• "Tu n'es pas seul!" Leçon de lectionnaire de Jean 15: 26-27, 16: 4b-15

    Cette leçon biblique gratuite est basée sur Jean 15: 26-27, 16: 4b-15, lorsque Jésus parle aux disciples de la venue du Saint-Esprit. Elle est conçue pour l'église des enfants ou l'école du dimanche. Modifiez-la s'il vous plaît le mieux possible pour votre ministère.

    Activité d'ouverture - Vous n'êtes pas seul! - Travailler ensemble 

    Fournitures - bandeaux, jeu de cartes

    Bandez les yeux de chaque enfant et donnez-lui cinq cartes à jouer. Donnez-leur ensuite une minute pour construire une maison à quatre pans et un toit.

    Pour le tour suivant, associez-les ensemble, un enfant en tant que bâtisseur aux yeux bandés et l'autre en tant qu'entraîneur aux yeux bandés. Les seules règles sont que l'entraîneur ne peut pas toucher les cartes et le constructeur ne peut pas toucher son bandeau.

    Puis défiez-les d'utiliser toutes les dix de leurs cartes combinées pour construire une maison à deux étages.

    Leçon - Vous n'êtes pas seul! 

    Était-ce difficile à faire? Était-ce plus facile lorsque vous aviez un partenaire pour vous aider?

    Certaines personnes ne veulent pas avoir à écouter quelqu'un d'autre. Ils veulent le faire eux-mêmes!

    Le seul problème est que parfois nous avons vraiment besoin d'aide. Même si nous ne voulons pas l'admettre.

    J'aime voir comment nos entraîneurs ont pu aider. Il y a tellement de façons d'aider dans ce jeu. Ils pourraient vous dire quoi faire ensuite, par exemple «Déplace-toi lentement à ta droite» ou «Ne le lâche pas, ce n'est pas encore prêt!"

    Ou, ils pourraient réellement guider vos mains. Les entraîneurs ne peuvent pas toucher les cartes, mais cela ne signifie pas qu'ils ne peuvent pas utiliser leurs mains. Ils devaient juste travailler avec vous pour aider vos mains à faire ce dont ils avaient besoin.

    Ensuite, il y a mon préféré. Les entraîneurs pourraient vous enlever votre bandeau. Sérieusement, c'était aussi simple que cela. Nos constructeurs ne pouvaient pas le faire, mais nos entraîneurs le pouvaient. Et cela fait une ENORME différence dans ce que vous pouvez faire. De cette façon, vous pouvez savoir où sont les choses ou quand elles vont tomber.

    Dieu nous a donné un entraîneur extraordinaire pour nous aider. Il est avec nous pour les bonnes choses et les moins bonnes. Savez-vous qui c'est? Découvrons-le!

    Pour notre leçon d'aujourd'hui, je vais avoir besoin de beaucoup d'aide.

    Chaque fois que vous dites «je voudrais avoir Jésus avec moi», j'ai besoin que vous disiez «Tu n'es pas seul!".

    Etes-vous prêts?

    J'aimerais avoir Jésus avec moi. {Tu n'es pas seul!} 
    J'aimerais qu'il soit à mes côtés. 
    Je souhaite qu'il puisse me serrer dans ses bras. 
    Je souhaite que ses bras soient grands ouverts.

    J'aimerais avoir Jésus avec moi. {Tu n'es pas seul!} 
    J'aimerais pouvoir l'entendre enseigner. 
    Je souhaite qu'il me parle fort.
    J'aimerais pouvoir le voir prêcher.

    J'aimerais avoir Jésus avec moi. {Tu n'es pas seul!} 
    Je souhaite qu'il soit toujours en vue. 
    J'aimerais pouvoir le voir clairement. 
    Je souhaite qu'il soit là jour et nuit.

    J'aimerais avoir Jésus avec moi. {Tu n'es pas seul!} 
    Je souhaite qu'il puisse aider quand c'est rude. 
    Je souhaite qu'il ne me quitte jamais. 
    J'aimerais qu'il soit ici en ces temps difficiles.

    Chaque fois que je souhaite que Jésus soit avec moi, 
    J'entends les mots "Tu n'es pas seul!" 
    Il a envoyé un coach pour me guider. 
    Le Saint-Esprit appelle mon coeur à la maison.

    Je ne pourrai peut-être pas le voir, 
    Mais il est avec moi chaque instant chaque jour. 
    Je lui ai demandé de venir vivre en moi, 
    Maintenant, le Saint-Esprit est là pour rester.

    C'est le Saint-Esprit! C'est notre coach!

    Et alors que nous célébrons la Pentecôte, nous célébrons le fait que Dieu nous a envoyé notre coach personnel pour nous guider dans la vie. Le Saint-Esprit est venu vers les disciples peu après le retour de Jésus au ciel, et chaque fois que vous demandez à Dieu de vous pardonner et d'accepter le sacrifice de Jésus, le Saint-Esprit vient et habite en vous. Ensuite, il sera toujours là, chaque fois que vous aurez besoin de lui.

    Activité A - Vous n'êtes pas seul! - défi verset biblique

    Fournitures - bibles 
    Verset - Jean 16:13

    Distribuez des bibles aux étudiants. Les bibles doivent être fermées et posées sur la table, face visible, devant chaque enfant. Demandez aux enfants de regarder le verset biblique de cette semaine. Lorsque chaque enfant trouve le verset, demandez-lui de coller un doigt dessus et de lever doucement l'autre main. Le premier à trouver le verset doit le lire au reste de la classe.

    Aidez les jeunes enfants et les nouveaux enfants à trouver le verset en suivant ces étapes.

    Recherchez dans la table des matières le livre que vous recherchez. Faites un effort pour leur montrer si cela se trouve dans l'Ancien Testament ou dans le Nouveau Testament pour les aider à l'avenir. Ouvrez ensuite la Bible au numéro de page indiqué dans la table des matières.

    Montrez-leur les gros chiffres dans le texte, appelés chapitres. Feuilletez les pages jusqu'à ce que vous trouviez le grand numéro de chapitre que vous recherchez. 
    Puis, parcourez le texte en indiquant les plus petits numéros de verset jusqu'à ce que vous trouviez le bon numéro.

    Activité B - Vous n'êtes pas seul! - Perdu sans toi labyrinthe 

    Fournitures - bandeaux, chaises, tables et / ou autres objets volumineux

    Préparation avant la classe - Avant le cours, organisez un parcours d'obstacles ou un labyrinthe. Rendez-le facile à faire de petites modifications.

    Avant d'aller au labyrinthe, bandez les yeux de chaque enfant avec un bandeau. Puis leur permettre de tenter le labyrinthe sans aucune aide. Ensuite, placez les enfants par paires, en bandant les yeux d'un des enfants de chaque paire. Ensuite, demandez à leur coach de se tenir au bout du labyrinthe. Après que chaque paire soit partie, bander les yeux de son coéquipier opposé et rejouer. (Modifiez légèrement le labyrinthe pendant que vous jouez afin de le conserver pour les futurs joueurs.)

    Rappelez-leur que Jésus nous a envoyé le Saint-Esprit pour être notre entraîneur, et lorsque nous luttons, tout ce que nous avons à faire est de lui demander de nous guider.

    Prière de clôture - Vous n'êtes pas seul! 

    Avant de partir, demandez à un volontaire de prier pour la classe et encouragez-le à remercier Dieu d'avoir envoyé le Saint-Esprit nous guider à travers la vie.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Cette leçon continue notre programme pour les enfants d'âge préscolaire sur la connaissance de Jésus. Chaque leçon est basée sur un passage de l'évangile de Marc. Vous pouvez lire l' introduction de la série pour plus d'explications et des liens vers les autres leçons.

    Cette leçon particulière est tirée de passages de Marc 15 où Jésus est tué sur une croix. Cela peut être un concept sensible et effrayant pour les jeunes enfants. Malgré tout, il est important de savoir combien cela a coûté à Jésus de payer pour les péchés de son peuple et d'obtenir le pardon parfait pour tous ses disciples.

    Passage biblique : Marc 15: 16-47 
    Titre de la leçon biblique: Jésus est crucifié 
    Groupe d'âge cible: 4-5 ans (préscolaire et maternelle) 
    Durée cible: 40 minutes 
    Contexte pédagogique original: école du dimanche préscolaire 
    Leçon biblique:
    Qu'est-ce que vous en pensez? Nous aimons lire vos idées pour améliorer le plan de leçon. Laisser un commentaire ou une suggestion pour cette leçon.

    Idée exégétique : Jésus est crucifié.

     

    Idée pédagogique : Jésus meurt sur la croix, prenant notre péché sur ses épaules.

    Objectif cognitif : les enfants d’âge préscolaire sauront qu’ils peuvent obtenir un pardon complet de leurs péchés par la mort de Jésus sur la croix.

    But affectif : les enfants d’âge préscolaire ressentiront un grand amour pour Jésus qui a tant souffert pour nous.

    But comportemental : les enfants d’âge préscolaire loueront Jésus par le chant et la prière, et mémoriseront sa Parole.

    Verset à mémoriser: Colossiens 2: 13-14, «Vous étiez morts à cause de vos péchés… alors Dieu vous a rendu vivant avec Christ, car il a pardonné tous nos péchés. Il a enlevé le procès-verbal des charges retenues contre nous en le clouant sur la croix. » (paraphrasé)

    Aperçu de la leçon

    1. Susciter la curiosité (10 minutes) Description: Découvrez les croix. Fournitures: tenues bibliques, croix en bois.
    2. Dieu révélé (15 minutes) Description: Écoutez le passage de la Bible. Fournitures: Bible
    3. Poursuite personnelle (10 minutes) Description: Nil pèche à la croix, adorez le Seigneur par le chant, activité optionnelle. Fournitures: chanson La puissance de la croix chantée par Stuart Townend (lien trouvé dans la section ci-dessous), clous ou clous, marteau, croix en bois, petits carrés de papier, * craie, seau d'eau
    4. Savoir quotidien (7-10 minutes) Description: Mémorisez la Parole de Dieu, priez. Fournitures: Fiches avec le vers de mémoire écrit pour chaque parent.

    * Pour activité optionnelle. Voir la description ci-dessous.

    ** Avant que les enfants arrivent, préparez les vêtements bibliques.

    1. Susciter la curiosité   (5 minutes)

    • Tenez la croix en bois.
    • DEMANDEZ: Est-ce que l'un d'entre vous sait ce que c'est? Ceci est une croix. (Faites-la circuler, encouragez-les à sentir le bois.) Permettez-moi de vous rappeler à quoi servent les croix. À l'époque de la Bible, des personnes qui avaient commis de très mauvaises choses (des criminels) étaient tuées sur des croix. C'est une façon horrible d'être puni. Les criminels seraient obligés de porter leur croix à l'endroit où ils seraient suspendus. Tous ceux qui les ont vus savaient qu'ils avaient fait quelque chose de très mauvais. Ce serait très embarrassant ou honteux pour les criminels. Ensuite, ils seraient cloués à la croix par les mains et les pieds. Est-ce que quelqu'un sait pourquoi la croix est importante pour les chrétiens? (Jésus est mort sur la croix.) Jésus était-il une mauvaise personne? A-t-il fait de mauvaises choses? (Non et non.) Jésus n'a pas mérité de mourir sur la croix, mais il l'a fait à cause de son grand amour pour nous et pour Dieu le Père. C'était le plan de Dieu depuis le tout début. Puisque Jésus est mort sur la croix, nous pouvons être pardonnés de notre péché et avoir une relation avec lui.

    2 Dieu révélé (10 minutes)

    • DITES: Aujourd'hui, notre leçon se trouve dans le chapitre 15 de Marc. C'est la Bible. C'est la parole de Dieu. Il l'a écrit, alors nous savons que tout est vrai. Jésus a été battu, on a craché sur lui et on l'a ridiculisé. Il souffre beaucoup physiquement et sait qu'il mourra bientôt. C'est une histoire très triste, mais cela nous aide à aimer Jésus encore plus quand nous voyons la douleur qu'il a subie pour que nos péchés nous soient pardonnés.
    • DITES: Après s'être moqués de lui, les soldats l'ont emmené se faire crucifier. Jésus était très faible d'avoir été battu. Il est tombé en portant la croix. C'était plus grand que Jésus et très très lourd. Un homme nommé Simon a été obligé de la porter pour Jésus. Puis ils l'ont emmené le crucifier. Ils ont amené Jésus dans un endroit appelé Golgotha. Pouvez-vous dire Golgotha? Cela signifie «la place du crâne». Ici, ils ont crucifié Jésus-Christ, le Fils de Dieu, le roi des Juifs. Ils l'ont cloué à la croix et l'ont soulevée pour que tous puissent la voir. Il était environ neuf heures du matin. Deux criminels ont également été crucifiés en même temps que Jésus, l'un à sa gauche et l'autre à sa droite. Tous ceux qui passaient près de Jésus lui crièrent des choses méchantes: «Alors! Tu vas détruire le temple et le reconstruire en trois jours. Descends de la croix et sauve-toi! » Les prêtres se moquèrent de lui en se disant:« Il a sauvé les autres, mais il ne peut pas se sauver lui-même! Que son Messie, ce roi d'Israël, descende maintenant de la croix, afin que nous puissions voir et croire! » Marc nous dit que ceux qui le crucifiaient ont également lancé (comme si vous jetiez vos paroles, crier) des insultes à Jésus.
    • À midi, le ciel s'est soudainement assombri sur toute la terre! (Éteignez la lumière) Il est resté noir pendant trois heures. Et à trois heures de l'après-midi, Jésus s'écria d'une voix forte: «Eloi, Eloi, lema sabachthani?» (Ce qui signifie «mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?»). Après cela, avec un grand cri, Jésus prit son dernier souffle. (Allumer la lumière)
    • Le rideau du temple s'est déchiré en deux de haut en bas! Et quand le centurion, qui se tenait devant Jésus, vit comment il était mort, il dit: «Cet homme est sûrement le Fils de Dieu!» Ce soir-là, un homme nommé Joseph a demandé s'il pouvait avoir le corps de Jésus. Il l’a enlevé de la croix, l’a enveloppé dans un linge et l’a placé dans un tombeau taillé dans le roc. Il a roulé une pierre contre l'ouverture de la tombe.
    • C'est la partie la plus triste de la vie de Jésus! Mais rappelez-vous qu'il n'est pas resté mort! Il a vaincu la mort et le péché! Nous en apprendrons plus à ce sujet la semaine prochaine.

    3. Poursuite personnelle (15 minutes)

    • Distribuez des petits carrés de papier à chaque enfant .
    • DITES : Nous sommes des pécheurs. Il est impossible pour aucun de nous de ne pas pécher. Le péché est tout ce que nous faisons pour désobéir à Dieu. Quels sont les péchés avec lesquels nous luttons tous tous les jours? (Ecrivez leurs réponses au tableau. Par exemple, colère, mensonge, égoïsme, désobéissance des parents, etc.) Quand Jésus est mort, il est mort pour nos péchés. Nos péchés nous rendent coupables. Jésus a enlevé le récit de nos péchés quand il a été cloué à la croix. Il a pris la peine, nous n'avons donc plus besoin d'être coupables. Je veux que vous écriviez un péché avec lequel vous vous battez tous les jours et pliez votre morceau de papier. Puis, un à la fois, je vais vous aider à bien comprendre cette croix.
    • Après cette activité, amenez les enfants à chanter Le pouvoir de la croix , chanté par Stuart Townend

    • DITES: Nous sommes pardonnés à la croix parce que Jésus a choisi d'être obéissant et de mourir pour nous. Prions ensemble pour Lui maintenant. (Dans votre prière, communiquez votre grand amour pour Jésus à cause de son grand sacrifice. Louez-le pour l'espoir que nous avons parce qu'il n'est pas resté mort, mais qu'il est reven à la vie. Tous les croyants seront un jour avec lui pour toujours.)
    • FACULTATIF : Emmenez les enfants dehors. Écrivez «coupable» sur le trottoir. DITES: Avant de croire en Jésus et à ce qu'il a fait pour nous, notre cœur se dit COUPABLE à cause de notre péché.
    • Donnez à chaque enfant à tour de rôle de jeter un seau sur la craie. Si cela se lave la première fois, écrivez-le à nouveau et laissez-les tous la chance de le laver.
    • DEMANDEZ: Qu'est-ce qui s'est passé lorsque vous avez vidé l'eau sur la craie? (Laissez-leur le temps de répondre.)
    • DITES: Quand nous croyons et croyons en Jésus qui est et ce qu'il a fait sur la croix, il lave nos péchés, comme si cette eau lavait complètement la craie. Et non seulement nous sommes maintenant libérés de nos péchés, nous sommes rendus justes par Jésus, comme si nous n'avions jamais péché! C'est une nouvelle incroyable! Grâce à Jésus, nous pouvons vivre une vie sans péché et connaître Dieu comme un ami! (Ramenez les enfants à l'intérieur pour mémoriser les Écritures.)

    4. Connaissance quotidienne (10-15 minutes)

    • DITES: Il est très important pour nous de connaître la Parole de Dieu, car elle nous permet de connaître sa volonté. Cela nous aide également à nous rappeler ce que le Christ a fait pour nous et pourquoi c'est important. Aujourd'hui, nous allons mémoriser Colossiens 2: 13-14: «Tu étais mort à cause de tes péchés… alors Dieu t'a rendu vivant avec Christ, car il a pardonné tous nos péchés. Il a enlevé le procès-verbal des charges retenues contre nous en le clouant sur la croix. » (paraphrasé)
    • Priez ensemble Rappelez-vous la sobriété de la leçon mais la joie de la résurrection de Jésus et de notre rédemption.
    • Rappelez aux parents combien il est important pour eux d'aider leurs enfants à réviser leurs versets tout au long de la semaine. Encouragez-les à mémoriser le verset avec leurs enfants. Fournissez à chaque parent une carte de correspondance sur laquelle est écrit Colossiens 2: 13-14.

     

    Aides visuelles

    Leçon biblique préscolaire: Jésus est crucifié Leçon biblique préscolaire: Jésus est crucifié Leçon biblique préscolaire: Jésus est crucifié
    Leçon biblique préscolaire: Jésus est crucifié Leçon biblique préscolaire: Jésus est crucifié Leçon biblique préscolaire: Jésus est crucifié
      Leçon biblique préscolaire: Jésus est crucifié Leçon biblique préscolaire: Jésus est crucifié
    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Leçon

    Cette leçon continue notre programme pour les enfants d'âge préscolaire sur la connaissance de Jésus. Chaque leçon est basée sur un passage de l'évangile de Marc. Vous pouvez lire l' introduction de la série pour plus d'explications et des liens vers les autres leçons.

    Cette leçon particulière est tirée de passages de Marc 14 et 15 où Jésus est en procès. Les enfants d'âge préscolaire découvriront que Jésus a beaucoup souffert pour les aider à venir à Dieu. Jésus a beaucoup souffert dans l'obéissance au Père afin que nous puissions être pardonnés et réconciliés avec Lui.

    Passage de la Bible : Marc 14: 53-65; 15: 1-20 
    Titre de la leçon biblique: Jésus à l'épreuve 
    Groupe d'âge cible: 4-5 ans (préscolaire et maternelle) 
    Durée cible: 40 minutes 
    Contexte pédagogique original: école du dimanche préscolaire 
    Leçon biblique: 
    Qu'est-ce que vous en pensez? Nous aimons lire vos idées pour améliorer le plan de leçon. Laissez un commentaire ou une suggestion pour cette leçon.

    Connaître Jésus à travers le livre de Marc: Leçon 29 (40 minutes)

     

    Ecriture : Marc 14: 53-65; 15: 1-20

    Idée exégétique : Jésus subit un procès injuste, il est battu, on se moque de lui et il est emmené pour être crucifié.

    Idée pédagogique : Jésus a beaucoup souffert dans l'obéissance au Père afin que nous puissions être pardonnés et réconciliés avec Lui.

    Objectif cognitif : les enfants d’âge préscolaire sauront que Jésus a souffert pour nous libérer de l’esclavage du péché.

    But affectif : les enfants d’âge préscolaire ressentiront un grand amour pour Jésus.

    But comportemental : les enfants d’âge préscolaire mémoriseront la Parole de Dieu et le loueront par des chants.

    Verset à mémoriser : Jean 8:32, "Alors vous saurez la vérité et la vérité vous affranchira."

    Aperçu de la leçon

    1. Susciter la curiosité (10 minutes) Description: Discutez sur le fait de se moquer. Fournitures: tenues bibliques.
    2. Dieu révélé (15 minutes) Description: Écoutez le passage de la Bible. Fournitures: Bible
    3. Poursuite personnelle (10 minutes) Description: Activité de Jacques a dit, adorer le Seigneur par des chants, prier, dessiner des images de Jésus. Fournitures: chanson Le pouvoir de la croix chantée par Stuart Townend (lien dans la section ci-dessous).
    4. Savoir quotidien (7-10 minutes) Description: Mémorisez la Parole de Dieu. Fournitures: Fiches avec le vers de mémoire écrit pour chaque parent.

    ** Avant que les enfants arrivent, préparez les vêtements bibliques.

    1. Susciter la curiosité (5 minutes)

    DEMANDER: Est-ce que l'un de vous sait ce que signifie se moquer de quelqu'un? (Laissez-leur le temps de répondre.) Se moquer, c'est attaquer quelqu'un avec ses mots, souvent en l'imitant ou en se moquant d'eux. Notre leçon d'aujourd'hui est très triste. Jésus a été arrêté et il est sur le point d'être jugé comme une personne qui a fait quelque chose de mal, comme un criminel. Jésus était-il un criminel? A-t-il fait quelque chose de mal? Pensez-vous qu'ils seront justes envers Jésus? Ouvrons la Parole de Dieu et découvrons cela ensemble!

    2 Dieu révélé (10 minutes)

    * Note: Je ne demande pas aux enfants de reconstituer cette histoire à cause de la violence et de la tristesse de celle-ci alors que Jésus est battu, moqué et emmené pour être crucifié.

    DITES: Notre histoire se trouve dans les chapitres 14 et 15 de Marc (montrez-les dans votre Bible). Ouvrez les oreilles et fermez la bouche pour pouvoir écouter attentivement pendant que je te raconte l'histoire!

    Jésus vient d'être arrêté… Ils ont emmené Jésus chez le souverain sacrificateur; et tous les principaux sacrificateurs, les anciens et les scribes s'assemblèrent. À présent, tous ces hommes essayaient sans cesse de convaincre quelqu'un d'accuser Jésus d'un crime afin de le mettre à mort, mais ils ne trouvaient personne. Beaucoup de gens inventaient des histoires sur Jésus, mais leurs histoires ne correspondaient pas, il était donc clair qu'ils mentaient. Mais Jésus ne s'est pas défendu, même si les histoires n'étaient pas vraies. Le souverain sacrificateur se leva et interrogea Jésus en disant: «Pourquoi ne réponds-tu pas? Comment vas-tu réagir à ces histoires que ces gens racontent contre toi? » Mais Jésus se tut et ne répondit pas. Le souverain sacrificateur l'interrogea à nouveau: «Es-tu le Christ, le Fils du Béni?». Cette fois, Jésus répondit et dit: «Je le suis. et vous verrez LE FILS DE L'HOMME ASSIS À LA DROITE DU POUVOIR ET VENANT AVEC LES NUAGES DU CIEL. » Cela rendit le souverain sacrificateur très fâché! Il a commencé à déchirer ses vêtements et a déclaré: «Nous n'avons plus besoin de témoins! Vous avez entendu ses mensonges! Qu'en pensez-vous? » Et tous le condamnèrent à mériter la mort. Certains ont commencé à lui cracher dessus, à lui bander les yeux et à le battre à coups de poing. Ils lui ont dit: "Prophétise!" Et les officiers l'ont giflé au visage.

    Ces hommes ne pourraient crucifier Jésus sans permission même s'ils le condamnaient comme coupable. Ils l'ont emmené chez le chef de leur pays, un homme nommé Pilate. Il a interrogé Jésus, lui demandant s'il était le roi des Juifs, et Jésus a répondu: "C'est comme tu le dis." Puis Pilate lui a posé des questions sur toutes les histoires que les gens avaient inventées, mais Jésus ne s'est pas défendu lui-même! Il était silencieux. Pilate ne l'a pas trouvé coupable! Pourtant, les prêtres voulaient tous que Jésus meure. Pilate ressentait beaucoup de pression de la part de tant de personnes voulant que Jésus soit crucifié. Même s'il savait que Jésus était innocent, il a laissé les gens demander à Jésus de le crucifier.

    Jésus a été fouetté très durement. Puis les soldats l'ont emmené dans le palais. Ils l'ont habillé de pourpre et après avoir tordue d'une couronne d'épines, ils l'ont mise sur lui. Ils ont prétendu le louer en disant: «Salut, roi des Juifs!» Ils ont continué à frapper sa tête avec un roseau et à cracher sur lui. Ils s'agenouillèrent et s'inclinèrent devant lui, se moquant de lui. Après qu'ils se soient moqués de lui, ils lui ont enlevé la robe violette et ont remis ses propres vêtements. Et ils l'emmenèrent pour le crucifier.

    3. Poursuite personnelle (15 minutes)

    DITES : Wow. C'est une histoire triste! Notre Jésus a traversé tant de douleur et de souffrance. Et il ne s'est jamais défendu! Il leur a permis de mentir à son sujet et de le traiter comme un criminel. Ils se sont moqués de Jésus en l'appelant le «Roi des Juifs». Jésus était-il le Roi des Juifs? (Oui!) Il est notre roi aussi. Même s'ils se moquaient de ce que Jésus avait dit qu'il était, c'était la plus grande vérité qu'ils aient jamais connue. Plus tard, quand Jésus est sur la croix, ils lui disent que s'il était vraiment le Messie, il pourrait se sauver lui-même. Mais Jésus n'a pas choisi de se sauver lui-même; Il a choisi de nous sauver en mourant sur la croix.

    DEMANDEZ: Pourquoi pensez-vous que ces hommes ne croyaient pas en Jésus? (Laissez-leur le temps de répondre). C'est parce que ces hommes étaient des pécheurs, tout comme vous et moi. Ils étaient esclaves de leur péché. Nous ne sommes pas meilleurs qu'eux! Avant que Dieu change nos cœurs, nous sommes esclaves du péché. Jouons à un jeu qui vous aidera à comprendre ce que signifie être un esclave du péché.

    Joue à Jacques a dit avec vos enfants. Permettez-leur de jouer à tour de rôle et de jouer quelques tours.

    DITES: Dans ce jeu, vous devez faire ce que dit Jacques. De la même manière, les esclaves doivent faire ce que leur maître dit. Avant de croire en Christ, avant que Dieu change nos cœurs, nous sommes esclaves du péché. C'est comme si nous devions toujours obéir à nos pensées pécheuses. Tout en nous veut désobéir à Dieu tout le temps. Ces hommes dans l'histoire étaient encore esclaves du péché. Ils n'avaient pas été libérés et ils se moquaient du seul homme qui pouvait les libérer!

    DITES: Jésus a permis à ces hommes de se moquer de lui, de cracher sur lui et de le battre. Il aurait pu les arrêter à tout moment, mais il a choisi de souffrir et de mourir pour que nous puissions être libérés de notre péché. Sa mort est si puissante! Louons-le ensemble.

    Le pouvoir de la croix , chanté par Stuart Townend

    DITES: Nous sommes pardonnés à la croix, libérés de nos péchés, parce que Jésus a choisi d'être obéissant et de mourir pour nous. Prions-le ensemble maintenant. (Dans votre prière, communiquez votre grand amour pour Jésus à cause de son grand sacrifice. Louez-le pour l'espoir que nous avons parce qu'il n'est pas resté mort, mais qu'il est revenu à la vie. Tous les croyants seront un jour avec lui pour toujours.)

    4. Connaissance quotidienne (10-15 minutes)

    DITES: Il est très important pour nous de connaître la Parole de Dieu, car elle nous aide à nous rappeler ce que le Christ a fait pour nous et pourquoi c'est important. Aujourd'hui, nous allons mémoriser Jean 8:32, "Alors vous connaitrez la vérité et la vérité vous libérera." Voyons si nous pouvons créer des gestes de la main pour nous aider à nous souvenir de ce verset!

    Rappelez aux parents combien il est important pour eux d'aider leurs enfants à réviser leurs versets tout au long de la semaine. Encouragez-les à mémoriser le verset avec leurs enfants. Donnez à chaque parent une carte de correspondance sur laquelle est écrit Jean 8:32.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique