• Parabole des deux fils

    Vidéos

     

    Leçon

    Idée principale: Les citoyens du royaume des cieux font ce que la Bible commande, avec l'aide et la grâce de Dieu.

    Préparation de l'enseignant:

    • Lisez les références à la Bible, Jean 14:15, Matthieu 7: 21-23, 1 Corinthiens 7:19, Michée 6: 8 et Luc 17:10
    • Rassemblez: Bible; marqueurs effaçables à sec ou papier graphique et marqueurs; distribuer pour chaque enfant ; crayons à dessiner, marqueurs et crayons de couleur; ciseaux
    • Prenez le temps de méditer sur les Ecritures de cette semaine et de réfléchir à votre propre vie. Vivez-vous par «grâce bon marché»? Dites-vous que vous n'êtes chrétien que pour vivre d'une manière déplaisante pour Dieu, parce que vous savez que sa grâce couvre vos péchés? De quelle manière votre conduite ne correspond pas à votre discours? De quelle manière pouvez-vous être plus obéissant au Christ cette semaine?

    Références bibliques:

    • Matthieu 21: 28-32
    • Psaume 51: 5
    • Marc 12: 30-31
    • Jean 14:23
    • 1 Jean 2: 3-4
    • Exode 20: 3-17

    Jeu: Jacques a dit

    Jouez quelques tours simples de Jacques a dit. Demandez aux enfants de disposer d'un espace pour se déplacer. Appelez différentes commandes, telles que «Jacques a dit sautille sur un pied». De temps en temps, donnez une commande sans dire «Jacques a dit» devant elle. Si un enfant suit cette commande, il a perdu. Jouez jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un enfant. Laissez-les être «Jacques» ensuite.

     

    Message:

    Ouvrez dans la prière, puis dites: «C’est la sixième semaine que nous apprenons à propos des paraboles. Nous avons certainement beaucoup appris ces dernières semaines! Comme vous vous en souvenez, les paraboles sont des histoires que Jésus a racontées pour nous enseigner d'importantes leçons sur le Royaume des Cieux. Nous apprenons d'elles à quoi ressemble le ciel, à quoi ressemble Dieu et ce que nous devrions faire en tant que citoyens du ciel. 
    Dans l’Histoire des sols, nous avons appris que le message du Royaume des Cieux serait reçu différemment par différentes personnes. 
    Dans l'histoire du blé et des mauvaises herbes et du filet de pêche, nous avons appris que, lorsque Jésus reviendra, il séparera ceux qui croient en lui de ceux qui ne le croient pas. C'est donc notre travail que de dire à tout le monde son amour. 
    Nous avons appris que même les petites choses que nous faisons font une grande différence dans le Royaume des cieux dans l'histoire de la graine de moutarde et l'histoire de la levure. 
    Dans les histoires du trésor caché et de la perle, nous avons appris que le royaume des cieux vaut plus que tout au monde. 
    La semaine dernière, dans la parabole du serviteur impardonnable, nous avons appris qu'en tant que citoyens du Royaume des Cieux, nous devons pardonner aux autres quand ils nous ont fait du tort, parce que Jésus nous a pardonnés. 

    Les paraboles nous rappellent que nous représentons le Royaume des Cieux, nous représentons Jésus, partout où nous allons dans le monde. Dans la parabole d'aujourd'hui, nous continuerons à apprendre ce que nous sommes censés faire en tant que citoyens du Royaume des Cieux. Suivez-moi pendant que je lis de Matthieu 21: 28-32. Dans cette histoire, Jésus parle aux prêtres et aux anciens de Jérusalem.

    28 “Mais que pensez-vous de cela? Un homme avec deux fils a dit à son aîné: "Fils, va aujourd'hui travailler dans la vigne." 29 Le fils répondit: "Non, je n'irai pas", mais plus tard, il a changé d'avis et est parti quand même. 30 Alors le père dit à l'autre fils: "Va-t'en", et il dit: "Oui, monsieur, je le ferai." Mais il n'y est pas allé.

    31 «Lequel des deux a obéi à son père?» (Avant de continuer avec la parabole, laissez les enfants répondre.)

    Ils (les prêtres et les anciens) ont répondu: "Le premier."

    Ensuite, Jésus a expliqué sa signification: «Je vous dis la vérité, des collecteurs d’impôts et des prostituées corrompus entreront dans le Royaume de Dieu avant vous. 32 Car Jean-Baptiste est venu et vous a montré la bonne façon de vivre, mais vous ne l'avez pas cru, contrairement aux percepteurs et aux prostituées. Et même quand vous avez vu cela se produire, vous avez refusé de le croire et de vous repentir de vos péchés. ”

    La parabole de la semaine dernière a été racontées à des gens qui suivaient déjà Jésus. L'histoire d'aujourd'hui était destinée aux prêtres et aux anciens. Que savons-nous des prêtres et des anciens juifs du temps de Jésus? (Laissez les élèves répondre.) C'est vrai, ils n'étaient pas des gens formidables. Ils pensaient qu'ils avaient des privilèges spéciaux avec Dieu et qu'ils devaient aller au paradis à cause de cela. Ils pensaient être meilleurs que tout le monde et ne suivaient pas les commandements de la Bible. Au lieu de cela, ils ont inventé une série de règles idiotes, impossibles à suivre, et attendaient de tous que ceux-ci obéissent. Pourquoi pensez-vous que Jésus a dit cette parabole aux prêtres et aux anciens? (Permettez aux élèves de répondre.) Les prêtres et les anciens étaient comme le deuxième fils, qui disait qu'il ferait ce que son père lui avait demandé de faire, mais ne l'a pas fait ensuite. Ils avaient l'air d'être justes, mais ils n'aimaient pas, et n'obéissaient pas au Seigneur. À votre avis, à qui compare Jésus au premier fils de l'histoire? (Permettez aux élèves de répondre.) Le premier fils est comme les collecteurs d’impôts et les prostituées corrompus. Ces personnes étaient considérées comme les pires des pires de la société. Cela aurait choqué et offensé les prêtres et les anciens d'entendre que ces personnes, qu'ils considéraient comme de sales pécheurs, entreraient dans le Royaume de Dieu avant eux.

     

    Pourquoi pensez-vous que Jésus dit que ces gens, les plus bas de la société, entreront au Ciel avant les prêtres? Qu'ont-ils bien fait? (Laissez les enfants répondre.) Dans Matthieu 21:32, Jésus nous dit que ces pécheurs ont écouté Jean-Baptiste, qui est venu avant Jésus et a parlé du royaume des cieux. Ils vivaient une vie pleine de péché, mais quand Jean-Baptiste leur a dit de se repentir, ils l'ont fait. Qui peut me rappeler ce que signifie se repentir? (Permettre à un élève de répondre.) Se repentir signifie se détourner des mauvaises choses que nous faisons dans notre vie et commencer à faire les bonnes choses que Dieu attend de nous. Le premier fils de l'histoire n'a pas obéi à son père au début, mais il a changé d'avis, il s'est repenti et a obéi à son père. Le Psaume 51: 5 nous dit que nous sommes nés pécheurs. Nous sommes comme les percepteurs d'impôts et les prostituées dans l'histoire. Chacun de nous est plein de péché, nous avons tous dit à notre Père céleste «non», lorsqu'il nous demandait de faire quelque chose. Nous n'avons pas aimé Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme, de tout notre esprit et de toute notre force, et nous n'avons pas aimé notre prochain comme nous-mêmes. C'est ce que Dieu nous a appelés à faire dans Marc 12: 30-31 et nous ne le faisons pas toujours. Nous n'obéissons pas à Dieu.

    Mais est-ce que suivre Dieu importe vraiment? Ne suffit-il pas de croire que Jésus est mort pour nos péchés et de l'aimer? C'est quelque chose que beaucoup de gens croient aujourd'hui. Beaucoup de gens croient que nous entrons au ciel, que nous sommes sauvés de nos péchés simplement en croyant en Dieu et que nous ne devons rien faire d'autre. Éphésiens 2: 8 à 9 dit:  Dieu vous a sauvé par sa grâce quand vous avez cru. Et vous ne pouvez pas prendre le crédit pour cela; c'est un cadeau de Dieu. Le salut n'est pas une récompense pour les bonnes choses que nous avons accomplies, aucun de nous ne peut donc s'en vanter.» Nous sommes sauvés par grâce et nous ne pouvons rien faire pour gagner notre salut. Nous devenons citoyens du ciel lorsque nous croyons en Dieu. Il est très important de se rappeler que nous ne gagnons pas le paradis! Mais suffit-il de dire que nous croyons en Dieu? Est-ce que ça veut dire quelque chose quand nous disons que nous croyons que Jésus est mort pour nos péchés et que nous ne vivons pas des vies qui lui plaisent? Comment pouvons-nous dire que nous aimons Jésus et ne suivons PAS ses commandements? Faisons un exercice d'épée pour voir ce que Jésus a à dire à ce sujet. Supprimez tous les doigts et les signets de votre Bible et, quand je vous dirai, allez à Jean 14:23. Aller! (Lisez ou demandez à un étudiant de lire Jean 14:23.) «Jésus répondit: 'Tous ceux qui m'aiment feront ce que je dis. Mon père les aimera et nous viendrons nous installer chez chacun d'eux. '”Lorsque nous aimons vraiment quelqu'un, nous avons hâte de faire des choses qui lui plaisent. J'aime mon mari, je lui prépare donc ses plats préférés et regarde le football avec lui. Quelles sont les personnes dans ta vie que tu aimes? Comment montrez-vous que vous les aimez? (Faites une liste au tableau des réponses des enfants. Encouragez-les, si nécessaire, à inclure frères et sœurs, amis, enseignants, parents et autres membres de la famille.)

    C'est une bonne liste que nous avons faite! Alors, quand on aime quelqu'un, on fait des choses pour montrer qu'on l'aime. D'après le verset que nous venons de lire, que faisons-nous pour montrer à Jésus que nous l'aimons? (Permettez aux élèves de répondre.) Si nous aimons Jésus, nous faisons ce qu'il dit. La Bible est très claire sur ce point. 1 Jean 2: 3-4 dit: « Et nous pouvons être sûrs de le connaître si nous obéissons à ses commandements. 4 Si quelqu'un déclare «Je connais Dieu» mais n'obéit pas aux commandements de Dieu, il est un menteur et ne vit pas dans la vérité.» Voici la dure vérité: nous ne connaissons ni n'aimons vraiment Dieu que si nous suivons ses commandements. Allons-nous être parfaits à cela tout le temps? Bien sûr que non. Comme je l'ai dit, nous sommes tous des pécheurs et il faut la grâce de Dieu pour nous sauver. Une fois que nous recevons cette grâce dans nos vies, nous ne restons pas assis et continuons à mener une vie pécheresse. Nous faisons de notre mieux pour suivre les ordres de Dieu, comme le premier fils de notre parabole. Il a commencé par pécher et ne pas obéir à son père, puis il a obéi à son père. Le deuxième fils semblait vouloir obéir, mais pas du tout. Nous ne voulons pas être comme ça! Nous ne voulons pas simplement ressembler à de «bonnes personnes». Les citoyens du Royaume des cieux font ce que la Bible commande, avec l'aide et la grâce de Dieu.

    Comment pouvons-nous connaître Dieu afin de connaître les commandements qu'il veut que nous suivions? (Permettez aux élèves de répondre.) Nous allons à l'église, nous prions, nous passons du temps avec d'autres chrétiens, nous lisons des livres sur Dieu et nous lisons la Bible. Ce sont tous des moyens pour nous de savoir ce que Dieu attend de nous. Quelles sont les dix règles très importantes que Dieu veut que nous suivions, qui sont consignées dans Exode 20? (Permettez aux enfants de répondre avec les dix commandements. Ecrivez-les au tableau.) Les dix commandements sont les suivants: aimez Dieu plus que tout, ne donnez rien de plus important à votre vie que Dieu, respectez le nom de Dieu, reposez-vous le septième jour de la semaine, respectez vos parents, n'assassinez pas et ne blessez pas les gens, soyez fidèle à votre épouse, ne volez pas, ne mentez pas et soyez heureux avec ce que vous avez, ne soyez pas jaloux des autres les affaires des gens.

    Ce sont toutes de bonnes règles à suivre. Pourquoi pensez-vous que Dieu nous commande de faire ces choses? C'est être méchant? (Permettez aux élèves de répondre.) Bien sûr, Dieu n'est pas méchant. Il nous donne des règles à suivre car il sait que lorsque nous agissons de la sorte, nous vivrons mieux et plus heureux. Ces règles ont été créées pour nous parce que Dieu nous aime tellement et veut le meilleur pour nous. Les dix commandements peuvent sembler beaucoup à retenir, mais Jésus résume bien les commandements de Dieu quand il dit dans Marc 12: 30-31:   Et tu dois aimer le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. ' La seconde est tout aussi importante: "Aimez votre prochain comme vous-même". Aucun autre commandement n'est plus grand que ceux-là. » Nous montrons que nous croyons et aimons Dieu lorsque nous lui obéissons, et nous lui obéissons en le mettant d'abord dans nos vies et en aimant les autres.

    Terminez par la prière.

    Artisanat: Mini livre (à télécharger ici )

    Chaque semaine, les élèves réaliseront un mini-livre qui reprend la parabole en termes très simples. Ce sixième mini livre dans leur bibliothèque rappelle aux enfants comment obéir à Dieu comme des citoyens du Royaume des Cieux. Pour commencer, montrez comment plier le livre. Pliez-le long des lignes continues. Commencez par plier le côté long du côté long. Appuyez bien.Gardez-le plié, puis pliez-le en deux, pliez-le bien, puis pliez-le à nouveau en plissant bien.Maintenant, dépliez-le complètement et pliez-le en deux sur le côté le plus court, de sorte que la ligne pointillée au centre soit pliée en deux. Couper le long de cette ligne pointillée. Ne pas trop couper! Maintenant, déplie le papier et plie-le à nouveau en deux, cette fois d'un côté à l'autre. Maintenant pour la partie la plus délicate. Pincez les deux extrémités courtes du papier, le pli vers le haut. Rapprochez vos mains pour que la coupure au centre du papier s’ouvre. Vous devriez avoir un signe plus maintenant. La dernière étape consiste à appuyer sur toutes les pages pour que la couverture soit au-dessus. Écartez les pages et pliez tous les plis. Vous devrez peut-être utiliser un marqueur ou un crayon pour ces plis, car ils sont tous empilés les uns sur les autres. Maintenant que vous avez un petit livre, demandez aux enfants d'écrire leur nom sur la couverture. Lisez chaque page et demandez aux enfants de l’illustrer en conséquence.

     


     

    À retenir : Dieu est content de ceux qui font sa volonté. 

    Vocabulaire

    repentez-vous - changez d'avis, faites demi-tour

    Leçon Matthieu 21: 28-32 

    Chants: je veux être un ouvrier pour le Seigneur 


     

    Aides visuelles

     

    Activités

     

    Activité : Jouer à Jacques a dit. Accentuer la différence entre être un auditeur et un faiseur. 

    Bricolage: Assiette plate. Demandez aux élèves de dessiner des faces pour chaque fils de chaque côté de l'assiette.Demandez-leur de mettre un visage souriant sur un côté et notez que ce fils a fait le testament de son père. Froncez les sourcils de l'autre côté et marquez-le comme le fils qui n'a pas fait la volonté de son père. Vous pouvez demander aux élèves de les utiliser pour poser des questions vraies ou fausses. Tenez le smiley pour le vrai et froncez les sourcils pour le faux. 

    Vrai ou faux

    1. Les deux fils ont changé d'avis. V
    2. Le père a félicité les deux fils. F
    3. Si nous nous trompons, nous pouvons toujours changer. V
    4. Peu importe ce que nous faisons, tant que nous disons que nous allons le faire. F
    5. Nous devons obéir à notre Père qui est aux cieux. V

    Questions de révision (peuvent être utilisées avec le plateau de jeu ) 
     questions linguistiques

    1. Définir se repentir.
    2. De quel livre provient cette leçon?
    3. Définir obéir.

     questions d'activité

    1. Dirigez la classe dans une courte prière demandant à Dieu de nous pardonner pour des choses que nous n'avons pas faites.
    2. Jouez le rôle de l'homme qui a décidé d'obéir à son père.
    3. Dessinez un garçon obéissant à son père.

     questions d'émotion

    1. Que pensait le père à propos du fils qui obéissait?
    2. Que pensait le père du fils qui avait désobéi?
    3. Que ressent Dieu quand nous disons que nous lui obéissons et que non?

     questions d'application

    1. Qui nous demande de travailler pour lui?
    2. Que devrions-nous faire lorsque nous découvrons que nous désobéissons à Dieu?
    3. Est-ce suffisant de parler d'avoir raison?

     questions de fait

    1. Nommez 2 choses que Dieu vous a demandé de faire?
    2. Nommez une chose que vous saviez devoir faire mais que vous n'avez pas fait.
    3. Est-ce que Dieu nous a demandé de faire quelque chose que nous ne pouvons pas faire?

     questions de révision

    1. Comment pouvons-nous apprendre ce que Dieu veut que nous fassions?
    2. Qui nous aidera quand nous avons du mal?
    3. Que pouvons-nous faire pour nous aider lorsque nous sommes tentés de ne pas obéir?

    Travail de mémorisation

    • Jacques 1:22 "Mais soyez des faiseurs de la parole, et pas de simples auditeurs qui se trompent eux-mêmes."

    Demandez aux élèves (ou préparez) d’agir avec les mots du verset à mémoriser. Jouez le verset ensemble en groupe. Par exemple: pour ceux qui font, tout le monde fait semblant de marcher ou de travailler avec ses mains. Pour mot, les mains de coupe comme ils tiennent un livre. Pour les auditeurs, se tenir l'oreille; etc.

     

    Lettre de nouvelles

     

    « Ezekiel et la vallée des os secsParabole des talents »
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter