• Description

     

    Profession:

    Coordonnateur préscolaire (rémunéré ou bénévole)

    Département:

    Département des enfants / crèche

    Superviseur:

    Pasteur des enfants ou directeur du ministère des enfants

    Membres de l'Église:

    Obligatoire

    Niveau spirituel:

    Modéré - Mature

    Dons spirituels:

    Compassion, encouragement, administration

    Talents / capacités:

    Fiable, sympathique, enthousiaste, créatif, organisé, se lie bien avec les bénévoles, communique bien aux enfants

    Engagement de temps:

    Jusqu'à 6 heures le dimanche.

    Durée de l'engagement:

    Deux heures ou plus par semaine

    Devoirs et responsabilités:

    Minimum d'un an.

    • Prier pour les volontaires et les enfants.
    • Assister à la formation continue et aux réunions du ministère des enfants si nécessaire
    • Suivre une formation en premiers soins et en RCR.
    • Effectuer une vérification des antécédents.
    • Assister aux réunions mensuelles de l'équipe de direction du ministère des enfants.
    • Superviser le département préscolaire des enfants de 2 à 5 ans.
    • Soutenir le pasteur / directeur des enfants concernant les politiques et les procédures.
    • Recruter des volontaires pour servir dans les salles de classe le dimanche matin et lors d'autres événements liés à l'église.
    • Suivre les ratios enfant: enseignant lors de la planification des bénévoles pour servir.
    • Développer une bonne relation avec les bénévoles.
    • Démontrer une attitude positive et amicale avec les parents et les enfants dont vous avez la charge.
    • Recueillir les feuilles de présence chaque semaine et remettre les feuilles de présence au pasteur / directeur des enfants.
    • Remplacer si nécessaire dans une salle de classe.
    • Signaler au pasteur / directeur des enfants une absence ou une absence de bénévole.
    • Signaler les besoins et les préoccupations au pasteur / directeur des enfants.
    • Signaler les fournitures nécessaires au pasteur / directeur des enfants (lingettes, serviettes en papier, kleenex, etc.).
    • Signaler les jouets / équipements endommagés ou les dangers pour la sécurité au pasteur / directeur des enfants.
    • Porter une étiquette d'identification ou une chemise spéciale du ministère des enfants lors du service.
    • Garder les pièces propres, propres et désinfectées.
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Description:

     

    Profession:

    Coordonnateur élémentaire

    Département:

    Département des enfants / crèche

    Superviseur:

    Pasteur / directeur des enfants

    Membres de l'Église:

    Obligatoire

    Niveau spirituel:

    Modéré - Mature

    Dons spirituels:

    Compassion, encouragement, administration

    Talents / capacités:

    Fiable, sympathique, enthousiaste, créatif, organisé, se lie bien avec les bénévoles, communique bien avec les enfants

    Engagement de temps:

    Jusqu'à 6 heures le dimanche. Deux heures ou plus par semaine

    Durée de l'engagement:

    Minimum d'un an

     

    Devoirs et responsabilités:

    • Prier pour les volontaires et les enfants.
    • Assister à la formation continue et aux réunions du ministère des enfants si nécessaire
    • Suivre une formation en premiers soins et en RCR.
    • Effectuer une vérification des antécédents.
    • Assister aux réunions mensuelles de l'équipe de direction du ministère des enfants.
    • Superviser le département élémentaire de la maternelle à la 6e année.
    • Soutenir le pasteur / directeur des enfants concernant les politiques et les procédures.
    • Recruter des volontaires pour servir dans les salles de classe le dimanche matin et lors d'autres événements liés à l'église.
    • Suivre les ratios enfant: enseignant lors de la planification des bénévoles pour servir.
    • Développer une bonne relation avec les bénévoles.
    • Démontrer une attitude positive et amicale avec les parents et les enfants.
    • Recueillir les feuilles de présence chaque semaine et remettre les feuilles de présence au pasteur / directeur des enfants.
    • Remplacer si nécessaire dans une salle de classe.
    • Signaler au pasteur / directeur des enfants une absence ou une absence de bénévole.
    • Signaler les besoins et les préoccupations au pasteur / directeur des enfants.
    • Signaler les fournitures nécessaires au pasteur / directeur des enfants (lingettes, serviettes en papier, Kleenex, crayons de couleur, marqueurs, etc.).
    • Signaler l'équipement endommagé ou les dangers pour la sécurité au pasteur / directeur des enfants.
    • Porter une étiquette d'identification ou une chemise spéciale du ministère des enfants lors du service.
    • Garder les pièces propres et propres
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Les convenances pour les courriels est la cléLes convenances pour les courriels est la clé

     

    Il y a quelques semaines, à l'avance de notre équipe de ministère pour enfants (c'est ce que nous appelons nos retraites), l'un de nos membres du personnel a partagé quelques réflexions sur la communication.

    Charlotte Allison est notre directrice de KidMin sur notre campus Royal Palm. Elle est également notre coordonnatrice principale de KidMin, ce qui signifie qu'elle s'assure que nos campus sont alignés et mettent en œuvre des initiatives clés. Elle apporte une richesse d'expérience et de sagesse à la table.

     

    Une bonne communication est la clé d'une équipe de personnel en bonne santé. C'est également vital pour se connecter avec les familles. Étant donné que le courrier électronique est toujours un canal de communication si important dans un lieu de travail, j'ai pensé que vous bénéficieriez également des notes sur les convenances du courrier électronique. Alors on y va…

    Convenances des e-mails

    * Donnez à la communication par courrier électronique le respect et la valeur qu'elle mérite en tant que
    forme de communication rapide, acceptable et fiable.

     

    * Répondre à un e-mail dans les 24 heures ou plus tôt, même si la réponse se compose de
    quelques mots (c'est-à-dire super, merci, désolé, oui, non, appelez-moi, etc.)

    * Utilisez la vérification orthographique et relisez les e-mails avant d'appuyer sur le bouton d'envoi, car les
    communications par e - mail reflètent l'expéditeur et l'organisation.

    * Ne pas utiliser d'abréviations et d'argot de courrier électronique dans les courriels liés au travail.

    * Adressez-vous à la personne par son nom dans la mesure du possible et le cas échéant dans les communications par courrier électronique.

     

    * Travaillez à développer une voix de courrier électronique qui soit même tonique, amicale, respectable, positive, accessible et personnalisable. Vous ne voulez pas paraître brusque ou exigeant.

    * Ne transférez pas les e-mails contenant les adresses e-mail d'autres personnes, à moins que les adresses n'appartiennent à d'autres membres du compte de messagerie restreint.

    * Utilisez la fonction e-mail de copie invisible lors de l'envoi d'e-mails en masse afin de ne pas divulguer les adresses e-mail des autres sans leur consentement.

    * Essayez d'indiquer le but ou le contenu du sujet de l'e-mail dans la zone d'objet.

    * Faites preuve de discernement dans ce que vous communiquez par e-mail à tout moment, sachant que d'autres pourraient accéder à de telles communications. Évitez d'utiliser le courrier électronique comme substitut au contact de personne à personne.


    Voici quelques autres conseils que j'ai tirés des erreurs de messagerie que j'ai commises. 

    * Si le contenu de l'e-mail doit comporter plus de quelques paragraphes, il peut être nécessaire qu'il s'agisse d'un appel téléphonique. Parfois, il est plus rapide de simplement décrocher le téléphone et de parler au lieu de continuer une longue série d'e-mails.

    * Jamais de correction ou de discipline par e-mail. Il doit être en face à face. Il y a quelques semaines, il y a eu une confusion dans l'un de nos services pour les médias du week-end. Au lieu d'avoir une conversation d'équipe en personne, j'ai emprunté la voie rapide et envoyé un e-mail. Ce n'était pas la bonne chose à faire. J'ai dû revenir en arrière et m'excuser auprès de certaines personnes.

    * Nous avons tous eu ces moments où nous sommes assis là avec notre doigt au-dessus du bouton d'envoi ... nous nous demandons si nous devrions ou non appuyer sur envoyer. Si vous vous demandez si vous devriez envoyer l'e-mail ou non… ne le faites pas.

    * Ne répondez pas par colère ou frustration lorsque vous recevez un e-mail en colère. La chose facile à faire est de renvoyer une réponse rapide et colérique. La chose pieuse à faire est de prendre le temps de laisser les choses se calmer, de passer du temps dans la prière, puis de prendre des dispositions pour se rencontrer en personne à ce sujet.

    * N'utilisez pas le courrier électronique pour contourner quelqu'un vers son subordonné direct. Avez-vous déjà reçu un e-mail de quelqu'un vous demandant de faire quelque chose et votre subordonné direct est en copie ? Cela vous donne l'impression que la personne ne vous fait pas confiance ou essaie de se liguer contre vous pour s'assurer que quelque chose est fait. Faites confiance à la personne à qui vous envoyez l'e-mail. Si vous rencontrez des retards ou des complications, ayez une conversation personnelle.

    * Comme mentionné ci-dessus, répondez. Avez-vous déjà envoyé à quelqu'un un e-mail demandant une tâche à effectuer ou une réponse à une question et vous n'avez obtenu aucune réponse? Très frustrant n'est-ce pas. Ne laissez pas les gens en suspens… faites-leur savoir que vous avez reçu l'e-mail et que vous y êtes.

    * Lorsqu'une tâche demandée est terminée, informez le demandeur qu'elle est prise en charge. Si vous ne parvenez pas à respecter la date limite, faites-leur savoir au lieu de les laisser en suspens.


    Si votre équipe rencontre des problèmes, il y a de fortes chances qu'elle soit enracinée dans de mauvaises compétences ou processus de communication. La bonne nouvelle… vous pouvez vous améliorer avec ces conseils et d’autres simples. Nous travaillons constamment sur nos compétences et nos canaux de communication. 
    Arrivée? Non… mais en amélioration. Voulez-vous nous rejoindre dans le voyage?

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le ministère est difficile. Si vous êtes dans une position de type pastoral, vous savez que c'est difficile, et des études l'ont prouvé.. C'est un travail difficile - il n'y a tout simplement pas moyen de contourner cela.

    Mis à part le niveau supérieur (postes de type Senior / Leadership / pasteur principal), je crois que diriger dans le ministère des enfants est la position pastorale la plus difficile à remplir. Ceci est basé sur ma propre expérience en tant que pasteur d'enfants dans des églises de taille relativement petite à méga, dans des environnements mobiles, multi-sites et ultramodernes, et en travaillant avec des centaines, voire des milliers d'églises au cours des 20 dernières années. La liste ci-dessous n'est pas vraie pour toutes les églises, mais le plus souvent, c'est vrai pour la plupart des églises. Alors pourquoi le ministère des enfants est-il si difficile? Voici quelques raisons (sans ordre particulier et par rapport aux autres départements, pas au «service principal»). Le Ministère des enfants…

     
    • est généralement le plus grand groupe de l'église desservi
    • représente le groupe avec, de loin, la plus grande durée de développement physique, social, émotionnel et mental de tous les membres de l'église (bébés jusqu'à l'adolescence)
    • a généralement le plus grand groupe de bénévoles à diriger et à gérer (les «bénévoles» ont été identifiés par John Maxwell et Bill Hybels comme étant peut-être le groupe le plus difficile à diriger efficacement)
    • nécessite la formation des bénévoles la plus spécifique et la plus variée (en raison de la gamme de développement et des exigences ministérielles variées dans cette gamme)
    • exige les environnements de ministère les plus uniques et les plus diversifiés avec le plus grand nombre d '«entretien» hebdomadaire (du nettoyage des jouets de la garderie, à la collecte des fournitures pédagogiques en passant par la gestion de plusieurs environnements)
    • nécessite l'équipe pédagogique la plus large et la plus diversifiée - plusieurs enseignants sont nécessaires pour différentes classes par rapport à la capacité de se débrouiller avec un seul (tout autre département)
    • nécessite la plus grande quantité de matériel pédagogique (programmes variés pour répondre aux besoins de développement, leçons de choses, bricolage, fournitures, etc.)
    • est le groupe qui présente le plus de risques et est le plus vulnérable en termes de risque de préjudice physique, de possibilité d'activité criminelle et également en termes de préjudice émotionnel
    • représente le groupe le plus impressionnable spirituellement de l'église, de loin, avec l'opportunité d'avoir le plus grand impact global dans la formation spirituelle, mais au sein du groupe qui est le moins capable de se gérer
    • traite de la partie la plus précieuse de la vie d'une famille (les enfants)
    • est généralement le département le moins financé de l'église, en comparaison avec les autres départements
    • est probablement le ministère le moins compris ou apprécié dans l'église - la perception typique reste largement celle de la garde des enfants, et la plupart des fidèles (et autres membres du personnel) n'ont aucune idée des exigences du ministère des enfants
    • reste peut-être le poste de niveau pastoral le moins compris ou apprécié dans l'église, comme en témoigne le fait qu'il s'agit généralement du poste de «leadership» le moins bien rémunéré du personnel
    • est doté (en raison du manque de compréhension, d'appréciation et de rémunération) souvent de dirigeants sous-formés, ce qui entraîne un roulement élevé, sans parler du découragement et de la frustration.

    [En passant, tout ce qui est énuméré ci-dessus est la raison pour laquelle nous faisons ce que nous faisons. 
    Nous aimons les dirigeants qui sont prêts à servir les enfants, les parents et les bénévoles malgré ces
    réalités et s'efforcent d'offrir l'équipement et le soutien de toutes les manières possibles .]


    Tout cela en dit long sur une autre, et peut-être la plus grande, raison pour laquelle le ministère des enfants est si difficile - parce que les enfants et les jeunes, à mon avis, restent l'une des plus grandes cibles de l'ennemi.

    Considérez que le marxiste  Lénine a dit un jour: 

    «Donnez-moi juste une génération de jeunes et je transformerai le monde entier.»

    Considérez que Jésus a dit:

    «… Le Royaume de Dieu appartient à ceux qui sont comme ces enfants.»  (ce qui signifie qu'ils sont le modèle
    même du type de foi que nous devrions tous incarner).

    Pourquoi nos ennemis spirituels ne rendraient-ils pas le ministère auprès des enfants aussi difficile que possible?

     

    Tout cela devrait-il donc nous décourager? Pas du tout. Bien au contraire, je veux vous encourager en tant que leader du ministère des enfants à poursuivre vos efforts très valables - vous êtes mes héros! Mais laissez-moi aussi vous encourager à:

    • Maintenez des attitudes saines.  La liste ci-dessus est la réalité du ministère que nous avons choisi. Efforcez-vous d'améliorer - demandez, visionnez et modélisez - mais ne laissez pas ces réalités ouvrir la porte à l'amertume, à l'envie ou à la colère.
    • Maintenez des limites saines.  Voici ce que j'ai appris - mon travail dans le ministère des enfants (et je le sais dans d'autres ministères aussi) n'est jamais terminé. Je dois maintenir des limites pour la santé de mon corps, de mon esprit et de mes relations. Définissez ce que c'est pour vous et gardez ces limites.
    • Maintenez de saines habitudes.  Les complexités du ministère des enfants exigent un leadership fort. Un de nos principe clé est que «le leadership est important dans le ministère des enfants». Pour cette raison, maintenez les habitudes nécessaires pour bien diriger et continuez à grandir en tant que leader. Si vous ne vous développez pas et ne développez pas votre équipe en tant que leaders, soit vous ne dirigerez pas votre ministère très longtemps, soit il deviendra en fait une garde d'enfants.


    Alors qu'est-ce que vous en pensez? Veuillez partager vos pensées, votre expérience et vos idées.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique