'elle accueillait les espions, n'a pas été tuée avec ceux qui étaient désobéissants. 32  Et que dire de plus? Je n'ai pas le temps de parler de Gédéon, Barak, Samson et Jephthah, de David et Samuel et des prophètes  33  qui, par la foi, ont conquis des royaumes, administré la justice et obtenu ce qui avait été promis; ont fermé la bouche des lions, 34  éteint la fureur des flammes et échappé au tranchant de l'épée; dont la faiblesse s'est transformée en force; et qui est devenu puissant au combat et a mis en déroute les armées étrangères. 35 Les femmes ont récupéré leurs morts, ressuscités. Il y en a d'autres qui ont été torturés, refusant d'être libérés afin de gagner une résurrection encore meilleure. 36  Certains ont fait l'objet de moqueries et de flagellations, voire de chaînes et d'emprisonnement. 37  Ils ont été mis à mort par lapidation; e ]  ils ont été sciés en deux; ils ont été tués par l'épée. Ils se déplaçaient en peaux de mouton et de chèvre, démunis, persécutés et maltraités  38,  le monde n'en était pas digne. Ils erraient dans les déserts et les montagnes, vivant dans des grottes et dans des trous dans le sol. -Hébreux 11: 24-38

    Si le temps le permet, abordez brièvement certaines de ces personnes décrites (David, Gédeon, etc.) et comment elles incarnent la foi. Ou peut-être pourriez-vous les aborder dans le jeu de mémoire décrit avec les introductions. Parlez du type de croyances et de confiance nécessaires pour endurer certains de ces défis. La foi n'est pas toujours facile! Ce n'est pas toujours confortable, et il ne semble pas toujours que les choses fonctionnent pour nous dans cette vie. La grande chose, cependant, est que nous avons une promesse incroyable de Dieu. Même si cette vie terrestre disparaît, de grandes choses nous attendent un jour:

    Ceux-ci ont tous été félicités pour leur foi, mais aucun d'eux n'a reçu ce qui avait été promis40, car Dieu avait prévu quelque chose de mieux pour nous afin que ce soit seulement avec nous qu'ils soient rendus parfaits. Par conséquent, puisque nous sommes entourés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout ce qui gêne et le péché qui s'emmêle si facilement. Et poursuivons avec persévérance la course qui nous a été réservée  2, en  fixant nos yeux sur Jésus, le pionnier et le parfait de la foi. Pour la joie placée devant lui, il endura la croix, méprisant sa honte, et s'assit à la droite du trône de Dieu.  Considérez celui qui a enduré une telle opposition de la part des pécheurs, afin que vous ne vous lassiez pas et ne vous découragiez pas. -Hébreux 11: 39-12: 3  

    Quels types de choses pourraient nous «gêner et enchevêtrer»? Qu'est-ce qui nous distrait? Parfois, nous nous inquiétons des détails de la vie. C'est peut-être l'école, ou les choses à venir, ou le sport, ou les amis, ou un certain nombre de peurs potentielles. Il peut être facile de perdre de vue ce qui est important. Ces versets nous rappellent que Dieu a prévu des choses merveilleuses. Nous ne pouvons pas toujours les voir, mais nous avons confiance en Ses promesses. 
    Lorsque nous «fixons nos yeux sur Jésus», cela signifie que nous nous souvenons de ce qu'il a déjà fait pour nous et nous en réjouissons. La foi nous permet de nous concentrer sur Dieu plutôt que sur nos problèmes. Cela peut être plus facile à dire qu'à faire, bien sûr. Mais pensez à ce qu'il a fait et à ce qu'il fera. Dieu nous aime et pourvoit à nos besoins. Nous pouvons le remercier pour cela. Nous pouvons demander son aide. Et nous pouvons être assurés que ses promesses se réaliseront, car il est fidèle!

     

    Bricolage:
    Créez votre propre médaille ou ruban «héros de la foi». Donnez aux enfants des étiquettes rondes et permettez-leur de décorer avec des marqueurs, des autocollants, des paillettes, etc. Ayez une légende qui laisse la place aux noms des élèves et un titre «Héros de la foi dans le Dieu vivant». Attachez une ficelle pour que les élèves puissent porter ou accrocher des médailles, si désiré.

    Terminez par la prière et remerciez Dieu pour tout ce qu'il a donné. Remerciez-le pour Jésus et demandez de l'aide dans notre foi, ainsi que la compréhension et l'assurance de sa puissance dans nos vies.

     

     

    Actitivté

    « Foi forte et active (Livre de Jacques - Partie 2)
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter