• Le voile du temple se déchire

    Vidéos

     
    ⇓ à réserver aux plus grands ⇓
     
     

     

     

     




    Introduction

    Dans leur conspiration pour tuer Jésus-Christ, les chefs des Juifs l’amènent devant Ponce Pilate, le gouverneur romain. Pilate livre Jésus pour qu’il soit flagellé et crucifié. Jésus se soumet à la souffrance et à la mort pour accomplir la volonté de son Père.

    Matthieu 27:1-25

    JÉSUS EST PRÉSENTÉ DEVANT PILATE, ET CONDAMNÉ À ÊTRE CRUCIFIÉ

    Si tu pouvais être témoin oculaire d’un événement scripturaire, lequel choisirais-tu ? Pourquoi ?  

    Pendant cette leçon, tu vas étudier un des événements les plus importants de l’histoire du monde. Pendant ton étude, imagine que tu es témoin de ce qui a lieu.

    Matthieu 26 rapporte que Jésus est arrêté, jugé injustement et condamné par les chefs des Juifs. Sous la domination romaine, les Juifs n’ont pas le pouvoir de condamner quelqu’un à mort. Les chefs des Juifs cherchent donc une accusation que la loi romaine punit de mort.

    Matthieu 27:1-10 nous apprend que les chefs des Juifs livrent Jésus à Ponce Pilate, le gouverneur romain de Judée. Lorsque Judas voit cela, il regrette d’avoir trahi Jésus, cherche à rendre l’argent qu’il a reçu des chefs des Juifs puis met fin à ses jours.  « Judas alla se pendre à un arbre. Et à l’instant il tomba, et ses entrailles se répandirent, et il mourut » (Matthieu 27:6).

    Comme les pièces d’argent sont « le prix du sang » (Matthieu 27:6) et qu’il n’est pas permis de les mettre dans le trésor sacré, les chefs des Juifs les utilisent pour acheter le champ du potier, pour la sépulture des étrangers. Matthieu mentionne cet événement comme étant l’accomplissement d’une prophétie (voir Zacharie 11:12-13).

    À cause de la pression exercée par les Juifs et de la peur de perdre le contrôle du peuple, Pilate livre Jésus pour qu’il soit crucifié (voir Matthieu 27:11-26). (Tu auras l’occasion d’étudier ces événements plus en détail dans la leçon sur Jean 18-19).

    Matthieu 27:26-50

    JÉSUS EST FLAGELLÉ, TOURNÉ EN DÉRISION ET CRUCIFIÉ

    fouet avec des parties métalliques acérées

    Avant de faire crucifier Jésus, Pilate le fait battre de verges [flageller] (voir Matthieu 27:26). Être flagellé, c’est être frappé de façon répétée avec un fouet dont les brins sont parsemés de pierres tranchantes ou de morceaux d’os. Ce châtiment était habituellement réservé aux serviteurs, tandis que les personnes de sang noble ou les citoyens de Rome étaient battus de verges. La plupart des gens n’y survivaient pas à cause du sévère traumatisme physique qu’il causait.

    Lis Matthieu 27:27-32 en y cherchant ce que les soldats romains font à Jésus.

    À ton avis, pourquoi les soldats trouvent-ils quelqu’un d’autre pour porter la croix de Jésus ?

    1. Imagine que tu aies été à la place de Simon de Cyrène. Qu’aurais-tu pensé ou éprouvé si tu t’étais trouvé parmi la foule et avais été forcé de porter la croix de Jésus ? Écris ta réponse dans ton journal d’étude des Écritures.

    Matthieu 27:33 rapporte qu’on emmène Jésus « au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne ». 

    Ce nom peut avoir été donné à cause de la topographie, de la même façon que nous parlons du pied d’une colline ; ou, si cet endroit était le lieu ordinaire des exécutions, il se peut qu’il ait été appelé ainsi pour exprimer la mort, tout comme nous appelons un crâne une tête de mort.

    Matthieu 27:34-45 rapporte que Jésus refuse une boisson qu’on donne habituellement aux personnes qui sont crucifiées pour engourdir la souffrance. Certains témoins de la crucifixion cherchent à se moquer de Jésus et à le tenter.

    Lis Matthieu 27:46 en y cherchant ce que Jésus dit pendant qu’il est sur la croix. Tu pourrais marquer ce que tu as trouvé.

    Pour comprendre ce qui arrive à ce moment-là, lis ceci

    « Je vais maintenant parler avec prudence, avec respect même, de ce qui a probablement été le moment le plus éprouvant de ce chemin solitaire vers l’Expiation. Je parle de ces derniers moments pour lesquels Jésus a dû être préparé à la souffrance finale d’un sentiment de désespoir extrême quand il a senti que Dieu se retirait de lui, et qu’il a crié dans le pire moment de sa solitude : ’Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?’ [Matthieu 27:46 ; italiques ajoutés]. …

    À ton avis, pourquoi notre Père céleste s'est-il éloigné de Jésus à ce moment-là ?

    Lis la suite de la déclaration de frère Holland et marque ce qui explique pourquoi Jésus a connu le retrait de l’Esprit : « Il fallait, et c’était en effet essentiel pour le sens de l’Expiation, que ce Fils parfait qui n’avait jamais rien dit de mal, ni rien fait de mal, ni touché à une chose impure, sache ce que les êtres humains, c’est-à-dire chacun d’entre nous, ressentaient quand ils commettaient de tels péchés. Pour que son Expiation soit infinie et éternelle, il devait ressentir la mort non seulement physique mais aussi spirituelle, sentir l’Esprit de Dieu se retirer, et se sentir totalement, misérablement et désespérément seul » .

    Matthieu 27:46 nous apprend que, dans l’Expiation, Jésus-Christ a senti l’Esprit de notre Père céleste se retirer.

    Lorsque nous péchons, nous connaissons la mort spirituelle, le retrait de l’Esprit de notre Père céleste. Parce qu’il a connu la mort spirituelle sur la croix, Jésus peut nous aider lorsque nous sommes séparés de l’Esprit de notre Père céleste à cause de nos mauvais choix. Il peut aussi nous aider lorsque nous nous sentons seuls.

    Lis Matthieu 27:50. « Jésus poussa de nouveau un grand cri, disant : Père, tout est accompli, ta volonté est faite, et il rendit l’esprit »

     Jésus-Christ a souffert pour accomplir la volonté de notre Père céleste.

    Au cours de ton étude de Matthieu 26 dans la leçon précédente, tu as découvert les souffrances du Sauveur à Gethsémané et sa disposition à soumettre sa volonté à celle du Père. Tu pourrais écrire Matthieu 26:39 dans tes Écritures comme référence croisée à côté de Matthieu 27:50 pour t’aider à te souvenir que Jésus a fait ce qu’il a promis de faire.

    Lis Matthieu 27:51 en y cherchant ce qui arrive dans le temple au moment de la mort de Jésus.

    schéma du temple

    À l’époque de Jésus, le temple avait deux salles : le lieu saint et le lieu très saint. Ces deux salles étaient séparées par un voile, ou un rideau. « Le lieu très saint (ou Saint des Saints) était la salle la plus sacrée de l’ancien temple ; elle symbolisait la présence de Dieu. Une fois par an, le jour des expiations, le souverain sacrificateur franchissait le voile du temple et entrait dans le Saint des Saints, où il procédait à l’aspersion du sang de l’offrande expiatoire afin d’expier pour les péchés de toute l’assemblée d’Israël (voir Lévitique 16). Lorsque le voile du temple ’se déchira en deux’ à la mort de Jésus-Christ (Matthieu 27:51), ce fut le symbole spectaculaire que le Sauveur, le grand souverain sacrificateur, avait passé le voile de la mort et allait bientôt entrer dans la présence de Dieu [le Père] » 

    Voici la signification de la déchirure du voile du temple : « Le Christ est maintenant sacrifié ; la loi est accomplie ; la dispensation mosaïque est terminée ; la plénitude de l’Évangile a vu le jour avec toute sa lumière et tout son pouvoir ; et ainsi, pour montrer d’une façon spectaculaire que tout le monde juif va reconnaître, que le royaume leur a été enlevé et donné à d’autres, la Divinité déchire le voile du temple en deux ’depuis le haut jusqu’en bas’. Le Saint des Saints est maintenant ouvert à tous, et tous, grâce au sang expiatoire de l’Agneau, peuvent entrer dans le lieu le plus élevé et le plus saint de tous, le royaume où l’on trouve la vie éternelle. […] Les ordonnances accomplies à travers le voile de l’ancien temple sont à la similitude de ce que le Christ va faire, et une fois qu’il l’a fait tous les hommes ont la possibilité de franchir le voile et d’entrer dans la présence du Seigneur afin d’hériter l’exaltation » 

    La déchirure du voile du temple à la mort du Christ nous apprend que, grâce à l’expiation de Jésus-Christ, nous pouvons tous entrer dans la présence de Dieu si nous nous repentons.

    1. Réponds aux questions suivantes dans ton journal d’étude des Écritures :

      1. Comment l’expiation de Jésus-Christ nous permet-elle de retourner en la présence de Dieu ?

      2. Que devons-nous faire pour être dignes de demeurer éternellement avec notre Père céleste ?

    Matthieu 27:52-66 donne plus de détails sur ce qui est arrivé après la mort de Jésus. Remarque que Matthieu rapporte que c’est « après la résurrection de Jésus » (Matthieu 27:53 ; italiques ajoutés) que de nombreux justes qui étaient morts sont aussi ressuscités et sont apparus à un grand nombre de personnes à Jérusalem.

    Après la mort de Jésus, Joseph d’Arimathée, riche disciple, « demanda le corps de Jésus » (Matthieu 27:58 ; voir également Jean 19:39). Des disciples enveloppent le corps du Sauveur dans un linceul blanc et le déposent dans le tombeau qui appartient à Joseph d’Arimathée, et une grande pierre est roulée à l’entrée. Sur l’insistance des principaux sacrificateurs et des pharisiens, Pilate ordonne de placer des gardes pour surveiller la tombe, et l’on scelle la pierre. D’après Matthieu 27:63-64, pourquoi les principaux sacrificateurs et les pharisiens souhaitent-ils cela ?

    Matthieu 28

    JÉSUS-CHRIST RESSUSCITE ET APPARAÎT À DE NOMBREUSES PERSONNES

    D’après Matthieu 28:1-5, à l’aube du premier jour de la semaine, ou le dimanche, Marie de Magdala et une autre femme du nom de Marie se rendent au tombeau. Matthieu 28:2 déclare qu’elles voient un ange.

    Lis Matthieu 28:6-7 en y cherchant ce que l'ange dit aux femmes.

    Matthieu 28:8-10, 16-18 nous apprend que les femmes vont dire aux disciples ce qu’elles ont vu et entendu. En chemin, Jésus leur apparaît et les femmes « s’approch[ent] pour saisir ses pieds, et elles se prostern[ent] devant lui » (Matthieu 28:9). Plus tard, lorsque les disciples obéissent aux paroles des femmes et se rendent en Galilée, le Sauveur leur apparaît également. Pour découvrir d’autres apparitions de Jésus avant son ascension, consulte l’Harmonie des Évangiles.

    Lis Matthieu 28:19-20 en y cherchant ce que le Sauveur commande aux apôtres de faire.

    Le commandement du Sauveur à ses apôtres nous apprend que lorsque nous obtenons le témoignage de Jésus-Christ, nous avons la responsabilité de témoigner de lui aux autres.

    1. Fais les tâches suivantes dans ton journal d’étude des Écritures :

      1. Indique au moins trois façons dont tu peux témoigner de Jésus-Christ aux autres. Puis choisis une des façons et fixe-toi le but de chercher à témoigner de Jésus-Christ .

      2. Réponds à la question suivante : En prenant en compte ce que le Sauveur dit dans Matthieu 28:19-20, que peux-tu faire pour te préparer à faire une mission ?

    2. Écris ce qui suit en bas des tâches d’aujourd’hui dans ton journal d’étude des Écritures :

      J’ai étudié Matthieu 27-28 et j’ai terminé cette leçon le (date).

      Questions, pensées et idées supplémentaires dont j’aimerais parler à mon instructeur :

     

    « Parce que vous êtes unique !Le tabernacle »
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter