• Vidéos

     

    Avertissement

    Certaines  parties de ces vidéos peuvent choquer les spectateurs enfants les plus jeunes.
    Le site vous demande de prendre vos responsabilités avant tout partage 

     

     

    Pour le moniteur

    Il y a quelques semaines à peine, le Black Friday a lancé la saison des achats des Fêtes. Les gens campaient devant certains magasins à des températures glaciales. D'autres se sont levés bien avant le lever du soleil pour rejoindre les masses de consommateurs en équipe. Il y a eu une perte collective de sommeil et de santé, et une ponction financière. Certains ont même participé à toutes les courses nocturnes pour cette offre spéciale. Vendredi noir.


    Au premier siècle, il y avait aussi une sorte de vendredi noir. Dans Matthieu 2, le roi Hérode a exprimé le souhait aux mages en visite que lorsqu'ils trouvent le roi prophétisé, ils reviennent vers lui avec des nouvelles de l'endroit où il se trouve afin qu'il puisse l'adorer aussi.
    Finalement, ils ont trouvé le Messie. Et ils l'ont adoré. Leur rencontre a clarifié leurs priorités. Ils ont évité Hérode lors de leur voyage de retour.
    Hérode, furieux de leur trahison, résolut d'exterminer cette menace grandissante pesant sur son trône. Il a ordonné que tous les garçons aînés de Bethléem âgés de deux ans et moins soient tués. Il a commis une forme de génocide dans l'espoir de détruire ce nouveau roi. C'était un vendredi noir, en effet. Tous les bébés mâles de Bethléem ont été tués, sauf un.
    Dieu avait un autre plan. Il ne serait pas contrarié. Joseph a écouté l'avertissement de l'ange et s'est enfui avec sa jeune famille en Egypte, attendant la nouvelle de la mort d'Hérode avant de rentrer chez lui à Nazareth.


    Acheter des cadeaux pour les proches pour fêter Noël est une délicieuse tradition. Obtenir de bonnes affaires dans le processus a du sens. Pour certains, la tradition du vendredi noir rassemble leurs familles autour d'aventures partagées. Et c'est génial. Mais n'oubliez jamais cette seule chose. Dans une écurie indescriptible il y a deux mille ans, Jésus s'est blotti dans les bras de ses parents terrestres alors qu'ils fuyaient tranquillement leur patrie, tandis qu'Hérode déployait toute la puissance de sa formidable armada pour le rechercher, et le tuer. Bien que de nombreux innocents soient morts ce jour-là, celui qui est sans péché a survécu par la main de Dieu afin que, dans la plénitude des temps, il puisse donner sa vie pour nous tous.


    Jésus n'est pas né dans un livre d'histoires. Le Noël historique est beaucoup moins glamour et bien plus miraculeux que la plupart de nos traditions culturelles et même certaines de nos traditions ecclésiales osent le reconnaître. Il est rempli de l'intrigue des rencontres angéliques et des machinations politiques, de la présence ordinaire et mondaine de bergers et d'animaux de la ferme, et de l'émerveillement et de la crainte des mages en visite, ainsi que des bergers et des anges qui les accompagnent.
    Peut-être qu'en cette saison de l'Avent, nous devrions être si émus de nous souvenir des temps périlleux auxquels notre Seigneur nouveau-né et sa famille terrestre aimante ont été confrontés. Et ce faisant, puissions-nous mieux apprécier l'intervention de Dieu en leur nom, et en notre faveur. 



    Leçon

    Cette étude biblique pour enfants jette un regard différent sur l'histoire des mages dans Matthieu 2. Elle se concentre sur le méchant roi Hérode pour montrer comment Jésus était le vrai roi. Il fait partie de notre série histoires notables de la Nativité. Le plan de leçon imprimable ci-dessous comprend les notes pédagogiques complètes, le jeu, l'artisanat et les pages à colorier. 

     

    Le Roi Hérode le (PAS) Grand / Jésus le Vrai Roi

    Leçon de l'école du dimanche de Matthieu 2 pour l'Avent


    Il y a beaucoup de grandes vérités à tirer de l'histoire de la naissance de Jésus. Il existe également de nombreux clichés et éléments usés du récit de la Nativité. Dans cette série, nous rencontrerons plusieurs personnages et regarderons l'histoire à travers le prisme de différentes perspectives. Certains de ces personnages sont déjà bien connus, mais d'autres feront partie des héros méconnus, du moins pour de nombreuses personnes. Les leçons mettront en évidence qui ils sont et leur signification pour la vie du Christ et pour nos vies d'aujourd'hui.

    L'objectif de cette leçon est quelque peu inhabituel, car nous examinons le «méchant» de l'histoire ... Le roi Hérode est souvent mentionné au passage lorsque nous explorons le récit de la Nativité, mais il y a en fait des choses précieuses à apprendre en examinant son personnage . Nous voyons un contraste significatif entre le roi terrestre égoïste et le serviteur désintéressé, le roi Jésus. Nous remarquons également les dangers d'essayer de vivre uniquement pour nous-mêmes.

     

    Focus sur le personnage: le roi Hérode, le dirigeant tyrannique nommé par les Romains pour être le roi des Juifs. Le roi Hérode était paranoïaque et narcissique, ne voulant que du pouvoir et anxieux pour tout ce qui pourrait menacer cela. Hérode pensait que son pouvoir était en lui-même, mais seul Dieu a le vrai pouvoir!

    Passage: Matthieu chapitre 2, versets sélectionnés.

    Importance dans la Nativité: Hérode a fait le mal et a tenté de faire dérailler le plan de Dieu, mais rien ne peut arrêter la puissance du vrai roi. De plus, cependant, lorsque la menace d'Hérode a forcé Marie et Joseph à fuir en Égypte avec Jésus, cela a accompli une prophétie que Dieu avait fournie des années auparavant.

    Signification pour nous: Nous ne voulons pas être Hérode! Cela peut sembler évident et simple: après tout, nous n'essayons pas de blesser physiquement qui que ce soit, ou de rejeter carrément Jésus. Mais parfois, lorsque nous agissons de manière égoïste ou avide, nous pouvons perdre la trace de qui est le Christ et de son importance. Nous voulons faire attention à ne pas penser trop haut ou avec fierté à nous-mêmes, mais à vivre avant tout pour Jésus.

    Matériel nécessaire pour cette leçon: papier, matériaux décoratifs, assiettes en papier, papier en forme de couronne; macaroni ou haricots secs, banderoles, agrafeuse.

    Idées bonus:

    Ne manquez pas tous nos cours de Noël pour enfants et nos coloriages de Noël


    Jeux d'ouverture / introduction à la leçon

    Essayez quelques jeux rapides pour ouvrir les idées de méchanceté et de lutte contre l'égoïsme. Ces jeux peuvent être joués à tout âge, mais s'adaptent au niveau de compréhension de votre équipe.

    • Nommez ce méchant! Ce jeu peut être joué de plusieurs façons, en fait, selon le moment et le public. Vous pourriez:
      • Jouer à un jeu d'association où les élèves associent des héros et des méchants (en utilisant du papier ou des cartes illustrées)
      • Montrer la photo d'une personne et demandez aux élèves d'identifier rapidement qui ils sont
      • Décrire un méchant ou nommer une citation qu'il a dite et voir si les enfants peuvent deviner en fonction de cela
      • Pour les étudiants plus âgés, vous pouvez inclure des personnages historiques tels que Hitler ou Ben Laden, ou des personnages de films plus anciens. Pour les plus jeunes, envisagez de présenter des méchants de dessins animés célèbres comme les personnages du Grinch ou de Disney.
    • Qu'est-ce que vous voulez? Demandez aux élèves de parcourir des catalogues ou de trouver des listes de choses qu'ils aimeraient avoir s'ils pouvaient avoir quelque chose. Parlez de ce qu'ils feraient avec une richesse illimitée.
    • Qu'est-ce que tu ferais? Discutez de ce que les élèves feraient s'ils avaient le pouvoir de contrôler des choses comme l'école, la ville ou même la campagne! Quel genre de règles établiraient-ils? Comment garantiraient-ils le maintien de la puissance?

    Expliquez aux enfants qu'aujourd'hui, ils apprendront sur un très mauvais dirigeant qui a fait des choses perverses. Nous parlerons du fait que nous ne voulons pas être égoïstes et avides comme lui, mais nous devons toujours célébrer Jésus.

    Le Roi Hérode le (PAS) Grand: Matthieu 2 Leçon pour l'école du dimanche

    Expliquez aux élèves que, malheureusement, il y a de mauvaises choses et de mauvaises personnes dans le monde. Cela se produit parce que Dieu nous permet de faire des choix et que nous ne faisons pas toujours de bons choix. La bonne nouvelle, cependant, est que Dieu peut utiliser de mauvaises choses et les surmonter, et encore faire arriver de bonnes choses. Demandez si des enfants ont entendu parler du roi Hérode. Demandez aux élèves (plus âgés) de chercher l'histoire dans le livre de Matthieu. Les plus jeunes élèves peuvent entendre une version de livre d'histoires ou une histoire paraphrasée…

    Or, après la naissance de Jésus à Bethléem de Judée, du temps du roi Hérode, voici, des sages de l'Est vinrent à Jérusalem  2,  disant: «Où est celui qui est né roi des Juifs? Car nous avons vu son étoile quand elle est rose et nous sommes venus l'adorer. -Matthew 2: 1-2

    Les mages étaient des hommes érudits qui ont parcouru un long chemin pour trouver Jésus. Ils ont vu une étoile spéciale et savaient que cela signifiait qu'une personne importante était née. Mais ils ne savaient pas qui était ce roi, alors ils allèrent voir Hérode, qui était à l'époque le chef du peuple juif. Ils ont demandé à ce roi où était le nouveau roi, mais cela n'a PAS rendu Hérode très heureux ...

    Quand le roi Hérode entendit cela, il fut troublé, et tout Jérusalem avec lui;  et rassemblant tous les principaux sacrificateurs et scribes du peuple, il leur demanda où le Christ devait naître. - Matthieu 2: 3-4

    Hérode était un très mauvais homme. Il avait été fait le chef du peuple juif, mais il n'aimait ni ne servait vraiment Dieu. En fait, il s'aimait plus que tout. Il avait peur de tout ce qui pourrait aller à l'encontre de sa règle et de son pouvoir. Alors, quand il a entendu parler de ce «roi», il a craint que ce ne soit quelque chose qui pourrait tenter de prendre le contrôle de son trône. Il essaya donc d'en savoir plus auprès des sages:

     Puis Hérode convoqua secrètement les mages et constata d'eux à quel moment l'étoile était apparue.  Et il les envoya à Bethléem, en disant: «Va chercher l'enfant avec diligence, et quand vous l'aurez trouvé, faites-le moi savoir pour que moi aussi j'aille l'adorer. - Matthieu 2: 7-8

    Eh bien, Hérode ne voulait PAS adorer Jésus, comme nous le savons. En fait, il voulait le tuer! Heureusement, cependant, les plans de Dieu ne peuvent pas être contrecarrés. Les sages ne sont pas retournés à Hérode et n'ont pas révélé où était Jésus, mais ils ont pris un chemin différent pour rentrer chez eux à la place ...

    Et étant avertis dans un rêve de ne pas retourner à Hérode, ils sont repartis dans leur propre pays par une autre voie. - Matthieu 3:12

    Malheureusement, Jésus n'était pas complètement en sécurité. Hérode voulait toujours lui faire du mal et a même essayé de trouver des moyens de le faire. Mais Dieu veillait sur tout cela, bien sûr. Il a envoyé un ange messager spécial pour guider Marie et Joseph pour qu'ils prennent soin du précieux bébé:

     Quand ils furent partis, voici, un ange du Seigneur apparut à Joseph en songe et dit: «Lève-toi, prends l'enfant et sa mère, fuis en Égypte, et reste là jusqu'à ce que je te le dise, car Hérode est sur le point de chercher l'enfant, pour le tuer. 14  Et il se leva et prit l'enfant et sa mère de nuit et partit en Egypte  15  et y resta jusqu'à la mort d'Hérode. C'était pour accomplir ce que le Seigneur avait dit par le prophète: «D'Égypte, j'ai appelé mon fils». - Matthieu 3: 13-15

    Avec les élèves plus jeunes, vous préférerez peut-être omettre l'élément sur le massacre des bébés par Hérode. C'est une partie difficile de l'histoire. Avec des élèves plus âgés, cela peut en fait être un bon moyen de faire des similitudes entre Jésus et Moïse: implication avec l'Égypte; un dirigeant méchant; échapper au massacre des enfants… Dieu a toujours un plan, et toute la Bible (Ancien et Nouveau Testament) se concentre sur la personne du Christ! En outre, il est positif de noter l'accomplissement de la prophétie. Les plans de Dieu sont toujours accomplis. Il peut utiliser de bonnes et de mauvaises circonstances pour exploiter ses bienfaits. Alors Jésus a eu un séjour temporaire en Egypte, mais Dieu a envoyé à nouveau un messager à Joseph…

    Mais quand Hérode mourut, voici, un ange du Seigneur apparut dans un rêve à Joseph en Égypte,  20  disant: «Lève-toi, prends l'enfant et sa mère et va au pays d'Israël, car ceux qui cherchaient la vie de l'enfant sont morts. . »… Et ayant été averti dans un rêve, il se retira dans le district de Galilée. 23  Et il alla et vécut dans une ville appelée Nazareth, afin que ce qui avait été dit par les prophètes s'accomplisse, afin qu'il soit appelé Nazaréen.
    - Matthieu 3: 19-23

    Encore une fois, nous voyons comment la prophétie et les plans ont eu un impact sur les premières années de Jésus. Tout ce qui s'est passé dans sa vie a été planifié et prévu bien avant. Le méchant ne gagne jamais à la fin!

    Alors, qu'est-ce qui est essentiel pour nous de reconnaître ici? Hérode a fait beaucoup d'erreurs. Il voulait faire confiance à son propre pouvoir, et il était avide de peur que quelqu'un d'autre n'empiète dessus. Il a rejeté la joie et la vraie puissance qui viennent de Dieu. Nous pourrions penser que nous ne sommes pas en danger de faire la même chose… mais pensez à la facilité avec laquelle il est de grandir pris dans nos propres pensées et désirs. Surtout pendant la saison de Noël, nous pourrions malheureusement passer à côté de la beauté de Jésus en concentrant notre attention sur nos désirs, ou sur les détails effrénés des choses qui se passent. 

    Soyons sûrs de reconnaître la partie la plus importante de l'histoire et de nos vies! L'attention revient sur Jésus. Dieu avait un plan pour lui, tout comme il a un plan pour nous. Éloignons-nous de la cupidité et des emploi du temps chargés, et focalisons-nous sur le vrai roi!

    Terminez la leçon par la prière et remerciez Dieu de nous aimer et d'être venu mourir pour nous. Demandez de l'aide pour être véritablement altruiste et mettre Jésus en premier dans tout ce que nous faisons.

    Le vrai roi: artisanat de l'école du dimanche


    Autre leçon

     

     

    Images

     Le roi Hérode le (PAS) Grand, (Matthieu 2)  Le roi Hérode le (PAS) Grand, (Matthieu 2)  Le roi Hérode le (PAS) Grand, (Matthieu 2)
     Le roi Hérode le (PAS) Grand, (Matthieu 2)  Le roi Hérode le (PAS) Grand, (Matthieu 2)  Le roi Hérode le (PAS) Grand, (Matthieu 2)
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Vidéos

     
     

     

    Etude biblique (pour le moniteur)

    Leçon complète pour les préscolaires cool

    Présentation de Jésus au temple, Anne et Siméon

     

    Leçon pour les plus grands

     

    introduction 

    Un jour, Luc s'assoit pour écrire, pour son ami Théophile, ce qu'il a vu et entendu pendant le temps de Jésus.

    Luc parle de Marie enceinte de Jésus et de la façon dont Joseph a aidé Marie dans le long voyage à Bethléem, où le bébé est né.

    Ce qui est intéressant, c'est qu'après la naissance de Jésus, il n'y a pas beaucoup d'écrits sur lui en tant que bébé. En fait, il n'y a que 3 fois à Luc où nous entendons parler de quelque chose qui est arrivé à Jésus quand il était bébé.

    Le premier a été lorsque les bergers ont appris des anges que Jésus était né et ils sont venus à l'étable de Bethléem.

     

    Quelqu'un se souvient-il d'une autre histoire que Luc nous raconte au sujet de l'enfant Jésus?

    Qui est venu visiter Jésus après les bergers?

    Juste, les hommes sages!

    Anne et Simeon 

    Mais entre l'histoire des bergers et l'histoire des sages, il y a un autre événement qui, selon Luc, s'est produit environ 40 jours après la naissance de Jésus.

    Luc ne nous parle pas de plus de bergers, ni de plus d'hommes qui ont étudié les étoiles comme les sages et ont trouvé Jésus. Non, Luc nous parle de 2 personnes standard, et normales.

    Leurs noms? Anne et Simeon

     

    Parlons d'abord de Siméon.

    La première fois que nous lisons à son sujet, il est déjà un vieil homme réputé.

    Luc nous raconte ceci à propos de Siméon:

     

    Maintenant, il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon, qui était juste et pieux.

    Luc 2: 25a

     

    Siméon aimait Dieu et faisait ce qui était bien.

    Non seulement cela, mais Siméon avait reçu quelque chose de spécial. Luc nous dit:

     

    Le Saint-Esprit lui avait révélé qu'il ne mourrait pas avant d'avoir vu le Messie du Seigneur.

    Luc 2:26

     

    Siméon avait une promesse, de Dieu, qu'il arriverait à voir Jésus avant sa mort.

    Maintenant pour nous, cela pourrait ne pas sembler être un gros problème parce que nous savons ce que beaucoup de gens ont vu Jésus pendant son séjour sur terre.

    Mais avant la naissance de Jésus, le monde était un endroit différent.

    Rappelez-vous comment Dieu a parlé à des gens comme Noé, Moïse et le roi David?

    Dieu leur a parlé, puis ils ont dit aux gens ce que Dieu avait dit.

    Et pendant des centaines d'années, c'est ainsi que les gens ont entendu Dieu.

    Cela s'est poursuivi tout au long de l'Ancien Testament.

    Vous connaissez ces petits livres vers la fin de l'Ancien Testament?

    Ceux que nous ne regardons pas souvent? Comme Abdias, Michée et Malachie?

    Ces livres ont été écrits par des hommes, appelés prophètes, qui ont également entendu parler de Dieu, puis ils ont dit aux gens ce qu'Il avait dit.

    Mais ensuite, après que Dieu ait utilisé des prophètes pendant des centaines d'années pour parler à son peuple, Dieu a cessé de parler.

    Ouvrez vos Bibles jusqu'à la fin de l'Ancien Testament. Recherchez le livre de Malachie, puis allez à la fin de ce livre.

    Vous l'avez?

    Entre l'Ancien Testament et le Nouveau Testament, il y a plus d'une page. En fait, la page entre Malachie et Matthieu représente 400 ans.

    Pendant 400 ans, Dieu est resté silencieux. Dieu n'a pas parlé aux prophètes et ne leur a pas dit ce qu'ils devraient dire au peuple.

    Dieu n'a rien révélé de plus sur lui-même, ni sur son plan pour le monde.

    Ainsi, lorsque Siméon était vivant, peu de gens savaient si Dieu allait leur parler à nouveau, ou quels étaient ses plans.

    Mais Siméon était un étudiant de certains des livres de l'Ancien Testament de la Bible et il avait lu les promesses que Dieu avait faites sur l'avenir.

    Il avait lu des choses comme:

    Un bébé naîtra et il sera dans la famille d'Abraham, Isaac, Jacob, Juda, Jessé et David.

    Ce bébé naîtra à Bethléem

    Ce bébé sera un Nazaréen

    Ce bébé sera un autre prophète, comme Moïse.

    Ce bébé serait le Fils de Dieu!

    Siméon était à la recherche d'un bébé, d'une personne, de qui, toutes ces choses étaient vraies.

    Siméon croyait que lorsqu'il verrait ce bébé, ce serait le Fils de Dieu.

    Pour nous, cela ne semble pas inhabituel ou fou, car nous connaissons la fin de l'histoire. Nous connaissons la vie de Jésus, et sa mort, et comment il est finalement remonté au ciel. Mais souvenez-vous, pour Siméon et pour les gens de l'époque, c'étaient de nouvelles idées. Ils ne savaient pas à quoi s'attendre, et beaucoup d'entre eux ne s'attendaient à rien du tout. Ils pensaient que Dieu les avait oubliés.

    Siméon rencontre Jésus 

    Un jour, Siméon se promène dans le temple….

     

    Il regarde les gens amener leurs nouveaux bébés à consacrer au Seigneur. Chaque petit garçon premier-né devait être amené au temple et dédié au Seigneur. Donc, tous les jours, des gens entraient dans le temple pour dédier leurs bébés.

    J'imagine que Siméon se promenait et interrogeait certains parents sur leur famille et leurs bébés pour voir s'ils étaient celui dont il avait lu, celui qui était le Fils de Dieu.

    Peut-être qu'il irait dans une famille et demanderait:

    "Alors, d'où venez-vous?"

    "Où est né votre bébé?"

    «Qui sont ses grands-parents?

    J'imagine que Siméon sélectionnerait les familles qu'il pensait être bonnes et leur poserait des questions. Il était à la recherche d'une famille très spéciale.

    Alors qu'il regarde autour de lui, une famille pauvre entre. Siméon peut dire qu'ils n'ont pas beaucoup d'argent, car au lieu d'apporter un agneau à sacrifier, ils apportent deux tourterelles.

    Ils ne ressemblent pas beaucoup à tout le monde.

    Mais Siméon s'approche d'eux et demande…

    "D'où êtes-vous?"

    Et ils ont probablement répondu:

    «Nous sommes de Nazareth»

    Et votre bébé est né là-bas?

    "Non, ce petit gars est né dans la ville de David, à Bethléem."

    Il est donc de la famille du roi David?

    "Oui"

    Pendant qu'ils parlaient, Siméon se rend compte que la promesse que Dieu lui a faite se réalise à ce moment précis!

    Siméon tient ce bébé, qui a un peu plus d'un mois, dans ses bras. Siméon regarde le visage de Jésus!

    Anne rencontre Jésus 

    Pendant que Siméon parle, Anne s'approche. J'imagine qu'Anne est comme une douce grand-mère. Son mari est décédé quand elle était jeune et elle a vécu comme veuve près du Temple pendant la majeure partie de sa vie.

    Anne aussi a vu les promesses d'un bébé très spécial qui allait naître et vient voir Marie et Joseph, et le petit bébé Jésus.

    Je peux juste entendre sa voix de «grand-mère»:

    «Oh regardez ce doux bébé! Tu es si spécial pour moi! J'ai entendu parler de toi depuis très, très longtemps et maintenant tu es enfin là!

    Tu ne peux pas voir le côté grand-mère d'Anne sortir? Je pense que ce fut un moment très spécial pour elle.

    Avant de terminer, regardons rapidement ce que Siméon dit alors qu'il tient l'enfant Jésus.

    Ce sont de beaux mots.

    Lisez-les avec moi si vous le pouvez:

    "Souverain Seigneur, comme tu l'as promis ... mes yeux ont vu ton salut!"

    Siméon dit: Dieu, tu l'as fait! Vous avez promis que vous enverriez votre Fils dans ce monde. Je vous attendais pour tenir cette promesse pour toute ma vie et maintenant je tiens cette promesse dans mes bras. Je regarde le Sauveur du monde!

    Je ne peux pas imaginer à quel point ce moment était spécial pour Siméon. Pour attendre toute votre vie un instant, le jour où vous rencontrez bébé Jésus, face à face. Cela devait être assez spécial.

    Tu sais pourquoi Siméon a attendu? Savez-vous ce qui a aidé Siméon à vivre presque toute sa vie en croyant qu'il verrait Jésus comme il lui avait été promis?

    C'était la foi.

    Siméon croyait que le Dieu qu'il ne pouvait pas voir lui avait fait une promesse. Et Siméon croyait que Dieu tiendrait sa promesse.

    Siméon avait foi en Dieu.

    La foi, c'est croire, même si nous ne pouvons pas voir.

    Leçon sur la foi 

    (appeler un volontaire et le faire asseoir sur une chaise)

    J'ai une tasse d'eau ici. Si je devais renverser la tasse… l'eau sort, non?

    Eh bien, laissez-moi vous montrer ce qu'est la foi…

    La foi, c'est croire en un Dieu puissant que nous ne pouvons pas voir.

    (placez une carte sur le dessus de la tasse et retournez-la)

    La pression de l'air à l'intérieur du verre maintient la carte vers le haut. C'est une force assez puissante, hein?

    Mais pouvez-vous voir l'air à l'intérieur du verre?

    Non, tu ne peux pas. Mais nous pouvons tous voir l'effet que cela a, n'est-ce pas?

    La foi est comme la pression de l'air à l'intérieur du verre. La foi, c'est croire en Dieu et en ses promesses même si nous ne pouvons pas voir Dieu ou voir ce qu'il fait.

    La foi, c'est savoir ce que Dieu a déjà fait pour nous et croire qu'Il continuera de prendre soin de nous à l'avenir.

    Aujourd'hui, je veux que nous voyions tous que mettre notre confiance, notre espérance, notre FOI en Dieu est la meilleure chose que nous puissions faire.

    Dieu n'a pas laissé tomber Siméon lorsqu'il a mis sa foi en lui.

    Nous pouvons mettre notre foi en Dieu. Même si nous ne pouvons pas le voir, nous pouvons être sûrs qu'il travaille toutes choses ensemble pour notre bien.

    Prions.


    Aides visuelles


    séries d'images extraites de Free Bible images

    Présentation de Jésus au temple, Anne et Siméon

     

    autres images

    Présentation de Jésus au temple, Anne et Siméon Présentation de Jésus au temple, Anne et Siméon
    Présentation de Jésus au temple, Anne et Siméon Présentation de Jésus au temple, Anne et Siméon
    Présentation de Jésus au temple, Anne et Siméon  



     
     
     
     

    Activités


    Lettre de nouvelles

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Vidéos



    Leçon

    Titre: Les anges visitent les bergers

    Ecriture: Luc 2: 8-20

    Groupe d' âge cible: 3 ème -5 ème année

    Point principal: Jésus est le fils promis de Dieu

     

    Fournitures: Bibles, papier, crayons de couleur, marqueurs

    Page facultative : coloriage des anges et des bergers 

    Ouverture de la leçon: un sauveur pour tous

    • Demandez: Si vous aviez des nouvelles très importantes et passionnantes à raconter, avec qui les partageriez-vous? Pourquoi choisirais-tu cette personne?
    • Dites: Dans notre histoire d'aujourd'hui, nous verrons que Dieu a une annonce très spéciale à faire, mais qu'Il choisit des personnes improbables pour partager cette nouvelle. Dieu (à travers un ange) annonce la naissance de Jésus, mais plutôt que d'aller voir des personnes vraiment importantes et puissantes, l'ange apparaît d'abord à un groupe de bergers traînant dans un champ avec leurs moutons.
    • Demandez: Que pouvons-nous apprendre sur Dieu du fait qu'un groupe de modestes bergers a été le premier à entendre parler de la naissance du Sauveur du monde? Acceptez toute réponse.)
    • Dites: Une chose que nous apprenons est que Dieu aime tous les hommes, quel que soit leur statut dans le monde. L'ange a annoncé que Jésus serait un sauveur pour toutes les personnes, pas seulement pour les personnes importantes et puissantes.

    Priez que Dieu ouvre nos cœurs à sa Parole aujourd'hui et remerciez-le d'avoir envoyé Jésus dans le monde pour être un sauveur pour tous.

    Racontez l'histoire

    Demandez: Quelqu'un a-t-il déjà été invité à quelque chose de vraiment spécial? Peut-être une fête d'anniversaire, un voyage de camping amusant ou un événement spécial avec votre famille? Laissez aux enfants le temps de réagir.)

    Demandez: Quel genre d'invitation avez-vous reçu?

    Dites: Notre histoire d'aujourd'hui porte sur une invitation de Dieu à vivre un événement incroyable, la naissance de son fils Jésus! Nous nous souviendrons également de notre principal argument des dernières semaines: Jésus est le Fils promis de Dieu. Disons-le avec les mouvements de la main.

    Point principal: Jésus est le fils promis de Dieu.

    Dites: La Bible est la Parole de Dieu, ce qui signifie qu'elle vient directement de Dieu! Nous nous soucions de ce que cela dit et croyons-y, et aujourd'hui notre histoire vient du livre de Luc dans le Nouveau Testament.

     

    Dites: Dieu a parlé à Joseph dans un rêve de la naissance de Jésus. Joseph était fiancé à Marie et Dieu lui avait dit de ne pas avoir peur de l'épouser alors même qu'elle était enceinte, car son petit garçon était le Fils de Dieu!

    Racontez l'histoire: Dieu n'a pas voulu garder secrète la naissance de son fils. En aucune façon! Il voulait partager la bonne nouvelle de la venue de Jésus avec le monde. Mais Dieu n'a pas envoyé d'annonce de bébé par la poste. Il ne l'a pas mis sur Facebook non plus. Lorsque Dieu a voulu annoncer la naissance de Jésus, il a envoyé des anges pour informer les gens et les inviter à venir voir le bébé.

    Posez la question suivante: Si vous vouliez annoncer la naissance de Jésus à quelqu'un, qui choisiriez-vous? Laissez aux enfants le temps de réagir.)

    Racontez l'histoire: Vous pourriez penser que Dieu voudrait dire aux gens les plus riches et les plus puissants du pays que leur Sauveur tant attendu était enfin arrivé. Mais ce n'est pas ce qu'il a choisi de dire en premier. Écoutez-moi quand je lis la Parole de Dieu pour savoir à qui les anges sont apparus.

    Lisez de votre Bible: Luc 2: 8-14

    Et il y avait des bergers qui vivaient dans les champs voisins, surveillant leurs troupeaux la nuit. Un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur brilla autour d'eux et ils étaient terrifiés.

    Demandez: À quel genre de personnes l'ange est-il apparu? Des bergers vivant dans les champs.)

    Dis: Écoutons de nouveau la Parole de Dieu pour entendre ce que l'ange a dit aux bergers.

     

    Lisez de votre Bible: Luc 2: 10-12

    Mais l'ange leur dit: «N'ayez pas peur, je vous apporte une bonne nouvelle d'une grande joie qui sera pour tout le monde. Aujourd'hui, dans la ville de David, un Sauveur vous est né. il est le Christ le Seigneur. Ce sera un signe pour vous: vous trouverez un bébé enveloppé dans des langes et couché dans une mangeoire.

    Demandez: Quelles nouvelles l'ange a-t-il apportées aux bergers? Leur Sauveur était né dans la ville de David.)

    Demandez: Qu'est-ce que l'ange a dit que le signe serait pour les bergers? (Ils trouveraient un bébé enveloppé dans des langes dans une mangeoire.)

    Racontez l'histoire: après l'annonce faite par l'ange, les bergers ont soudainement vu une foule d'anges chanter des louanges à Dieu. Ils ont chanté: «Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes sur qui repose sa faveur».

    Demandez: Si vous étiez l'un des bergers sur le terrain cette nuit-là, comment pensez-vous que vous auriez réagi à tout cela? Laissez aux enfants le temps de réagir.)

    Dis: Continuons à lire et découvrons ce que les bergers ont fait.

    Lisez votre Bible: Luc 2: 15-20

    Quand les anges les ont quittés et sont allés au ciel, les bergers se sont dit: 'Allons à Bethléem et voyons ce qui s'est passé et dont le Seigneur nous a parlé. »Ils s'éloignèrent donc et trouvèrent Marie et Joseph, et le bébé qui était couché dans la mangeoire. Après l'avoir vu, ils firent passer le mot à propos de ce qui leur avait été dit à propos de cet enfant et tous ceux qui l'entendirent furent émerveillés par ce que les bergers leur avaient dit…. Les bergers sont revenus, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu, qui correspondait exactement à ce qu'on leur avait dit.

    Demandez: Avez-vous entendu ce que les bergers ont fait?

    Dites: Les bergers ont répondu à l'invitation de Dieu de venir voir l'enfant Jésus. Non seulement ils sont allés le voir, mais ils ont également raconté à tout le monde ce qu'ils avaient vu. Les bergers savaient que c’était une bonne nouvelle que Jésus était né et ils voulaient la partager avec leurs amis! Finalement, les bergers sont retournés à leurs moutons et ils ont chanté les louanges de Dieu alors qu'ils y allaient!

    Point principal : Jésus est le fils promis de Dieu.

    Demandez: Quelle était l'invitation que Dieu a envoyée aux bergers par l'intermédiaire de l'ange?

    Dites: Dieu a dit aux bergers que son fils Jésus était en train de naître et les a invités à venir voir le bébé. Quelle invitation merveilleuse c'était!

    Demandez: Saviez-vous que Dieu nous a lancé la même invitation aujourd'hui?

    Dites: La nouvelle que les anges ont partagée avec les bergers est aussi pour nous! Dieu nous invite à venir rencontrer son fils Jésus. L'ange a dit aux bergers que Jésus était un sauveur pour tous les peuples. L'invitation est de venir à Jésus car c'est par lui que nous pouvons connaître Dieu! Dieu a envoyé Jésus dans le monde afin qu'il puisse prendre nos péchés sur lui-même et subir le châtiment que nous méritons. Remercions Dieu pour cette invitation incroyable, mais avant de le faire, répétons notre idée principale.

    Point principal : Jésus est le fils promis de Dieu.

    Priez … Cher Dieu, merci de nous avoir invités à venir à Jésus pour que notre péché nous soit pardonné et que nous soyons proches de toi. Aidez-nous à partager cette invitation avec d'autres personnes que nous connaissons et qui ont besoin de vous connaître!

    Questions de révision

    • Quel était le point principal de notre leçon? (Jésus est le fils promis de Dieu)
    • Comment Dieu a-t-il invité les bergers à rendre visite à Jésus? (Dieu a envoyé les anges informer les bergers de la naissance de Jésus)
    • Comment les bergers ont-ils réagi à la nouvelle de l'ange? (Ils sont allés voir le bébé, ont parlé de lui à d’autres personnes, et ont loué Dieu.)
    • Que pouvons-nous apprendre de cette histoire à propos de Dieu? (Dieu nous invite à participer à la vie avec lui et veut que nous le connaissions!)

    Activité d'apprentissage 1: Du point de vue des bergers

    Fournitures: papier, crayons, marqueurs

    • Demandez aux enfants de fermer les yeux et d’imaginer qu’ils sont des bergers dans la campagne de Judée. Il fait nuit et les moutons dorment tout autour d'eux. Tout est tranquille. Soudain, une lumière brillante brille tout autour et de très nombreux anges chantent des louanges à Dieu. L'ange du Seigneur apparut leur disant qu'un Sauveur était né dans la ville de Bethléem.
    • Laissez les enfants imaginer qu'ils sont là et demandez-leur quel genre de choses ils auraient vu, entendu et même senti! Puis laissez-les dessiner comment ils imagineraient la scène du point de vue des bergers.

    Activité pour les compétences bibliques: Venez et voyez               

    Fournitures: Bibles, papier, crayons

    • Dieu nous invite à participer à la vie avec lui et, tout au long des Écritures, nous le voyons nous inviter à venir faire l'expérience de la vie avec lui. C'est exactement ce que nous voyons dans Luc 2 lorsque l'ange du Seigneur dit aux bergers de venir voir l'enfant Jésus dans la mangeoire à Bethléem.
    • Demandez aux enfants de se diviser en paires ou en petits groupes et de donner une Bible à chaque groupe. Donnez à chaque groupe l'un des versets suivants à regarder. Ils liront le verset ensemble, puis écriront un résumé en une phrase sur la manière dont Dieu a permis aux gens de faire l'expérience de sa présence. Demandez à chaque groupe de partager brièvement quand ils ont fini.
    • Verset: Exode 13: 21-22 (colonne de feu); 1 Rois 19: 9-13 (murmure doux); Matthieu 17: 1-13 (transfiguration)


    Aides visuelles



     
       

    La naissance de Jésus, vue par les yeux d'un enfant berger (désolé, mais bulles en japonais). (c) SHUEISHA Inc. Tous droits réservés.

    Peut être utilisé pour faire un diaporama PPT

    愛蔵版 手塚治虫の旧約聖書物語 3 イエスの誕生 サンプル1 愛蔵版 手塚治虫の旧約聖書物語 3 イエスの誕生 サンプル2
    愛蔵版 手塚治虫の旧約聖書物語 3 イエスの誕生 サンプル3 愛蔵版 手塚治虫の旧約聖書物語 3 イエスの誕生 サンプル4
    愛蔵版 手塚治虫の旧約聖書物語 3 イエスの誕生 サンプル5  

     

    Le jeune berger
    Dans ce livret, on peut lire de la naissance de Jésus, comme racontée par un des bergers qui ont vu la lumière brillante et qui ont entendu le chant extraordinaire des anges à l’occasion unique de la naissance de Jésus.

    J’étais surpris de voir la multitude de gens qui se rassemblaient dans ma petite ville de Bethléem, habituellement si tranquille. Nous, les enfants, nous étions tout agités en observant ces foules.

    Les gens n’étaient pas des étrangers. Mon père m’avait expliqué qu’ils étaient tous originaires de Bethléem mais qu’ils avaient déménagé dans d’autres villes et villages.

    César Auguste, l’empereur romain, avait décrété que tout le monde devait retourner dans sa ville d’origine afin d’y être compté. Ainsi tous revenaient pour être enregistrés.

    Les maisons et les auberges étaient remplies de gens. Je me demandais comment une telle foule trouverait de la place pour dormir dans notre petite ville.

    Le soleil venait de disparaître à l’horizon. Moi, j’allais aider mon père à garder les moutons dans les champs pendant la nuit. En me dépêchant de rejoindre mon père, j’ai vu deux voyageurs, un homme et une femme, s’approcher de notre ville. Ils avaient l’air très fatigués, surtout la femme. Apparemment ils étaient venus de loin.

    L’homme s’est approché d’une maison et a frappé à la porte. En passant devant la maison, j’ai entendu le propriétaire dire que toutes ses chambres étaient occupées. Je me demandais où ce couple trouverait encore un endroit pour dormir.

    Il faisait déjà nuit quand je suis arrivé près du troupeau. Les gens de Bethléem regagnaient leurs maisons pour se reposer pendant la nuit. Mais nous, les bergers, nous ne dormions pas car il fallait surveiller le troupeau. Nous avons allumé un petit feu afin de nous mettre autour tandis que les moutons s’installaient pour la nuit. La nuit était claire, les étoiles scintillaient au-dessus de nous. Autour de nous, tout était calme.

    Je me suis souvenu du couple fatigué que j’avais vu arriver à Bethléem et j’ai espéré qu’ils avaient trouvé un endroit pour passer la nuit.

    Subitement une lumière a percé l’obscurité et nous a environnés. Nous avons tous sursauté d’étonnement et de peur. La lumière était aussi brillante et aveuglante que le soleil.

    La terreur s’est emparée de nous de sorte que nous sommes tous tombés à terre. Ensuite un ange brillant s’est tenu au milieu de la lumière aveuglante et nous a parlé en disant : N’ayez pas peur ! Je vous apporte un message de bonnes nouvelles. Aujourd’hui, dans la ville de David, un Sauveur vous est né. Il est le Seigneur que vous attendiez. Levez-vous et allez vite le voir.

    L’ange a continué en disant : Voici le signe certain pour identifier l’enfant nouveau-né : Vous le trouverez enveloppé dans des langes et couché dans une mangeoire de bêtes. 

    Tout à coup une multitude de l’armée céleste s’est jointe à l’ange. Nous n’arrivions pas à les compter. Tous ces êtres célestes chantaient un chant merveilleux que je n’avais encore jamais entendu :

    Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée ! (Luc 2,14)

    Emerveillés, nous avons écouté le chant des anges jusqu’à ce qu’ils disparaissent dans le ciel. Après cela, l’obscurité et le silence nous ont de nouveau entourés.

    Nous ne sommes pas restés là autour du feu car un des anciens bergers nous a dit : Allons vite à Bethléem et voyons ce qui est arrivé. Car aujourd’hui, le Sauveur et Rédempteur, le Christ, est né. C’est Lui qui nous donne la paix et la joie. Malgré l’obscurité, nous avons rapidement traversé les champs, oubliant nos moutons. Tous, nous avions hâte de voir le nouveau-né, notre Sauveur et notre Seigneur, dont les anges nous avaient parlé.

    Nous sommes arrivés à Bethléhem et, après avoir cherché longtemps, nous avons finalement trouvé le nouveau-né. Tout doucement nous sommes entrés vers Lui. J’ai constaté, à ma grande surprise, que les parents étaient l’homme et la femme que j’avais vus le soir. On m’a dit qu’ils s’appelaient Marie et Joseph. Devant eux se trouvait l’enfant nouveau-né qui avait été promis. Il était couché dans une mangeoire. L’enfant ressemblait à tous les autres nouveau-nés. Mais nous savions qu’il ne s’agissait pas d’un enfant comme les autres car l’ange nous avait dit qu’Il était venu pour sauver le monde de son péché. Il s’humiliait Lui-même. En quittant le ciel pour venir sur la terre, Il devenait semblable à nous afin de nous racheter. Nous nous sommes souvenus de l’ancienne promesse donnée par le prophète Esaïe qui dit :

    Un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la souveraineté reposera sur son épaule ; on l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.  (Es. 9,5)

    Nous, nous nous sommes inclinés devant l’humble mangeoire. Nous avons remercié Dieu et adoré l’enfant. Comme je n’étais encore qu’un jeune berger, je n’avais rien à offrir à l’enfant Jésus. Aussi j’ai décidé de toujours me souvenir de Lui et de L’aimer de tout mon cœur.

    J’étais submergé de joie à cause de ce que j’avais vu et entendu. Je ne pouvais pas garder ces choses pour moi tout seul. J’avais envie d’en parler à tout le monde.

    Partout où je passais, je racontais les choses étranges qui s’étaient passées dans les champs et je faisais part aux autres de la bonne nouvelle de l’ange au sujet de l’enfant Jésus.

    Tout le monde écoutait avec étonnement et d’un air de doute quand je disais :  Christ, le Seigneur, est né au milieu de nous, non pas dans un palais de roi mais dans une humble étable. Tous peuvent aller le voir.

    Je débordais de joie. Je louais Dieu parce qu’Il m’aimait et m’avait permis de voir le Christ personnellement et de contempler le Sauveur venu dans notre monde afin de nous racheter.

    La plupart de ceux qui entendaient notre récit secouaient la tête avec incrédulité pensant que nous leur racontions des histoires inventées. La bonne nouvelle de la venue d’un Sauveur qui serait couché dans une mangeoire ne les intéressait pas.

    Nous n’avions pas été les seuls à rendre visite à l’enfant Jésus. Un soir, quand je veillais sur le troupeau dans les champs, j’ai vu une caravane de chameaux venant de Jérusalem. Trois hommes étaient à dos de chameau et je les entendais parler une langue étrangère. D’après leurs vêtements et leur langue, j’ai compris qu’ils venaient d’un pays lointain d’Orient. Ils semblaient être des hommes nobles et instruits.

    Allaient-ils à Bethléem, ma ville, me demandais-je ?

    J’ai laissé mes moutons avec les autres bergers et j’ai suivi la caravane des hommes savants. J’ai entendu l’un des hommes pousser un cri de joie et pointer son doigt vers le ciel. Les autres se sont arrêtés et ont aussi levé la tête. Moi, j’ai fait de même. Une étoile merveilleuse comme je n’en avais jamais vu brillait.

    L’homme a dit : Mes amis, loué soit Dieu ! Voici l’étoile que nous avons vue en Orient. Certainement, nous nous approchons du lieu où se trouve l’enfant. 

    Débordant de joie, ils ont continué leur chemin en direction de Bethléem guidés par l’étoile. Quand l’étoile s’est arrêtée, ils se sont trouvés devant une maison toute simple. Ils sont descendus de leurs chameaux et sont entrés dans la maison où étaient l’enfant Jésus et Marie, sa mère. Quand les sages ont vu l’enfant Jésus, ils se sont agenouillés respectueusement devant Lui pour L’honorer et pour L’adorer. Ils savaient certainement que cet enfant nouveau-né était le Sauveur du monde qui, un jour, établira le royaume de Dieu sur la terre.

    J’étais émerveillé par ce que je venais de voir et d’entendre et j’ai compris que Jésus était venu pour tout le monde : les riches et les pauvres, les grands et les petits. Tous ceux qui L’acceptent dans leur vie reçoivent la vraie paix du ciel dans leur cœur.

    Les savants ont sorti leurs cadeaux afin de les offrir à l’enfant Jésus. C’était de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Ils offraient à l’enfant les choses les plus précieuses qu’ils possédaient. Ils étaient très heureux d’avoir trouvé le Seigneur des seigneurs, celui qui avait été promis, et qu’ils avaient attendu avec tant d’espoir.

    Au bout de deux jours, les savants ont pris le chemin du retour, fortifiés et réconfortés. Ils étaient remplis de reconnaissance car ils avaient rencontré le Christ, le Sauveur.

    Moi, je suis retourné garder les moutons. Extérieurement, rien n’avait changé pour moi, même si j’avais vu les anges dans les champs et Jésus à Bethléem. J’ai continué à être un simple berger mais la vie a pris pour moi un sens nouveau. A la suite de cette rencontre, une nouvelle joie et une nouvelle espérance ont rempli mon cœur et j’ai continué à marcher sur le chemin de la paix et de la reconnaissance.

    J’ai compris que Jésus qui est né à Bethléem est mon Sauveur. Ainsi, dans mon cœur, j’ai joint ma louange à celle des anges en bénissant Dieu d’avoir envoyé Christ, le Seigneur, dans notre monde de ténèbres.

    Cher lecteur, es-tu sûr que le Christ est également né pour toi et qu’Il peut donner un sens nouveau à ta vie ? J’espère de tout cœur que toi aussi, tu as cette assurance merveilleuse.

    Nous espérons que tu as aimé ce récit. Ci-dessous tu trouveras quelques questions le concernant.

    1. Pourquoi tant de monde est-il venu à Bethléem ?

    2. Qu’est-ce que les bergers ont vu dans les champs ?

    3. Quelle était la bonne nouvelle apportée par les anges ?

    4. Quelles sont les paroles que les anges ont chantées ?

    5. Qu’ont fait les bergers après avoir trouvé Jésus ?

    6. Qu’aurais-tu fait si tu avais été un de ces bergers ?

    7. Pourquoi les bergers ont-ils raconté à tout le monde ce qu’ils avaient vue et entendu ?

    8. Est-ce que tu parles de Jésus à tes amis ?

    9. Que pourrais-tu donner à Jésus ?



    Activités


    Lettre de nouvelles

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Vidéos (sous-titrées en français)


    Leçon

    1_Prophecy Réalisée en JésusRéférences de Ecriture: Esaïe 9: 6-7

    Emphase suggérée: Tenez votre parole. Les gens devraient pouvoir compter sur nous pour faire ce que nous prétendons faire.

    1 étude de fond_BBB 2 histoire introduction_bbb 3 Raconter l'histoire_BBB 4 questions d'examen_BBB 5 activités d'apprentissage_BBB 6 Autres ressources en ligne_BBB




    Résumé de l'histoire:

    La naissance et le lieu de naissance de Jésus ont été prophétisés des centaines d'années avant qu'ils ne deviennent réellement des faits. Dieu a promis que cela arriverait et tout cela s'est réalisé - exactement comme il l'avait promis. Dieu tient toujours sa parole. Nous pouvons compter sur Dieu.

    Étude de fond:

    La prophétie peut être définie comme une connaissance du futur (généralement supposée être obtenue d'une source divine) ou une prédiction prononcée sous l'inspiration divine.

    Dieu a inspiré les prophètes à donner des informations détaillées sur l'avenir. Une prophétie du Seigneur non seulement prédit, mais aussi proclame.

    Pensez au peu de choses que nous savons vraiment sur l’avenir et à l’impossibilité de prédire ce qui se passera demain. Les prophètes autoproclamés devinent parfois correctement ce qui va se passer, mais ils se trompent assez souvent pour montrer qu'ils ne font que deviner. Lorsque nous trouvons des prophéties de l'Ancien Testament qui se sont accomplies des siècles plus tard dans le Christ, nous savons que plus que la sagesse humaine a été utilisée pour donner les prophéties.

    L'un des messages que Dieu a envoyés par l'intermédiaire des prophètes d'Israël a été sa décision d'envoyer son Fils en tant que Sauveur, le Messie. L'Ancien Testament contient de nombreuses prophéties au sujet du Christ. Cette leçon se concentre sur quelques-unes de ces prophéties.

    Le plan de Dieu pour envoyer son fils sur terre a été révélé pour la première fois dans Genèse 3:15 lorsqu'il a dit à Satan que la progéniture (semence) de la femme l'écraserait un jour. Des centaines d'années plus tard, le Seigneur dit à Abraham que la semence viendrait à travers lui (la nation juive). Galates 3.15-16 montre clairement que la «semence» dont il est question depuis le livre de la Genèse était Jésus-Christ. C'est long de tenir une promesse!

    Matthieu 1:18 parle de l'accomplissement de la prophétie de la naissance vierge qui a été prophétisée dans Esaïe 7:14 .

    Bethléem, lieu de naissance du Messie, est annoncé dans Michée 5: 2 . Encore une fois, la planification à long terme est mentionnée. L'expression «des temps anciens, des temps anciens» signifie probablement de toute éternité, indiquant l'existence éternelle. Lisez Matthieu 2: 1 sur l'accomplissement de cette prophétie.

    Le prophète Esaïe a vécu à Jérusalem au 8ème siècle avant la naissance de Christ. Esaïe 9: 6-7 est l'une des annonces les plus poétiques du Messie. Ces versets parlent directement de la venue de Jésus-Christ. Le terme «Dieu puissant», utilisé ailleurs dans le Seigneur (Yahweh), révèle que Jésus incarne Dieu lui-même.

    Dans Luc 1: 31-33, l'ange a dit à Marie que l'enfant qu'elle devait avoir serait le Messie prophétisé. Elle devait lui donner le nom de Jésus, qui signifie «le Seigneur sauve». Cela a dû être une révélation impressionnante lorsque Marie a réalisé qu'elle devait porter le Sauveur du monde! Le langage de Luc 1:33 est très similaire à la description par Esaïe du royaume du Messie (voir Esaïe 9: 7 ). Dans les deux versets, ce royaume est décrit comme un royaume qui durerait pour toujours.

    L'ange Gabriel est apparu à Marie et lui a dit qu'elle aurait un fils même si elle était vierge ( Luc 1: 26-56 ). L'ange est apparu également à Joseph pour lui dire que sa fiancée, Marie était enceinte, même si elle était toujours vierge. Joseph devait l'épouser et élever son enfant. ( Matthieu 1: 18-25 ).

    Luc 2: 1-7 est le récit le plus familier de la naissance de Jésus. Jésus est né à Bethléem, comme l'avait prophétisé Michée. Le plan de Dieu pour l'envoi d'un Sauveur se réalisa comme l'avait prédit les prophètes. Dieu a tenu sa promesse.

    Manière d'introduire l'histoire:

    N’est-ce pas amusant de faire quelque chose d’excitant, comme partir en vacances? Au début, peut-être que vos parents et vous en parlez. Vous décidez où vous irez. Où aimeriez-vous aller en vacances?

    Une fois que vous avez planifié votre destination, vous pouvez écrire des dossiers de voyage et en savoir plus sur les endroits à visiter. Allez-vous en voiture ou en avion? Si vous conduisez, quel itinéraire allez-vous emprunter? Lorsque vous avez décidé de l'endroit où aller, vous parlez de ce que vous ferez pendant votre séjour. Par exemple, vous pouvez planifier de visiter un camp pour pouvoir faire de la randonnée et de l’équitation.

    Maintenant, vous savez où vous allez. Comment allez-vous y aller, que ferez-vous quand vous arriverez? Vous faites de plus en plus de projets au fil du temps. Parfois, il semble y avoir beaucoup de temps avant que le jour pour arriver arrive! Cependant, lorsque le temps des vacances arrive, vous savez que cela valait la peine d'attendre.

    Les Israélites attendaient quelque chose de très important. Leurs pères et grands-pères leur avaient parlé d'une promesse que Dieu avait faite il y a longtemps. Dieu avait promis d'envoyer un Sauveur dans le monde. Après que Dieu ait fait la promesse, des centaines d'années ont passé, mais le Sauveur n'était toujours pas venu. Tout au long de l'Ancien Testament, cependant, est le message. "Il arrive! Il arrive!" .

    L'histoire:

    Il y a longtemps, Dieu a fait une promesse merveilleuse et passionnante au monde. Un jour, il enverrait son propre Fils sur la terre. Son nom serait Jésus Christ. Des centaines d'années avant la naissance de Jésus, Dieu a promis que cela arriverait!

    Dieu a utilisé un moyen spécial pour informer le monde de sa merveilleuse promesse. Comment pensez-vous qu'il a dit au monde? Sur internet? Par la télévision? Non, de telles choses n'avaient même pas encore été inventées. Dieu a parlé aux hommes, qui ont écrit ce qu'ils ont entendu de lui.

    Un de ces hommes était Abram (appelé plus tard Abraham). Il y a très très longtemps, Dieu a dit à Abraham qu'il deviendrait père, puis son fils, père de nombreux enfants, puis ses enfants grandiraient et auraient des enfants. Cela se produirait plusieurs fois pour qu'il ait beaucoup de descendants. Un de ces descendants serait très spécial. Il bénirait le monde entier.

    Qui pensez-vous que ce descendant pouvait être? C'est vrai, Jésus!

    Parfois, Dieu donnait ses messages aux prophètes. Un prophète est une personne qui a un message spécial de Dieu. Dieu disait des choses au prophète et le prophète parlait aux gens. Certains prophètes ont également écrit les messages de Dieu et ceux-ci font partie de la Bible. (Montrez votre Bible et montrez l'Ancien Testament.)

    Des centaines d'années avant la naissance de Jésus, Dieu a annoncé à un prophète nommé Esaïe qu'un grand souverain viendrait un jour. Dieu a même dit à Esaïe que le dirigeant serait d'abord un enfant et quel genre de mère il aurait.

    Qui pensez-vous que ce bébé serait? C'est vrai, Jésus! N'est-ce pas incroyable! Dieu savait que cela se produirait il y a des centaines d'années!

    Plus tard, Dieu a parlé à un autre prophète. Il s'appelait Michée. Dieu a dit à Michée le nom de la ville où le bébé serait né. Il a dit à Michée que la personne spéciale qui allait venir serait née dans la ville de Bethléem.

    Qui pensez-vous que la personne spéciale serait? C'est vrai, Jésus!

    Finalement, lorsque le temps était très proche, Dieu envoya un ange informer une jeune femme nommée Mary qu'elle allait avoir un bébé.

    L'ange est aussi venu voir Joseph, le fiancé de Marie, pendant qu'il dormait. L'ange a dit à Joseph d'épouser Marie et d'être un père pour son bébé.

    Dieu a envoyé tous ces messages avant même que Jésus soit né. Dieu a promis encore et encore qu'il enverrait Jésus. Et devine quoi. Dieu a tenu chacune de ses promesses:

    • Jésus était le grand, grand, grand, grand Abram, comme l'a promis Dieu.
    • Jésus était un enfant spécial né d'une mère spéciale. Tout comme Dieu l'a dit à Esaïe.
    • Jésus est né dans la ville de Bethléem. Tout comme Dieu l'a dit à Michée.
    • Marie a eu un bébé et l'a nommé Jésus. Tout comme l'ange l'a dit.
    • Joseph a épousé Marie et s'est occupé de Jésus. Tout comme l'ange lui a dit de le faire.

    Toutes ces promesses ont été enregistrées dans la Bible. Les messages sont enregistrés depuis des centaines d'années. Nous pouvons maintenant lire les messages dans notre propre Bible. Nous sommes reconnaissants d'avoir la Bible, la Parole de Dieu, pour nous parler de Jésus. Dieu tient toujours ses promesses!

    Cliquez ici pour télécharger le diaporama ou cliquez ici pour télécharger les images à imprimer. Chaque enseignant est unique, utilisez uniquement les illustrations qui correspondent le mieux à la façon dont vous racontez l’histoire dans cette leçon. Trop d'illustrations peuvent prêter à confusion. Éliminez donc toutes celles qui couvrent d'autres histoires ou des détails que vous ne souhaitez pas souligner dans cette leçon. 

    Questions de révision:

    1. Nommez deux prophètes de l'Ancien Testament qui ont prophétisé à propos de Jésus: Ésaïe et Michée
    2. Qu'est-ce qu'une promesse? Dire quelque chose et le faire vraiment.
    3. Dans quelle ville Michée a-t-il prophétisé que Jésus serait né? Bethléem
    4. Quel est le nom de l'ange qui a dit à Joseph et à Marie que Marie allait avoir un bébé? Gabriel

    Activités d'apprentissage et bricolage:

    Activités:

    • Chantez un chant sur les promesses de Dieu dans le recueil de chansons de l'église.
    • Définissez une promesse: «Dire que vous allez faire quelque chose et ce que vous voulez vraiment tenir.» À l'aide d'images de magazines d'enfants aidant les autres, parlez de dire que vous ferez quelque chose, puis de le faire. Exemple: Expliquez que l'enfant a promis «Maman, je vais nettoyer ma chambre aujourd'hui», puis montrez une photo d'un enfant en train de ramasser ses jouets.
    • Fournissez aux élèves une carte sur laquelle ils écrivent une promesse qu’ils tiendront cette semaine.
    • Ecrivez des situations de promessses (par exemple, je serai chez vous à 6h00) sur des feuilles de papier séparées et permettez aux enfants de jouer deux scènes différentes. Dans une scène, ils tiennent la promesse et dans une autre, ils ne le font pas.
    • Donnez à chaque élève un «cahier de détective» (simplement du papier vierge) et demandez-leur de faire une enquête sur les prophéties du Christ et de noter les indices qui ont conduit à la naissance de Jésus. Utilisez l’encyclopédie biblique ou un commentaire pour les références d’Écritures.
    • Utilisez la méthode d’étude biblique inductive avec des enfants plus âgés. Encouragez-les à lire Esaïe 9: 6-7, puis à y répondre. Cliquez ici pour une feuille de calcul imprimable.
    • Planifiez d’autres cours: Si vous prévoyez d’enseigner des cours sur la naissance de Jean-Baptiste ou la naissance de Jésus dans les prochaines semaines, envoyez des notes aux parents pour leur demander de vous envoyer des photos de leurs enfants. Ce sera amusant de regarder ces photos lorsque vous parlez de bébés dans la Bible.
    • Guidez les enfants plus âgés dans la recherche des Écritures qui ont prophétisé la venue de Jésus:
      • Le Messie viendra par la lignée d'Abraham: Genèse 22: 17-18
      • Matthieu 1: 1-17 (ascendance de Joseph par Abraham) et 
        Luc 3: 23-38 (ascendance de Marie par Abraham)
      • Le Messie sera un enfant de vierge: Esaïe 7:14 et Matthieu 1:18
      • L'enfant naîtra à Bethléem: Michée 5: 2 et Matthieu 2: 1
      • Gabriel dit à Marie qu'elle va avoir un bébé. Luc 1: 26-56
      • Gabriel dit à Joseph que Marie aurait un bébé. Matthieu 1: 18-25
    • Utilisez la méthode d’étude biblique inductive pour appliquer une Écriture prophétique à propos de Jésus. Voici quelques feuilles de travail imprimables que vous pouvez utiliser:

    Bricolage:

    • Faites un parchemin et copiez le nom «Esaïe» dessus.
    • Fournissez une liste des Écritures qui prophétisent sur Christ et demandez aux enfants de les situer sur une ligne de temps montrant la prophétie et son accomplissement ultérieur. Pour les plus jeunes, vous pouvez utiliser des images au lieu des Ecritures.

    Consultez les idées d’enseignement de ce site Web pour trouver des idées adaptables à toutes les leçons.

    Autres ressources en ligne:



    Aides visuelles

    Luke 02 - Prophecies about Jesus - Scene 01 - To Jerusalem 980x706px col Luke 02 - Prophecies about Jesus - Scene 02 - Buying sacrifice 980x706px col
    Luke 02 - Prophecies about Jesus - Scene 03 - Simeon’s blessing 980x706px col Luke 02 - Prophecies about Jesus - Scene 04 - Anna praises God 980x706px col
    Luke 02 - Prophecies about Jesus - Scene 05 - Return to Nazareth 980x706px col Luke 02 - Prophecies about Jesus - Scene 06 - Jesus growing up 980x706px col.jpg



    Activités

    Lettre de nouvelles

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique