• Vidéos

     
     


    Pour le moniteur



    Leçon

    1_Parable des constructeurs sages et fousÉcriture de référence: Matthieu 7: 24-29

    Emphase suggérée: Lisez la bible et faites ce qu’elle dit.

    Verset à mémoriser: «Tous ceux qui entendent ces paroles et les mettent en pratique sont donc comme un sage qui a bâti sa maison sur le rocher.» ( Matthieu 7:24 )

    1 étude de fond_BBB 2 histoire introduction_bbb 3 Raconter l'histoire_BBB 4 questions d'examen_BBB 5 activités d'apprentissage_BBB 6 Autres ressources en ligne_BBB

    Résumé de l'histoire:

    Tous ceux qui entendent la parole de Dieu construisent une maison. Celui qui entend la parole de Dieu mais ne fait pas ce qu'il dit, est comme un constructeur insensé qui bâtit sa maison sur le sable. Cette maison sera écrasée lors d'une tempête. Celui qui entend la parole de Dieu et y obéit, est comme un homme sage qui construit sa maison sur un rocher solide. Cette maison résistera à toute tempête. Les gens sages fondent leur foi sur le fondement de la parole de Dieu. Cette foi résiste aux tempêtes de la vie.

    Étude de fond:

    Une parabole est une histoire à deux niveaux de signification. Au niveau littéral, l’histoire est simple et le sens clair. Au niveau figuratif, l'histoire représente des situations plus profondes et souvent spirituelles. Parfois, Jésus utilisait des paraboles pour aider les gens à comprendre plus facilement les leçons spirituelles. Parfois, il parlait en paraboles pour que les croyants puissent comprendre mais que les ennemis de l'Évangile ne le puissent pas ( Luc 8:10 ).

    Jésus a raconté la parabole des bâtisseurs sages et fous à la fin du sermon sur la montagne. Il s'est assuré que son public comprenait le sens en l'expliquant. Après tous les enseignements du sermon, il était important que les gens comprennent que simplement écouter ses paroles ne suffisait pas.

    Dans le récit de cette parabole par Luc ( Luc 6: 47-49 ), Jésus commence par poser la question suivante: «Pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur, et ne faites-vous pas ce que je dis? », Tel est le vrai sujet de cette leçon. Nous ne pouvons pas simplement dire que nous sommes chrétiens, aller à l'église ou lire la Bible sans faire ensuite ce que dit la parole de Dieu. Ce genre de vie ne résistera pas aux problèmes qui se posent à nous dans la vie.

    Dans la région de la Palestine, il y avait de basses vallées et des ravins qui avaient été exposés à l'eau de pluie et de tempête. Lors de fortes pluies, ces rivières devenaient gonflées et emportaient tout. Un constructeur insensé construirait sa maison sans se soucier de la nature des fondations. Il aurait peut-être aimé l'aspect du chantier. Peut-être a-t-il décidé d'ignorer les avertissements des personnes ayant vécu les inondations passées.

    C'est ainsi que nous vivons nos vies si nous ne les vivons pas selon la parole de Dieu. Nous faisons juste ce qui se sent bien à l'époque. Nous n'écoutons pas les avertissements ou nous ignorons la sagesse de Dieu. Il y a beaucoup de gens qui construisent leur vie sur un sable mouvant. Ils peuvent écouter des sermons et des cours de Bible, mais ils ne vivent pas selon ce que dit la Bible.

    Le sage constructeur, en revanche, planifie soigneusement sa maison. Il enquête sur le chantier pour s’assurer qu’il soutiendra son immeuble. Il évalue le sol et l'élévation pour s'assurer qu'il n'y a pas de risque d'inondation. Il écoutera les avertissements de ceux qui connaissent la région. Il construit avec confiance et sachant que sa construction durera.

    Nous pouvons vivre nos vies avec confiance quand nous vivons selon la parole de Dieu. Il ne s'agit pas seulement d'écouter ou de parler, mais bien de faire! 
    Autres Écritures à considérer:

    • 1 Corinthiens 3: 9-15
    • 1 Timothée 6: 17-19
    • Jacques 1: 22-25

    Manière d'introduire l'histoire:

    «Qui connaît l'histoire de Boucle d'or et des Trois Ours? L'histoire raconte l'histoire d'une petite fille entrant dans la maison d'un étranger alors qu'elle n'était pas chez elle. Elle a eu très peur quand les ours sont venus à la maison! Quelle est la leçon que nous tirons de Boucle d'or et des Trois Ours? La leçon est que nous ne devrions jamais aller chez les gens quand ils ne sont pas chez eux. C'est une histoire simple sur les ours qui nous aide à comprendre une leçon importante.

    Parfois, Jésus voulait que les gens comprennent vraiment les leçons importantes. Si les leçons étaient difficiles, Jésus racontait parfois des histoires simples pour aider les gens à comprendre les choses difficiles à comprendre. Ces histoires s'appelaient des paraboles. Aujourd'hui, nous allons apprendre une parabole que Jésus a racontée. 

    L'histoire:

    Parfois, Jésus disait des paraboles aux gens. Une parabole est une histoire facile à comprendre, qui aide les gens à comprendre quelque chose de très difficile à saisir.

    Jésus a raconté une parabole à propos de deux hommes qui ont chacun décidé de construire une maison. Les deux hommes sont partis à la recherche de l'endroit idéal pour construire la maison.

    Le premier homme était très sage. Il réfléchit soigneusement au type de maison qu'il voulait construire. Il voulait une maison forte. En cas de vent fort ou de fortes pluies, il ne voulait pas que sa maison se brise ou s’efface. Ce sage savait que la fondation était la partie la plus importante de la maison. La fondation est la première chose qui est construite. C'est le bas de la maison. La fondation doit être solide et dure pour rendre la maison solide et dure.

    Le sage regarda partout et trouva l'endroit parfait. Il a trouvé un énorme rocher plat. Le rocher pourrait être la base de la maison. Le sage a fouillé et ébréché le rocher jusqu'à ce qu'il soit de la taille idéale pour sa maison. Puis il a construit sa maison sur le rocher.

    Après avoir terminé, il a vécu dans la maison. Plusieurs fois, des tempêtes sont venues chez lui. Les vents ont soufflé et les pluies sont arrivées mais le sage s'est assis confortablement dans sa maison. Il ne s’inquiétait pas de la tempête car il avait construit sa maison sur un rocher.

    Dans la parabole de Jésus, il a parlé de l'autre homme qui a construit une maison. Cet homme était idiot. Il n'a pas réfléchi au type de maison qu'il devrait construire. Il vient de trouver un endroit plat et commence à construire. Il a construit sa maison sur le sable. Les fondations continuaient de glisser et de glisser dans le sable, mais l'homme insensé s'en fichait. Il voulait juste construire une maison. 
    Quand l'homme insensé a fini sa maison, il a emménagé. Devinez ce qui s'est passé quand la première tempête est arrivée? Les vents ont soufflé et les pluies sont tombées et la maison de l'insensé s'est effondrée. Elle s'est effondrée parce qu'elle n'avait pas de fondement solide.

    Après que Jésus eut raconté la parabole, il expliqua aux gens ce que cette parabole voulait vraiment dire. Il a dit que le sage était comme quelqu'un qui écoutait les instructions de Jésus et qui les suivait. Les instructions de Jésus ont toujours raison. Quand une personne construit sa vie sur les paroles de Jésus, il construit une base solide. Il sera fort à l'intérieur.

    Le fou de la parabole ressemblait à quelqu'un qui avait écouté les instructions de Jésus mais ne les avait pas suivies. Une personne qui ne construit pas sa vie sur les paroles de Jésus n'aura pas de fondement solide. Il sera faible à l'intérieur.

    Les gens ont été surpris par la parabole que Jésus a enseignée. Ils étaient heureux qu'il rende les choses très faciles à comprendre. Sa parabole les a aidés à vouloir écouter plus de choses que Jésus avait à dire. La parabole leur donnait aussi envie de suivre les instructions de Jésus. 


    0_gnpi_039_parable_builders_1024
    Façons de raconter l'histoire:

    Cette histoire peut être racontée en utilisant une variété de méthodes. Restez toujours fidèle aux faits énoncés dans la Bible, mais aidez les enfants à comprendre son sens en utilisant des pièces de théâtre, des aides visuelles, une inflexion de la voix, des interactions et / ou des émotions de l'élève.

    Un diaporama et un ensemble d’illustrations pour cette histoire biblique peuvent être téléchargés directement de Images bibliques gratuites. Soyez sélectif. Chaque enseignant est unique, utilisez uniquement les illustrations qui correspondent le mieux à la façon dont vous racontez l’histoire dans cette leçon. Trop d'illustrations peuvent prêter à confusion. Éliminez donc toutes celles qui couvrent d'autres histoires ou des détails que vous ne souhaitez pas souligner dans cette leçon. 

    Questions de révision:

    1. Qu'est-ce qu'une parabole? Une histoire dans laquelle quelque chose qui est facile à comprendre est utilisé pour expliquer quelque chose qui est plus difficile à comprendre.
    2. Que doit faire une personne pour ressembler à l'homme sage qui a construit sa maison sur un rocher? Écoutez les paroles de Jésus et les mettre en pratique.
    3. Une personne qui entend les paroles de Jésus mais ne les met pas en pratique est comme un constructeur de maisons qui construit sa maison sur quoi? Le sable

    Activités d'apprentissage et bricolages:

    Activités:

    • Chantez Le fou sur le sable
    • Demandez à un constructeur de venir en classe et de parler de l’importance de construire une maison sur de bonnes bases.
    • Faites une promenade autour du bâtiment et trouvez un sol sableux ou ferme. Regardez aussi les fondations du bâtiment.
    • Utilisez des encyclopédies bibliques ou des commentaires pour en savoir plus sur les maisons à l’époque du Nouveau Testament.
    • Apportez du sable en classe et regardez-le à la loupe. Laissez les enfants souffler dessus et déplacez-le. Faites pression dessus en utilisant divers objets. Montrer comment il se déplace facilement.
    • Leçon de chose: Apportez un aliment ou une barre chocolatée en classe et placez-les devant les enfants. Posez votre Bible à côté. Parlez du fait que simplement regarder la barre chocolatée ne suffit pas. Ce n'est que lorsque nous le prenons et le mangeons que nous pouvons en profiter. La Bible est la même chose. La porter ou la regarder ne suffit pas. Ce n'est que lorsque nous le lisons que nous pouvons recevoir les avantages. Lisez quelques passage des Écritures que vous avez choisis auparavant. Après en avoir discuté avec les enfants, laissez-les profiter de la barre chocolatée.
    • Voici une bonne idée envoyée par Tom, un de mes lecteurs: 
      Tout d’abord, fabriquez deux petites boîtes / maisons simples avec une carte de 3 à 5 pouces de hauteur. Ensuite, sur un grand plateau, mettez une brique ou un gros rocher, puis placez une maison par-dessus. Versez un peu d'eau doucement sur la maison (pluie) puis beaucoup sur le rocher (inondations). Ensuite, retirez la pierre, l’eau et la maison du plateau. Fabriquez un château de sable à partir d’un petit seau ou d’un autre récipient placé sur le plateau et répétez la procédure. Lorsque vous versez de l'eau sur le sable, il finira par s'affaisser. Cela peut être fait à l'extérieur ou à l'intérieur, mais si vous êtes à l'intérieur, un drap imperméable ou une nappe en dessous du plateau aide à minimiser les dégâts.
    • Et une idée envoyée par Eileen. Cela utilise des morceaux du jeu de société Monopoly. Collez une maison de Monopoly sur un rocher plat et placez une autre maison sur un petit tas de sable dans un moule à tarte. Versez de l'eau (pluie) sur la maison sur le rocher et elle restera fermement sur le rocher. Puis versez «la pluie» sur la maison sur le sable, elle sera bien sûr éjectée du tas de sable. Astuce: testez la colle que vous utilisez pour vous assurer qu'elle résistera à la pression de l'eau.

    Bricolages:

    • Faire une affiche "Paraboles". Chaque semaine, ajoutez une image chronologique illustrant l’une des paraboles.
    • Ramassez les pierres qui ont au moins un côté plat (comme des pierres de rivière). Demandez aux enfants de peindre les rochers avec les mots «Parole de Dieu» ou «Jésus» dessus.

    Consultez les idées d’enseignement de ce site Web pour trouver des idées adaptables à toutes les leçons.

    Autres ressources en ligne:

     

    Aides visuelles

    Matthew 07 - Parable of wise and foolish builders - Scene 01 - Digging foundations Matthew 07 - Parable of wise and foolish builders - Scene 02 - Building
    Matthew 07 - Parable of wise and foolish builders - Scene 03 - Foolish man finished Matthew 07 - Parable of wise and foolish builders - Scene 04 - Storm approaching
    Matthew 07 - Parable of wise and foolish builders - Scene 05 - Swept away Matthew 07 - Parable of wise and foolish builders - Scene 06 - Standing on the rock

     

    Parabole des deux maisons

    Parabole des deux maisons

    Parabole des deux maisons

    Parabole des deux maisons

    Parabole des deux maisons

    Parabole des deux maisons

     

    Desenhos para a História A Casa na Rocha Desenhos para a História A Casa na Rocha
    Desenhos para a História A Casa na Rocha Desenhos para a História A Casa na Rocha
       
    Desenhos para a História A Casa na Rocha Desenhos para a História A Casa na Rocha
    Desenhos para a História A Casa na Rocha Desenhos para a História A Casa na Rocha
    Desenhos para a História A Casa na Rocha  

     


    Activités

    Deux travaux manuels intéressants pour illustrer la parabole des deux maisons.

     

     
     
     

     

    Lettre de nouvelles

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Vidéos

     
       

     


    Leçon

    Idée principale: Dieu nous récompense lorsque nous utilisons les talents qu’il nous donne pour le Royaume des Cieux et nous punit lorsque nous ne les utilisons pas.

    Préparation de l'enseignant:

    • Lisez les références scripturaires, Ephésiens 2:10, 2 Corinthiens 3: 5-6; 1 Pierre 4: 10-11
    • Rassemblez: Bible; marqueurs effaçables à sec ou papier graphique et marqueurs; distribuer pour chaque enfant ( télécharger ici ); crayons à dessiner, marqueurs et crayons de couleur; ciseaux, objets à utiliser dans le spectacle de talents
    • Prenez le temps de méditer sur les Ecritures de cette semaine et de réfléchir à votre propre vie. Comment utilisez-vous vos propres talents pour glorifier Dieu?

    Références bibliques:

    • Matthieu 25: 14-30
    • Romains 12: 6-8
    • 1 Timothée 4:12
    • Colossiens 3:23

    Jeu: Talent Show

    Donnez aux enfants la chance de montrer leurs talents en organisant un spectacle de talents simple et non compétitif. Réglez une minuterie sur deux minutes et laissez les enfants se tenir devant le groupe et partager quelque chose qu'ils font bien pendant deux minutes maximum. Ils peuvent aussi faire des talents de partenaires s'ils sont plus à l'aise. Ayez quelques objets à la disposition des jeunes talents, comme un ballon de football, un ballon de basket et un cerceau, une corde à sauter, un sac de piratage, un microphone, du papier et des crayons de couleur ou un tableau effaçable à sec. Donnez à chacun une chance de briller et encouragez tout le monde à participer, mais ne forcez aucun enfant à participer. Assurez-vous que les enfants applaudissent à la fin de chaque représentation, même si un enfant se lève, change d'idée et s'assied à fond. Il faut du courage pour défendre des enfants! Quelques idées de talents pour les encourager à se faire valoir: compétences en arts martiaux ou exercices de sports organisés, gymnastique / tumbling, lancer la spirale footballistique parfaite à un ami, lancer des lancers francs, chanter, raconter des blagues, dessiner, lire des histoires ou réciter un verset de l'Écriture. Terminez en disant aux enfants à quel point vous êtes fiers de chacun d’eux, même s’ils n’ont pas joué, et que Dieu les a tous bénis avec des talents vraiment incroyables.

    Message:

    Commencez par la prière, puis dites: Ceci est notre septième semaine et nous apprenons tout sur les paraboles. Je suis si fier de vous tous pour l'avoir persévéré et avoir travaillé dur pour tirer les leçons des histoires racontées par Jésus. Nous avons appris à quoi ressemble le ciel, à quoi ressemble Dieu et à quoi nous devrions ressembler en tant que citoyens du royaume des cieux. Le ciel est rempli de gens qui aiment et obéissent à Dieu. C'est mieux que tout ce que nous pourrions imaginer et vaut tout ce que nous pourrions avoir dans cette vie. Dieu aime tout le monde. Il attend patiemment que les gens se repentent de leurs péchés et le suivent, mais il punira ceux qui choisissent de ne pas le suivre. Il veut que tout le monde connaisse la vérité sur son fils Jésus afin que tout le monde puisse l'aimer et lui obéir. En tant que citoyens du Royaume de Dieu, nous parlons de Jésus aux autres, nous pardonnons à ceux qui nous ont fait du tort et nous obéissons aux commandements du Seigneur. Aujourd'hui, nous apprendrons une autre chose que nous devons faire en tant que citoyens du Royaume des cieux. Nous en apprenons également un peu plus sur le Royaume des cieux. L'histoire d'aujourd'hui s'appelle la parabole des talents. Suivez ce que je lis dans Matthieu 25: 14-30.

      «Encore une fois, le royaume des cieux peut être illustré par l'histoire d'un homme parti pour un long voyage. Il a convoqué ses serviteurs et leur a confié son argent pendant son absence. 15 Il donna cinq sacs d'argent à un, deux sacs d'argent à un autre et un sac d'argent au dernier, en le divisant proportionnellement à leurs capacités. Il est ensuite parti en voyage.

    16 “Le serviteur qui a reçu les cinq sacs d'argent a commencé à investir l'argent et en a gagné cinq autres. 17 Le serviteur avec deux sacs d'argent alla travailler et gagna deux autres. 18 Mais le serviteur qui a reçu le seul sac d'argent a creusé un trou dans le sol et a caché l'argent du maître.

    19 «Après un long moment, leur maître est rentré de son voyage et les a appelés pour leur expliquer comment ils avaient utilisé son argent. 20 Le serviteur à qui il avait confié les cinq sacs d'argent s'avança avec cinq autres et dit: "Maître, vous m'avez donné cinq sacs d'argent à investir et j'en ai gagné cinq autres."

    21 «Le maître était plein d'éloges. 'Bien joué, mon bon et fidèle serviteur. Vous avez été fidèle dans le traitement de cette petite somme, alors je vais maintenant vous donner beaucoup plus de responsabilités. Fêtons ensemble!

    22 «Le serviteur qui avait reçu les deux sacs d'argent s'avança et dit:" Maître, vous m'avez donné deux sacs d'argent à investir, et j'en ai gagné deux autres. "

    23 “Le maître dit: 'Bon travail, mon bon et fidèle serviteur. Vous avez été fidèle dans le traitement de cette petite somme, alors je vais maintenant vous donner beaucoup plus de responsabilités. Fêtons ensemble!

    24 “Alors le serviteur avec le sac d'argent vint et dit: 'Maître, je savais que vous étiez un homme dur, récoltant des récoltes que vous n'avez pas plantées et récoltant des récoltes que vous ne cultiviez pas. 25 J'avais peur de perdre votre argent, alors je l'ai caché dans la terre. Regardez, voici votre argent.

    26 “Mais le maître répondit: 'Tu es un serviteur méchant et paresseux! Si vous saviez que je récoltais des récoltes que je n'avais pas semées et que je récoltais des récoltes que je ne cultivais pas, 27 pourquoi n'avez-vous pas déposé mon argent à la banque? Au moins, j'aurais pu avoir un peu d'intérêt pour ça.

    28 «Puis il ordonna:« Prenez l'argent de ce serviteur et donne-le à celui qui a dix sacs d'argent. 29 Ceux qui utilisent bien ce qu'on leur donne, on en donnera encore plus, et ils auront l'abondance. Mais de ceux qui ne font rien, même le peu qu'ils ont sera enlevé. 30 Maintenant, jetez ce serviteur inutile dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. '

    Prenons un moment pour examiner cette parabole pour nous assurer de bien comprendre ce qui se passe. Cela commence avec un homme qui part en voyage. (Dessinez un homme sur le tableau. Sur la tête, tracez une flèche montrant qu'il part. Cela n'a pas à être artistique. Illustrer la parabole aidera les enfants à s'en souvenir mieux.) Cet homme a réuni ses serviteurs et a donné leur argent, en leur demandant d'en prendre soin de pendant son absence. (Dessinez trois personnes avec suffisamment d'espace autour d'eux et sous eux pour dessiner les sacs d'argent qui leur ont été confiés.) Combien de sacs d'argent dit-il que le maître a donné au premier serviteur? (Permettez à un élève de répondre, puis tracez cinq sacs sous le premier serviteur.) C'est vrai, il dit qu'il a reçu cinq sacs. Dans la langue d'origine, il est dit que le maître a fait confiance à ce serviteur avec cinq talents. Un talent était une mesure d'argent. Il faudrait vingt ans à un ouvrier pour gagner un talent en argent. Donc, cinq talents, c'est beaucoup d'argent! Combien de sacs d'argent le deuxième serviteur a-t-il reçu pour s'occuper? (Laissez un élève répondre, puis dessinez deux sacs sous le second domestique.) Il a reçu deux sacs d'argent ou deux talents. Et que dire du dernier serviteur, qu'est-ce qu'il a eu? (Permettez à un élève de répondre, puis dessinez un sac sous le dernier serviteur.) Oui, il a reçu un sac d'argent ou, dans la langue d'origine de l'histoire, un talent d'argent.

    Il semble un peu étrange qu'ils reçoivent tous différentes quantités de talents à entretenir en l'absence de leur maître. Les Ecritures nous disent pourquoi. Puis-je demander à un volontaire de lire le verset 15 de Matthieu 25, s'il vous plaît? “ 15 Il donna cinq sacs d'argent à un, deux sacs d'argent à un autre et un sac d'argent au dernier - en le divisant proportionnellement selon leurs capacités. Il est ensuite parti en voyage. » Alors pourquoi, selon ce verset, le maître a-t-il réparti son argent comme il l'a fait? (Permettez à un élève de répondre.) Il l'a divisé en fonction de leurs capacités. Il savait que le premier serviteur pouvait gérer cinq talents et le deuxième serviteur, deux talents et le troisième serviteur, un talent. Est-ce que cela signifie que le premier serviteur était meilleur que les deux autres? (Permettez aux enfants de répondre.) Bien sûr que non. Le premier serviteur n'était pas meilleur, pas plus important aux yeux de son maître que les deux autres serviteurs. Il était juste capable de gérer plus d'argent.

    Maintenant, qu'est-ce que le premier serviteur a fait avec l'argent après que son maître soit parti en voyage? (Permettez à un élève de répondre.) Il l'a investi et a doublé l'argent de son maître. Il a gagné cinq autres sacs d'argent. (Dessinez cinq autres sacs sous le premier serviteur.) Qu'en est-il du deuxième serviteur, qu'a-t-il fait avec l'argent qui lui a été confié?(Permettez à un élève de répondre.) Il a également doublé l'argent de son maître, ce qui lui a valu deux sacs d'argent supplémentaires, ou deux talents supplémentaires. (Tirez deux autres sacs sous le second serviteur.) Parlez-moi de ce dernier serviteur. Qu'a-t-il fait avec le seul talent que le maître lui avait confié? (Permettez à un élève de répondre.) Le verset 18 de notre passage nous dit qu'il a creusé un trou et caché l'argent de son maître.

    Regardons comment le maître a réagi face à ces serviteurs à son retour de voyage. Qu'a-t-il dit au premier serviteur, qui a pris les cinq talents et en a fait dix? Le verset 21 dit: «Le maître était plein d'éloges. (Il dit) 'Bon travail, mon bon et fidèle serviteur. Vous avez été fidèle dans le traitement de cette petite somme, alors je vais maintenant vous donner beaucoup plus de responsabilités. Célébrons ensemble! '”(Dessinez un sourire sur le premier serviteur.) Il dit la même chose au serviteur qui avait deux talents et qui en a gagné deux au verset 23.“ Le maître a dit:' Bon travail, mon bon et fidèle serviteur. Vous avez été fidèle dans le traitement de cette petite somme, alors je vais maintenant vous donner beaucoup plus de responsabilités. Célébrons ensemble! '”(Dessinez un visage souriant sur le deuxième serviteur.) Que dit le maître au troisième serviteur dans les versets 26 et 27? (Demandez à un élève de lire.) «Mais le maître répondit: 'Serviteur méchant et paresseux! Si vous saviez que je récoltais des récoltes que je n'avais pas plantées et que j'avais récolté des récoltes que je ne cultivais pas, pourquoi n'avez-vous pas déposé mon argent à la banque? Au moins, j'aurais pu avoir un peu d'intérêt pour ça. '"(Dessinez un visage noir sur le troisième domestique.)

    Clairement, le maître n'était pas content de ce serviteur. Regardons ce que le serviteur a dit au maître dans les versets 24-25. « Maître, je savais que vous étiez un homme dur, que vous récoltez des récoltes que vous n'avez pas plantées et récoltez des récoltes que vous ne cultiviez pas. J'avais peur de perdre votre argent, alors je l'ai caché dans la terre. Regardez, voici votre argent récupéré. '' Le maître a le droit d'être en colère contre ce serviteur. Il s'était attendu à ce que le serviteur prenne bien soin du talent qui lui avait été confié, mais au lieu de cela, le serviteur était paresseux et venait de l'enterrer, avant de trouver des excuses pour ne pas faire mieux. Comme l'a dit le maître, il aurait facilement pu mettre l'argent à la banque et au moins gagner un peu d'intérêt, un peu d'argent supplémentaire par-dessus. Il aurait probablement été plus facile d’aller à la banque que de creuser un trou, de toute façon. Alors, comment le maître a-t-il puni ce serviteur paresseux? Cela nous dit dans Matthieu 25: 28-30. «Puis il ordonna:« Prends l'argent de ce serviteur et donne-le à celui qui a dix sacs d'argent. Ceux qui utilisent bien ce qu'on leur donne, en recevront encore plus et ils auront une abondance. Mais de ceux qui ne font rien, même le peu qu'ils ont sera enlevé. Maintenant, jetez ce serviteur inutile dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. '' Le serviteur inutile a été jeté, et le petit montant dont il était censé être responsable a été donné au serviteur qui avait dix talents.

    Maintenant que nous comprenons parfaitement la parabole, réfléchissons à ce que cela signifie pour nos vies. Qui est le maître? (Permettez aux élèves de répondre.) C'est vrai, le maître dans l'histoire représente Dieu. (Écrivez «Dieu» au-dessus du maître au tableau.) Qu'en est-il des serviteurs, qui sont-ils? (Laissez les étudiants répondre.) Les domestiques nous représentent. (Écrivez «nous» sur les serviteurs.) Alors maintenant, ces sacs d'argent, ces talents, que représentent-ils? (Permettez aux élèves de répondre.) Les talents sont des talents. Ce sont les choses que nous pouvons bien faire. (Écrivez «talents / capacités» sous les sacs d'argent au tableau.)

    Est-ce que tout le monde dans cette salle a les mêmes talents? (Laissez les élèves répondre et consacrez quelques minutes à parler des différents talents partagés dans le jeu. «Timmy a eu des blagues très amusantes et Alice a fait un grand lancer franc…») Dieu nous a donné tous des talents différents, mais une chose est à coup sûr. Tous ces talents que Dieu nous a donnés sont destinés à être utilisés pour le glorifier. Faisons un exercice d’épée pour nous le montrer. Prenez tous les doigts et les repères de votre Bible et maintenez-la au-dessus de votre tête. Quand je dis aller, regarde Romains 12: 6-8. Aller! (Lisez ou demandez à un étudiant de lire Romains 12: 6-8.) «Dans sa grâce, Dieu nous a donné des dons différents pour bien faire certaines choses. Donc, si Dieu vous a donné la capacité de prophétiser, parlez avec autant de foi que Dieu vous en a donné. 7 Si votre don sert les autres, servez-les bien. Si vous êtes enseignant, enseignez bien. 8 Si votre cadeau est d'encourager les autres, soyez encourageant. Si c'est donner, donnez généreusement. Si Dieu vous a donné la capacité de diriger, prenez la responsabilité au sérieux. Et si vous avez le don de faire preuve de gentillesse envers les autres, faites-le avec plaisir. "

    Pense à toi. Quelles sont les choses que tu fais vraiment bien? Comprends-tu que Dieu est celui qui te permet de faire ces choses? Je suis un enseignant parce que Dieu me donne la capacité d'étudier la Bible et de la présenter d'une manière qui a du sens pour les enfants. Sans Dieu, il n'y a aucun moyen que je puisse être un enseignant. Tout le monde est doué pour quelque chose et dans la parabole des talents, nous apprenons que nous sommes supposés utiliser nos talents pour glorifier Dieu. Que se passe-t-il lorsque nous utilisons bien nos talents, selon cette parabole? (Laissez les élèves répondre.) Lorsque nous utilisons bien nos talents, nous nous améliorons d'eux, et nous en obtenons encore plus! Par exemple, en étant un enseignant fidèle, j'ai acquis le talent d'utiliser un ordinateur pour préparer mes leçons. Maintenant, je sais comment utiliser mes talents en informatique pour autre chose. Lorsque nous utilisons nos talents pour glorifier Dieu, il nous récompense. Que se passe-t-il si nous n'utilisons pas nos talents, si nous choisissons d'être paresseux ou égoïstes? L'histoire d'aujourd'hui nous enseigne que Dieu enlèvera ces talents et nous punira. La semaine dernière, nous avons appris que les personnes qui disent aimer Dieu mais ne lui obéissent pas, n'aiment pas vraiment Dieu. Nos talents fonctionnent de même. Si nous n'utilisons pas nos talents pour glorifier Dieu, nous ne l'aimons probablement pas vraiment. Lorsque nous aimons Dieu, nous utiliserons les capacités qu'il nous a données pour le servir.

    Maintenant, voici quelque chose d'important à retenir. Ce n'est pas parce que vous êtes jeune que vous n'avez pas de talents à partager avec le monde pour le moment. 1 Timothée 4:12 dit: «Ne laissez personne penser moins de vous parce que vous êtes jeune. Soyez un exemple pour tous les croyants dans ce que vous dites, dans votre façon de vivre, dans votre amour, votre foi et votre pureté. "Vous, même enfant, pouvez être un exemple pour tous les citoyens du Royaume des Cieux servez Dieu en faisant ce que vous faites de bien. Rappelez-vous Colossiens 3:23, où il est écrit: «Travaillez volontiers à tout ce que vous faites, comme si vous travailliez pour le Seigneur plutôt que pour les hommes». Quel que soit le talent que vous avez, il vient de Dieu et pour Dieu. Pensons à certains de nos talents et voyons comment nous pouvons les utiliser pour servir le Seigneur. (Dans les dernières minutes avant de commencer le bricolage, faites une liste au tableau des talents mentionnés par les enfants et expliquez-leur en quoi ce talent est un service rendu au Seigneur. Par exemple, raconter des blagues illumine l'humeur des gens et les fait rire, jouer au basketball demande de la pratique et de la diligence et du travail d'équipe, et le dessin peut être utilisé pour dessiner des images qui enseignent la Bible.)

    Terminez par la prière.

    Bricolage: Mini livre (à télécharger ici )

    Chaque semaine, les élèves réaliseront un mini-livre qui reprend la parabole en termes très simples. Ce septième mini livre dans leur bibliothèque rappelle aux enfants d'utiliser leurs talents donnés par Dieu pour glorifier Dieu. Pour commencer, montrez comment plier le livre. Pliez le long des lignes continues. Commencez par plier le côté long du côté long. Appuyez bien. Gardez-le plié, puis pliez-le en deux, pliez-le bien, puis pliez-le à nouveau en plissant bien. Maintenant, dépliez-le complètement et pliez-le en deux sur le côté le plus court, de sorte que la ligne pointillée au centre soit pliée en deux. Couper le long de cette ligne pointillée. Ne pas trop couper! Maintenant, déplie le papier et plie-le à nouveau en deux, cette fois d'un côté à l'autre. Maintenant pour la partie la plus délicate. Pincez les deux bouts courts du papier, le pli vers le haut. Rapprochez vos mains pour que la coupure au centre du papier s’ouvre. Vous devriez avoir un signe plus maintenant. La dernière étape consiste à appuyer sur toutes les pages pour que la couverture soit au-dessus. Écartez les pages et pliez tous les plis. Vous devrez peut-être utiliser un marqueur ou un crayon pour ces plis, car ils sont tous empilés les uns sur les autres. Maintenant que vous avez un petit livre, demandez aux enfants d'écrire leur nom sur la couverture. Lisez chaque page et demandez aux enfants de l’illustrer en conséquence.



    Leçon: Appel de Dieu à donner (Matthieu 25: 14-30) Intendance pour les enfants
     

     

    Titre: L'appel de Dieu à donner

    Écriture: Matthieu 25: 14-30

    Groupe d'âge cible: 3 e -5 e année

    Fournitures: Crayons, papier, disques jaunes en carton (pièces)

    Ouverture de la leçon: Qu'est-ce que l'intendance?

    Demandez: Quelqu'un a-t-il déjà entendu le mot «Steward»? Que pensez-vous que cela signifie? Un steward est une personne qui prend soin de la propriété d'une autre personne.)

    Demandez: Qu'est-ce que cela signifie d'être responsable de quelque chose?

    Demandez: Quelles sont les choses dont vous êtes responsable?

    Demandez: Saviez-vous que Dieu a fait de chacun de nous des intendants? Nous sommes tous des intendants des choses que Dieu nous confie.

    Dites: Nous entendrons une parabole ou une histoire à propos de trois serviteurs responsables de l'argent de leur maître.

    Priez pour que Dieu ouvre leurs cœurs à sa Parole aujourd'hui et qu'il remue nos cœurs pour qu'ils soient de bons intendants de sa création et que nous lui rendions grâce à des cœurs reconnaissants.

    Racontez l'histoire

    Demandez: Avez-vous déjà été chargé de quelque chose? Peut-être que vos parents vous ont donné du travail à faire un après-midi, comme sortir les poubelles ou prendre soin d'un chien, le promener, le baigner et le nourrir avec les meilleurs aliments et suppléments dont le fabricant avait la meilleure recommandation. C'était votre responsabilité de le faire.

    Dites: Saviez-vous que Dieu nous donne aussi des responsabilités? Dieu a béni chacun de nous avec des dons uniques, et nous sommes responsables de les utiliser pour la gloire de Dieu! Dieu nous appelle à utiliser nos bénédictions pour sa gloire et le bien des autres. Notre histoire d'aujourd'hui est une parabole que Jésus a racontée. Une parabole est une histoire qui a été utilisée pour expliquer quelque chose, et Jésus l'a souvent racontée pour décrire le Royaume des cieux. Un jour, Jésus raconta une parabole sur un homme qui était parti en voyage…

    Il était une fois un homme qui se préparait pour un voyage. Alors qu'il s'apprêtait à partir, il appela trois de ses serviteurs. L'homme possédait beaucoup de biens et il voulait confier à ces domestiques tout ce qu'il possédait en son absence.

    Au premier serviteur, il a donné 5 talents. À cette époque, un talent était une pièce qui valait plus de 1 000 $! L'homme a donné 2 talents au deuxième serviteur et le dernier a obtenu 1 talent. Puis l'homme s'est dirigé vers son voyage.

    Demandez: Si vous étiez un de ces serviteurs, que pensez-vous que vous auriez fait avec le talent?

    Dites: Le serviteur avec 5 talents l'a utilisé pour créer 5 autres talents. Maintenant, il avait 10 talents! L'homme avec 2 talents a fait la même chose et s'est retrouvé avec 4 talents. Mais l'homme avec un talent a creusé un trou et l'a caché dans le sol.

    Demandez: Quand le maître reviendra, comment pensez-vous qu'il va réagir?

    Dites: Au bout d'un moment, le maître est revenu et il a dit aux serviteurs de rapporter son argent. Le serviteur avec les 10 talents est venu vers lui et a dit: «Maître, vous m'avez donné 5 talents, regardez! Je les ai utilisés pour en gagner 5 de plus. » Le maître fut très content et lui dit:« Bien joué, bon et fidèle serviteur. Vous avez été fidèle avec quelques petites choses. Je vais vous mettre en charge de beaucoup de choses."

    Dites: Ensuite, le second serviteur est venu et a présenté au maître ses 4 talents. Le maître lui dit: «Bien joué, bon et fidèle serviteur. Vous avez été fidèle avec quelques petites choses. Je vais vous mettre en charge de beaucoup de choses."

    Dites: Enfin, le troisième serviteur est venu avant le maître et a dit: «Maître, je sais que vous êtes un homme dur. Vous récoltez où vous n'avez pas semé et vous récoltez où vous n'avez pas semé de graines. J'ai donc eu peur et j'ai caché votre argent dans le sol. Voici le talent que vous m'avez donné. » Le maître était très en colère que le serviteur n'ait pas été sage avec ce qu'il lui avait donné. Alors le maître a enlevé le talent et l'a donné au serviteur qui en avait 10. Ensuite, il a dit: «Tous ceux qui en auront auront plus, et ils auront en abondance. Celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera enlevé. "

    Questions de révision

    • Qu'est-ce que le maître a donné aux trois serviteurs?
    • Qu'ont fait les trois domestiques avec l'argent de leur maître?
    • Comment le maître a-t-il répondu à chacun des trois serviteurs?
    • Quelles sont les choses que Dieu nous a confiées?
    • De quelles manières pouvons-nous montrer à Dieu que nous sommes reconnaissants pour ses dons qu'il nous a donnés?
    • Est-il difficile pour vous de montrer de la gratitude envers Dieu? Pourquoi ou pourquoi pas?

    Activité d'apprentissage 1: Quels sont vos talents?

      Fournitures: Crayons et papier

    • Donnez à chaque enfant une feuille de papier et un crayon et demandez-leur de plier le papier en deux et de tracer une ligne au milieu pour former deux colonnes. Dans la première colonne, demandez-leur de noter certains des dons que Dieu leur a donnés (talent, créativité, argent, être un bon ami, etc.). Ensuite, aidez-les à réfléchir à la manière dont ils peuvent utiliser ces dons pour apporter gloire et honneur à Dieu.
    • Encouragez-les à parcourir leurs listes tout au long de la semaine et à prier pour que Dieu leur donne l'occasion d'utiliser leurs dons pour Sa gloire.

    Activité d'apprentissage 2: Interpréter l'histoire

    Fournitures: disques jaunes découpés dans du papier de construction

    • Posez les pièces d'or sur une table devant la classe.
    • Choisissez 4 enfants pour jouer l'histoire. Le capitaine distribuera le nombre approprié de «pièces» à chacun des préposés. Quand le maître partira, les deux premiers serviteurs iront à la table et ramasseront plus de pièces tandis que le troisième serviteur prétendra enterrer sa pièce. Quand le maître revient, demandez aux enfants de lire ou de réciter le dialogue.

     


     

    Aides visuelles

     
       





    Parabole des talents Parabole des talents
    Parabole des talents Parabole des talents

     

    http://sekolahminggu.net/wp-content/uploads/2012/04/perumpamaan-tentang-talenta-1.jpg http://sekolahminggu.net/wp-content/uploads/2012/04/perumpamaan-tentang-talenta-2.jpg http://sekolahminggu.net/wp-content/uploads/2012/04/perumpamaan-tentang-talenta-3.jpg
    http://sekolahminggu.net/wp-content/uploads/2012/04/perumpamaan-tentang-talenta-4.jpg http://sekolahminggu.net/wp-content/uploads/2012/04/perumpamaan-tentang-talenta-5.jpg http://sekolahminggu.net/wp-content/uploads/2012/04/perumpamaan-tentang-talenta-6.jpg
    http://sekolahminggu.net/wp-content/uploads/2012/04/perumpamaan-tentang-talenta-7.jpg http://sekolahminggu.net/wp-content/uploads/2012/04/perumpamaan-tentang-talenta-8.jpg  

     

    Parabole des talents (visuels) MISE A JOUR

    Parabole des talents (visuels) MISE A JOUR

    Parabole des talents (visuels) MISE A JOUR

    Parabole des talents (visuels) MISE A JOUR

    Parabole des talents (visuels) MISE A JOUR

    Parabole des talents (visuels) MISE A JOUR

    Parabole des talents (visuels) MISE A JOUR

    Parabole des talents (visuels) MISE A JOUR

    Parabole des talents (visuels) MISE A JOUR

     



    Activités

     

    Lettre de nouvelles

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Vidéos

     

    Leçon

    Idée principale: Les citoyens du royaume des cieux font ce que la Bible commande, avec l'aide et la grâce de Dieu.

    Préparation de l'enseignant:

    • Lisez les références à la Bible, Jean 14:15, Matthieu 7: 21-23, 1 Corinthiens 7:19, Michée 6: 8 et Luc 17:10
    • Rassemblez: Bible; marqueurs effaçables à sec ou papier graphique et marqueurs; distribuer pour chaque enfant ; crayons à dessiner, marqueurs et crayons de couleur; ciseaux
    • Prenez le temps de méditer sur les Ecritures de cette semaine et de réfléchir à votre propre vie. Vivez-vous par «grâce bon marché»? Dites-vous que vous n'êtes chrétien que pour vivre d'une manière déplaisante pour Dieu, parce que vous savez que sa grâce couvre vos péchés? De quelle manière votre conduite ne correspond pas à votre discours? De quelle manière pouvez-vous être plus obéissant au Christ cette semaine?

    Références bibliques:

    • Matthieu 21: 28-32
    • Psaume 51: 5
    • Marc 12: 30-31
    • Jean 14:23
    • 1 Jean 2: 3-4
    • Exode 20: 3-17

    Jeu: Jacques a dit

    Jouez quelques tours simples de Jacques a dit. Demandez aux enfants de disposer d'un espace pour se déplacer. Appelez différentes commandes, telles que «Jacques a dit sautille sur un pied». De temps en temps, donnez une commande sans dire «Jacques a dit» devant elle. Si un enfant suit cette commande, il a perdu. Jouez jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un enfant. Laissez-les être «Jacques» ensuite.

     

    Message:

    Ouvrez dans la prière, puis dites: «C’est la sixième semaine que nous apprenons à propos des paraboles. Nous avons certainement beaucoup appris ces dernières semaines! Comme vous vous en souvenez, les paraboles sont des histoires que Jésus a racontées pour nous enseigner d'importantes leçons sur le Royaume des Cieux. Nous apprenons d'elles à quoi ressemble le ciel, à quoi ressemble Dieu et ce que nous devrions faire en tant que citoyens du ciel. 
    Dans l’Histoire des sols, nous avons appris que le message du Royaume des Cieux serait reçu différemment par différentes personnes. 
    Dans l'histoire du blé et des mauvaises herbes et du filet de pêche, nous avons appris que, lorsque Jésus reviendra, il séparera ceux qui croient en lui de ceux qui ne le croient pas. C'est donc notre travail que de dire à tout le monde son amour. 
    Nous avons appris que même les petites choses que nous faisons font une grande différence dans le Royaume des cieux dans l'histoire de la graine de moutarde et l'histoire de la levure. 
    Dans les histoires du trésor caché et de la perle, nous avons appris que le royaume des cieux vaut plus que tout au monde. 
    La semaine dernière, dans la parabole du serviteur impardonnable, nous avons appris qu'en tant que citoyens du Royaume des Cieux, nous devons pardonner aux autres quand ils nous ont fait du tort, parce que Jésus nous a pardonnés. 

    Les paraboles nous rappellent que nous représentons le Royaume des Cieux, nous représentons Jésus, partout où nous allons dans le monde. Dans la parabole d'aujourd'hui, nous continuerons à apprendre ce que nous sommes censés faire en tant que citoyens du Royaume des Cieux. Suivez-moi pendant que je lis de Matthieu 21: 28-32. Dans cette histoire, Jésus parle aux prêtres et aux anciens de Jérusalem.

    28 “Mais que pensez-vous de cela? Un homme avec deux fils a dit à son aîné: "Fils, va aujourd'hui travailler dans la vigne." 29 Le fils répondit: "Non, je n'irai pas", mais plus tard, il a changé d'avis et est parti quand même. 30 Alors le père dit à l'autre fils: "Va-t'en", et il dit: "Oui, monsieur, je le ferai." Mais il n'y est pas allé.

    31 «Lequel des deux a obéi à son père?» (Avant de continuer avec la parabole, laissez les enfants répondre.)

    Ils (les prêtres et les anciens) ont répondu: "Le premier."

    Ensuite, Jésus a expliqué sa signification: «Je vous dis la vérité, des collecteurs d’impôts et des prostituées corrompus entreront dans le Royaume de Dieu avant vous. 32 Car Jean-Baptiste est venu et vous a montré la bonne façon de vivre, mais vous ne l'avez pas cru, contrairement aux percepteurs et aux prostituées. Et même quand vous avez vu cela se produire, vous avez refusé de le croire et de vous repentir de vos péchés. ”

    La parabole de la semaine dernière a été racontées à des gens qui suivaient déjà Jésus. L'histoire d'aujourd'hui était destinée aux prêtres et aux anciens. Que savons-nous des prêtres et des anciens juifs du temps de Jésus? (Laissez les élèves répondre.) C'est vrai, ils n'étaient pas des gens formidables. Ils pensaient qu'ils avaient des privilèges spéciaux avec Dieu et qu'ils devaient aller au paradis à cause de cela. Ils pensaient être meilleurs que tout le monde et ne suivaient pas les commandements de la Bible. Au lieu de cela, ils ont inventé une série de règles idiotes, impossibles à suivre, et attendaient de tous que ceux-ci obéissent. Pourquoi pensez-vous que Jésus a dit cette parabole aux prêtres et aux anciens? (Permettez aux élèves de répondre.) Les prêtres et les anciens étaient comme le deuxième fils, qui disait qu'il ferait ce que son père lui avait demandé de faire, mais ne l'a pas fait ensuite. Ils avaient l'air d'être justes, mais ils n'aimaient pas, et n'obéissaient pas au Seigneur. À votre avis, à qui compare Jésus au premier fils de l'histoire? (Permettez aux élèves de répondre.) Le premier fils est comme les collecteurs d’impôts et les prostituées corrompus. Ces personnes étaient considérées comme les pires des pires de la société. Cela aurait choqué et offensé les prêtres et les anciens d'entendre que ces personnes, qu'ils considéraient comme de sales pécheurs, entreraient dans le Royaume de Dieu avant eux.

     

    Pourquoi pensez-vous que Jésus dit que ces gens, les plus bas de la société, entreront au Ciel avant les prêtres? Qu'ont-ils bien fait? (Laissez les enfants répondre.) Dans Matthieu 21:32, Jésus nous dit que ces pécheurs ont écouté Jean-Baptiste, qui est venu avant Jésus et a parlé du royaume des cieux. Ils vivaient une vie pleine de péché, mais quand Jean-Baptiste leur a dit de se repentir, ils l'ont fait. Qui peut me rappeler ce que signifie se repentir? (Permettre à un élève de répondre.) Se repentir signifie se détourner des mauvaises choses que nous faisons dans notre vie et commencer à faire les bonnes choses que Dieu attend de nous. Le premier fils de l'histoire n'a pas obéi à son père au début, mais il a changé d'avis, il s'est repenti et a obéi à son père. Le Psaume 51: 5 nous dit que nous sommes nés pécheurs. Nous sommes comme les percepteurs d'impôts et les prostituées dans l'histoire. Chacun de nous est plein de péché, nous avons tous dit à notre Père céleste «non», lorsqu'il nous demandait de faire quelque chose. Nous n'avons pas aimé Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme, de tout notre esprit et de toute notre force, et nous n'avons pas aimé notre prochain comme nous-mêmes. C'est ce que Dieu nous a appelés à faire dans Marc 12: 30-31 et nous ne le faisons pas toujours. Nous n'obéissons pas à Dieu.

    Mais est-ce que suivre Dieu importe vraiment? Ne suffit-il pas de croire que Jésus est mort pour nos péchés et de l'aimer? C'est quelque chose que beaucoup de gens croient aujourd'hui. Beaucoup de gens croient que nous entrons au ciel, que nous sommes sauvés de nos péchés simplement en croyant en Dieu et que nous ne devons rien faire d'autre. Éphésiens 2: 8 à 9 dit:  Dieu vous a sauvé par sa grâce quand vous avez cru. Et vous ne pouvez pas prendre le crédit pour cela; c'est un cadeau de Dieu. Le salut n'est pas une récompense pour les bonnes choses que nous avons accomplies, aucun de nous ne peut donc s'en vanter.» Nous sommes sauvés par grâce et nous ne pouvons rien faire pour gagner notre salut. Nous devenons citoyens du ciel lorsque nous croyons en Dieu. Il est très important de se rappeler que nous ne gagnons pas le paradis! Mais suffit-il de dire que nous croyons en Dieu? Est-ce que ça veut dire quelque chose quand nous disons que nous croyons que Jésus est mort pour nos péchés et que nous ne vivons pas des vies qui lui plaisent? Comment pouvons-nous dire que nous aimons Jésus et ne suivons PAS ses commandements? Faisons un exercice d'épée pour voir ce que Jésus a à dire à ce sujet. Supprimez tous les doigts et les signets de votre Bible et, quand je vous dirai, allez à Jean 14:23. Aller! (Lisez ou demandez à un étudiant de lire Jean 14:23.) «Jésus répondit: 'Tous ceux qui m'aiment feront ce que je dis. Mon père les aimera et nous viendrons nous installer chez chacun d'eux. '”Lorsque nous aimons vraiment quelqu'un, nous avons hâte de faire des choses qui lui plaisent. J'aime mon mari, je lui prépare donc ses plats préférés et regarde le football avec lui. Quelles sont les personnes dans ta vie que tu aimes? Comment montrez-vous que vous les aimez? (Faites une liste au tableau des réponses des enfants. Encouragez-les, si nécessaire, à inclure frères et sœurs, amis, enseignants, parents et autres membres de la famille.)

    C'est une bonne liste que nous avons faite! Alors, quand on aime quelqu'un, on fait des choses pour montrer qu'on l'aime. D'après le verset que nous venons de lire, que faisons-nous pour montrer à Jésus que nous l'aimons? (Permettez aux élèves de répondre.) Si nous aimons Jésus, nous faisons ce qu'il dit. La Bible est très claire sur ce point. 1 Jean 2: 3-4 dit: « Et nous pouvons être sûrs de le connaître si nous obéissons à ses commandements. 4 Si quelqu'un déclare «Je connais Dieu» mais n'obéit pas aux commandements de Dieu, il est un menteur et ne vit pas dans la vérité.» Voici la dure vérité: nous ne connaissons ni n'aimons vraiment Dieu que si nous suivons ses commandements. Allons-nous être parfaits à cela tout le temps? Bien sûr que non. Comme je l'ai dit, nous sommes tous des pécheurs et il faut la grâce de Dieu pour nous sauver. Une fois que nous recevons cette grâce dans nos vies, nous ne restons pas assis et continuons à mener une vie pécheresse. Nous faisons de notre mieux pour suivre les ordres de Dieu, comme le premier fils de notre parabole. Il a commencé par pécher et ne pas obéir à son père, puis il a obéi à son père. Le deuxième fils semblait vouloir obéir, mais pas du tout. Nous ne voulons pas être comme ça! Nous ne voulons pas simplement ressembler à de «bonnes personnes». Les citoyens du Royaume des cieux font ce que la Bible commande, avec l'aide et la grâce de Dieu.

    Comment pouvons-nous connaître Dieu afin de connaître les commandements qu'il veut que nous suivions? (Permettez aux élèves de répondre.) Nous allons à l'église, nous prions, nous passons du temps avec d'autres chrétiens, nous lisons des livres sur Dieu et nous lisons la Bible. Ce sont tous des moyens pour nous de savoir ce que Dieu attend de nous. Quelles sont les dix règles très importantes que Dieu veut que nous suivions, qui sont consignées dans Exode 20? (Permettez aux enfants de répondre avec les dix commandements. Ecrivez-les au tableau.) Les dix commandements sont les suivants: aimez Dieu plus que tout, ne donnez rien de plus important à votre vie que Dieu, respectez le nom de Dieu, reposez-vous le septième jour de la semaine, respectez vos parents, n'assassinez pas et ne blessez pas les gens, soyez fidèle à votre épouse, ne volez pas, ne mentez pas et soyez heureux avec ce que vous avez, ne soyez pas jaloux des autres les affaires des gens.

    Ce sont toutes de bonnes règles à suivre. Pourquoi pensez-vous que Dieu nous commande de faire ces choses? C'est être méchant? (Permettez aux élèves de répondre.) Bien sûr, Dieu n'est pas méchant. Il nous donne des règles à suivre car il sait que lorsque nous agissons de la sorte, nous vivrons mieux et plus heureux. Ces règles ont été créées pour nous parce que Dieu nous aime tellement et veut le meilleur pour nous. Les dix commandements peuvent sembler beaucoup à retenir, mais Jésus résume bien les commandements de Dieu quand il dit dans Marc 12: 30-31:   Et tu dois aimer le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. ' La seconde est tout aussi importante: "Aimez votre prochain comme vous-même". Aucun autre commandement n'est plus grand que ceux-là. » Nous montrons que nous croyons et aimons Dieu lorsque nous lui obéissons, et nous lui obéissons en le mettant d'abord dans nos vies et en aimant les autres.

    Terminez par la prière.

    Artisanat: Mini livre (à télécharger ici )

    Chaque semaine, les élèves réaliseront un mini-livre qui reprend la parabole en termes très simples. Ce sixième mini livre dans leur bibliothèque rappelle aux enfants comment obéir à Dieu comme des citoyens du Royaume des Cieux. Pour commencer, montrez comment plier le livre. Pliez-le long des lignes continues. Commencez par plier le côté long du côté long. Appuyez bien.Gardez-le plié, puis pliez-le en deux, pliez-le bien, puis pliez-le à nouveau en plissant bien.Maintenant, dépliez-le complètement et pliez-le en deux sur le côté le plus court, de sorte que la ligne pointillée au centre soit pliée en deux. Couper le long de cette ligne pointillée. Ne pas trop couper! Maintenant, déplie le papier et plie-le à nouveau en deux, cette fois d'un côté à l'autre. Maintenant pour la partie la plus délicate. Pincez les deux extrémités courtes du papier, le pli vers le haut. Rapprochez vos mains pour que la coupure au centre du papier s’ouvre. Vous devriez avoir un signe plus maintenant. La dernière étape consiste à appuyer sur toutes les pages pour que la couverture soit au-dessus. Écartez les pages et pliez tous les plis. Vous devrez peut-être utiliser un marqueur ou un crayon pour ces plis, car ils sont tous empilés les uns sur les autres. Maintenant que vous avez un petit livre, demandez aux enfants d'écrire leur nom sur la couverture. Lisez chaque page et demandez aux enfants de l’illustrer en conséquence.

     


     

    À retenir : Dieu est content de ceux qui font sa volonté. 

    Vocabulaire

    repentez-vous - changez d'avis, faites demi-tour

    Leçon Matthieu 21: 28-32 

    Chants: je veux être un ouvrier pour le Seigneur 



     

    Aides visuelles

     

    Autre aide visuelle:
    Histoires illustrées de la Bible AT-NT

    Télécharger le livre


    Activités

    Activité : Jouer à Jacques a dit. Accentuer la différence entre être un auditeur et un faiseur. 

    Bricolage: Assiette plate. Demandez aux élèves de dessiner des faces pour chaque fils de chaque côté de l'assiette.Demandez-leur de mettre un visage souriant sur un côté et notez que ce fils a fait le testament de son père. Froncez les sourcils de l'autre côté et marquez-le comme le fils qui n'a pas fait la volonté de son père. Vous pouvez demander aux élèves de les utiliser pour poser des questions vraies ou fausses. Tenez le smiley pour le vrai et froncez les sourcils pour le faux. 


    Vrai ou faux

    1. Les deux fils ont changé d'avis. V
    2. Le père a félicité les deux fils. F
    3. Si nous nous trompons, nous pouvons toujours changer. V
    4. Peu importe ce que nous faisons, tant que nous disons que nous allons le faire. F
    5. Nous devons obéir à notre Père qui est aux cieux. V

    Questions de révision (peuvent être utilisées avec le plateau de jeu ) 
     questions linguistiques

    1. Définir se repentir.
    2. De quel livre provient cette leçon?
    3. Définir obéir.

     questions d'activité

    1. Dirigez la classe dans une courte prière demandant à Dieu de nous pardonner pour des choses que nous n'avons pas faites.
    2. Jouez le rôle de l'homme qui a décidé d'obéir à son père.
    3. Dessinez un garçon obéissant à son père.

     questions d'émotion

    1. Que pensait le père à propos du fils qui obéissait?
    2. Que pensait le père du fils qui avait désobéi?
    3. Que ressent Dieu quand nous disons que nous lui obéissons et que non?

     questions d'application

    1. Qui nous demande de travailler pour lui?
    2. Que devrions-nous faire lorsque nous découvrons que nous désobéissons à Dieu?
    3. Est-ce suffisant de parler d'avoir raison?

     questions de fait

    1. Nommez 2 choses que Dieu vous a demandé de faire?
    2. Nommez une chose que vous saviez devoir faire mais que vous n'avez pas fait.
    3. Est-ce que Dieu nous a demandé de faire quelque chose que nous ne pouvons pas faire?

     questions de révision

    1. Comment pouvons-nous apprendre ce que Dieu veut que nous fassions?
    2. Qui nous aidera quand nous avons du mal?
    3. Que pouvons-nous faire pour nous aider lorsque nous sommes tentés de ne pas obéir?

    Travail de mémorisation

    • Jacques 1:22 "Mais soyez des faiseurs de la parole, et pas de simples auditeurs qui se trompent eux-mêmes."

    Demandez aux élèves (ou préparez) d’agir avec les mots du verset à mémoriser. Jouez le verset ensemble en groupe. Par exemple: pour ceux qui font, tout le monde fait semblant de marcher ou de travailler avec ses mains. Pour mot, les mains de coupe comme ils tiennent un livre. Pour les auditeurs, se tenir l'oreille; etc.

     

    Lettre de nouvelles

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Vidéos

       
       



    Leçon

    5_Parables de Trésor et Perle

    Écriture de référence: Matthieu 13: 44-46

    Insistance suggérée: Insistez sur le fait que le Royaume de Dieu est un trésor plus précieux que tout au monde.

    1 étude de fond_BBB 2 histoire introduction_bbb 3 Raconter l'histoire_BBB 4 questions d'examen_BBB 5 activités d'apprentissage_BBB 6 Autres ressources en ligne_BBB

    Résumé de l'histoire:

    Quand un homme a trouvé un trésor, il l'a caché dans un champ et a tout vendu pour acheter le champ. Un autre homme a tout vendu pour acheter une perle de grande valeur. Jésus a dit que le Royaume de Dieu était comme ça. Lorsque nous trouvons Dieu, nous devrions faire tout ce qui est en notre pouvoir pour le suivre.

    Étude de fond:

    Les enfants adorent entendre parler de trésor. En fait, les adultes aiment aussi entendre parler de trésor! Jésus a vraiment dû attirer l'attention de son auditoire lorsqu'il a commencé à parler d'un homme en train de trouver un trésor enfoui.

    L'homme de la parabole est tombé sur un trésor. Il n'était pas propriétaire du terrain où il l'avait trouvé, alors peut-être était-il en train de travailler pour quelqu'un. Il aurait pu planter ou construire une sorte de bâtiment. Quoi qu’il ait fait, cela a dû être une merveilleuse surprise de trouver un trésor.

    Le trésor aurait pu être un pot en argile plein d’argent. Les gens cachaient parfois leur argent de cette façon pour le protéger des voleurs. Si la personne devait mourir sans dire à personne où l’argent était enfoui, qui le saurait? Cela aurait pu être le genre de trésor que l'homme dans la parabole a trouvé.

    Cet homme ne doutait pas que le trésor qu'il avait découvert valait tout ce qu'il possédait. L'écriture dit qu'il a joyeusement vendu tout ce qu'il avait pour pouvoir acheter le terrain. Lorsque nous réaliserons vraiment la valeur de notre salut, nous abandonnerons joyeusement tout pour servir Dieu. Tout ce que nous abandonnons ne sera rien en comparaison du trésor de Dieu.

    L'homme est tombé sur le trésor. Certaines personnes viennent à Dieu de cette façon. Ils pourraient accepter l'invitation d'un ami à adorer un jour. Ou encore, une situation (comme une maladie ou le décès d'un être cher) pourrait les conduire soudainement à Dieu.

    D'autres personnes pourraient rechercher Dieu pendant longtemps. Ils savent qu'il leur manque quelque chose et essaient de trouver un moyen de combler le vide. Ils peuvent rechercher les Écritures ou «essayer» différents types de croyances ou d'églises. Finalement, ils trouvent la vérité et deviennent chrétiens. Ce type de recherche est ce qui est arrivé au marchand dans la deuxième parabole.

    Un marchand serait expérimenté dans les richesses. Il serait constamment à la recherche de trésors pour pouvoir les acheter et les vendre. Le marchand de cette parabole avait probablement déjà beaucoup de richesses. Quand il a trouvé cette perle précieuse, il a reconnu sa valeur. Il était prêt à vendre tout ce qu'il possédait pour acheter cette perle.

    Les enfants apprennent des exemples d'adultes dans leur vie. Est-ce qu'ils nous voient comme des adultes traitons les choses de la terre comme des trésors? Est-ce qu'ils nous entendent constamment parler d'argent, de dettes et d'achats? Regardez bien votre vision de Dieu. Est-il la chose la plus importante dans votre vie? Le placez-vous au dessus de tout sur cette terre? Dans quelle mesure serait-il difficile d'abandonner vos biens, vos relations ou vos projets de suivre Dieu? Souhaitez-vous les abandonner avec joie? Rappelez-vous que cette parabole n'est pas seulement pour les enfants, mais également pour vous et moi.

    Quelques Écritures pour vous aider dans votre étude: Psaume 19: 9-10; Proverbes 2: 1-5; Luc 18: 18-30.

    Autres Écritures sur le royaume de Dieu: Matthieu 6:33; Colossiens 1:13; Luc 16:16; Marc 10:15; Jean 18:36; Jacques 2: 5.


    Manière d'introduire l'histoire:

    (Avant la classe, cachez un «trésor» de pièces de bonbons - ou cachez tous les cadeaux que les enfants peuvent garder lorsqu'ils le trouveront.) Une fois que les enfants ont trouvé le «trésor», montrez-leur autre chose d'une grande valeur (peut-être votre bague ou d'autres bijoux ou même de l'argent). Au lieu de cela, vous pouvez trouver des livres ou des magazines et montrer des images de certains objets de valeur. Demandez aux enfants ce qu'ils échangeraient contre les trésors que vous montrez. «Dans la Bible, nous pouvons lire une histoire que Jésus a racontée. L'histoire parle de deux hommes qui trouvent des trésors. " 

    L'histoire:

    Jésus a raconté à ses disciples de nombreuses paraboles sur le Royaume de Dieu. Savez-vous ce qu'est un royaume? Un royaume est un endroit où tout le monde fait ce que le roi dit. Si vous vivez dans le Royaume de Dieu, cela signifie que vous faites ce que Dieu dit parce que Dieu est le roi.

    Le Royaume de Dieu n'est pas un lieu. C'est une façon de penser et d'agir. Jésus a enseigné aux gens le vrai roi de l'univers qui aime tout le monde. Il veut que tous, peu importe où ils vivent, le suivent et vivent dans son royaume.

    • Si vous vivez en Nouvelle-Zélande et faites ce que Dieu dit, vous vivez dans le Royaume de Dieu.
    • Si vous vivez en Australie et faites ce que Dieu dit, vous vivez dans le Royaume de Dieu.
    • Si vous vivez au Japon et faites ce que Dieu dit, vous vivez dans le Royaume de Dieu.
    • Où habites-tu? (Laissez les enfants répondre.) Obéissez-vous à Dieu? (Laissez les enfants répondre.) Si vous obéissez à Dieu, vous vivez dans le Royaume de Dieu!

    Parfois, les royaumes peuvent être riches et beaux. Le roi pourrait posséder toutes sortes de trésors et avoir beaucoup d’argent. Jésus a dit à ses disciples que le Royaume de Dieu est plus riche et plus précieux qu'aucun trésor dans le monde entier.

    Jésus a pensé que cela pourrait être difficile à comprendre pour les gens, alors il a décidé de leur raconter une parabole. Une parabole est une histoire simple destinée à aider les gens à comprendre une chose très importante. Voici la parabole:

    Une fois, un homme travaillait dans un champ. Alors qu'il creusait la terre, il découvrit un trésor que quelqu'un avait laissé là-bas. L'homme était tellement excité qu'il a enterré le trésor et est rentré chez lui pour obtenir de l'argent pour acheter le terrain. Il n'avait pas assez d'argent alors il a vendu tout ce qu'il possédait. Il était content de faire ça. Maintenant, il avait assez d'argent alors il est allé acheter le terrain. Ainsi, le trésor était à lui.

    Que pensez-vous de la parabole de Jésus? Le royaume de Dieu est comme le trésor. Lorsque nous trouvons le Royaume de Dieu, nous sommes si heureux de tout abandonner pour pouvoir obéir à Dieu. Nous sommes heureux de le faire parce que Dieu est le roi du royaume.

    • Si nous avions l'habitude de jurer ou de maudire, nous l'abandonnerions pour obéir à Dieu, le roi.
    • Si nous avions l'habitude de voler des objets, nous les abandonnerons pour pouvoir obéir à Dieu, le roi.
    • Si notre meilleur ami essaie de nous empêcher d'obéir à Dieu, nous renoncerons même à notre meilleur ami pour obéir au roi et être dans le Royaume de Dieu.

    Rien n'est plus précieux que le Royaume de Dieu. Le Royaume de Dieu est un trésor!

    Jésus a dit une autre parabole pour aider les gens à comprendre le Royaume de Dieu:

    Il était une fois un marchand de perles qui recherchait des perles de valeur. Lorsqu'il trouvait de bonnes perles, il les achetait à bas prix et les vendait ensuite à un prix plus élevé pour gagner de l'argent. Le marchand de perles était toujours à la recherche des plus belles perles.

    Un jour, le marchand de perles a trouvé une perle très précieuse. C'était la plus belle perle qu'il ait jamais vue. Il savait qu'il devait avoir cette perle! Le marchand vendit tout ce qu'il avait afin d'avoir assez d'argent pour acheter la perle.

    Que pensez-vous que cette parabole voulait dire? A quoi ressemble la perle? (Laissez les enfants répondre). La perle précieuse est comme le royaume de Dieu. Le marchand de perles a tout abandonné pour posséder la perle précieuse. Le Royaume de Dieu est si précieux que nous voudrons tout abandonner pour y être.

    Qu'abandonneriez-vous pour être dans le Royaume de Dieu? 

    Façons de raconter l'histoire:

    Cette histoire peut être racontée en utilisant une variété de méthodes. Restez toujours fidèle aux faits énoncés dans la Bible, mais aidez les enfants à comprendre son sens en utilisant des pièces de théâtre, des aides visuelles, une inflexion de la voix, des interactions et / ou des émotions de l'élève. 

    Cliquez ici pour télécharger le diaporama ou cliquez ici pour télécharger les images à imprimer . Chaque enseignant est unique, utilisez uniquement les illustrations qui correspondent le mieux à la façon dont vous racontez l’histoire dans cette leçon. Trop d'illustrations peuvent prêter à confusion. Éliminez donc toutes celles qui couvrent d'autres histoires ou des détails que vous ne souhaitez pas souligner dans cette leçon.

    Questions de révision:

    1. Dans la parabole, qu'est-ce que l'homme a trouvé caché dans un champ? Un trésor
    2. Dans la parabole, pourquoi le marchand a-t-il vendu tout ce qu'il avait? Il a tout vendu pour acheter une perle de grande valeur.
    3. Quelle est la leçon de la parabole du trésor caché et de la parabole de la perle? Le Royaume de Dieu est un trésor, il est plus précieux que tout au monde.

    Activités d'apprentissage et bricolages:

    Activités:

    • Demandez aux enfants de réécrire la parabole en utilisant des éléments de valeur pour eux. Le trésor pourrait être un million de dollars ou un énorme diamant.
    • Imprimez cette feuille de travail pour une discussion interactive sur ce que nous chérissons.
    • Utilisez la méthode «Crayon Resist» pour raconter l’histoire. Instructions ici.
    • Pour examen, laissez les enfants choisir un «trésor» dans une boîte à trésor lorsqu'ils répondent correctement à une question.
    • Faites appel à un bijoutier pour savoir combien coûtent les perles. Demandez-leur s'ils connaissent la valeur des perles les plus précieuses au monde. Partagez l'information avec la classe.
    • Découvrez si votre bibliothèque publique a de bons livres d'images sur la formation des perles. Apportez les livres en classe pour montrer aux enfants.
    • Jouez le pendu avec les mots de l'histoire d'aujourd'hui (trésor, Matthieu, perle, marchand, etc.)
    • Tracez une ligne verticale au centre d'un tableau blanc / craie. Titre sur la colonne avec "Trésors de Dieu" et titre de l'autre "Trésors de l'homme". Demandez aux enfants de vous aider à penser aux éléments à écrire dans chaque colonne. Discutez de la valeur de chacun. Lisez Matthieu 6: 19-21.

    Bricolages:

    • Écrivez «Dieu est mon trésor» en haut d'un tableau d'affichage ou d'un grand morceau de papier. Apportez des catalogues, des magazines, des annonces immobilières et des annonces automobiles en classe et laissez les enfants découper des images d'objets de valeur. Collez toutes les images sur l'affiche. Discutez pendant que vous travaillez.
    • Fabriquez une boîte à trésor et décorez-la de paillettes, de belles pierres, etc. Écrivez «Dieu» à l'intérieur de la boîte.

    Consultez les idées pédagogiques de ce site Web pour trouver des idées adaptables à toutes les leçons.

    Autres ressources en ligne:

     


    Aides visuelles

    Cliquez sur l'image pour voir l'original. Cliquez sur l'image pour voir l'original.
    Cliquez sur l'image pour voir l'original. Cliquez sur l'image pour voir l'original.
    Cliquez sur l'image pour voir l'original. Cliquez sur l'image pour voir l'original.
    Cliquez sur l'image pour voir l'original. Cliquez sur l'image pour voir l'original.
    Cliquez sur l'image pour voir l'original.  
     

     

     

     

     

    Parabole du trésor et de la perle



    Activités

    8 images à replacer dans l'ordre, afin de retrouver la parabole.

    Jeu: La parabole de la belle perle Jeu: La parabole de la belle perle

     

    Lettre de nouvelles

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique